Dernière minute ...
Tanger Tech : BMCE Bank garant du projet dont l'investissement atteindra à terme 10 milliards de dollars Procès Gdim Izik: Des peines allant de 2 ans de prison ferme à la perpétuité La localité marocaine de Mhamid el Ghizlane est le meilluer endroit au monde pour observer les étoiles selon le magazine web "Blasting News" Pour la 5e fois Al-Baghdadi, le leader de l'Etat islamique, annoncé pour mort Le parlement européen rejette  sa recommandation sur l'élargissement du mandat de la Minurso aux droits de l’Homme  La ville palestinienne d'Hébron inscrite au patrimoine universel de l'Unesco ONU: Un traité bannissant l'arme atomique adopté par 122 membres Le ministère des affaires étrangères marocain annonce jeudi 29/6 l'arrestation par la police hollandaise de l'ex parlementaire en fuite Said Chaou Le Qatar rejette les accusations de l'Arabie saoudite et ses alliés, Washington tente cde calmer le jeu Internet : Le Maroc in, l’Algérie out La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 Une tentative d'Algérie et du Venezuela de nuire au Maroc mise en échec au Comité de décolonisation de l’ONU L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Trump annule l’accord avec Cuba conclu par Obama Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Cargo saisi par la justice sud-africaine : L’OCP dénonce une décision en contradiction avec le droit international Une équipe maroco-allemande découvre le plus ancien Homo Sapiens, vieux de 300 mille ans,  à Jebel Irhoud (Maroc) Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario La RAM maintient ses 5 vols hebdomadaires vers Doha L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Casablanca parmi les villes avec la plus forte densité de population au monde (WEF citant des données ONU)  Le Malawi ne reconnaît plus la Rasd Attaque chimique en Syrie : La France accable Bachar el-Assad Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Trump signe un décret abrogeant des mesures d'Obama sur le climat Le Maroc souhaite adhérer à la CEDEAO La ligne 2 du tramway de Casablanca opérationnelle fin 2018 Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

L’entretien - à peine - fictif
Driss Al Azami Idrissi: On m'a coiffé au poteau
 Par une nuit glaciale, une équipe du Canard a surpris en flagrant délit le maire de Fès et son équipe en train de mesurer la superficie d’un salon de coiffure. 
 
On vous prête l’intention diabolique de décréter l’interdiction de la mixité dans les spas, centres de beauté et salons de coiffure de Fès. Est-ce vrai ?
 
D’abord, je tiens à préciser que je n’ai pas la puissance de Donald Trump pour signer des décrets détestables. Je ne suis qu’un petit maire d’une ville qui, je ne le cache pas, aime par ailleurs tout ce qui relève de l’unicité. Tout ce qui est unique est forcément en contradiction avec la mixité, la multiplicité et la promiscuité…
 
En quoi les salons de coiffure et les centres de beauté vous dérangent-ils ? Les habitants  n’ont- ls d’autres priorités plus importantes que les coupes de cheveux ?
 
Arrêtez votre hypocrisie. On ne fréquente pas les salons de coiffure que pour se couper les cheveux ou s’offrir un brushing. Ils sont devenus des lieux où le diable et ses oeuvres sont bel et bien incrustés… Il y a de quoi s’arracher les cheveux et même la barbe…
 
Avez-vous oui ou non fait adopter comme cela a été écrit par les médias un arrêté municipal interdisant la mixité dans le salons en question ?
 
Pour le moment le texte incriminé stipule qu’il est autorisé à exercer la coiffure pour les femmes et pour les hommes dans le même salon si ce dernier remplit les conditions et si sa superficie permet d’accueillir les deux sexes dans deux parties distinctes.
 
Autrement dit, la mixité est devenue sous condition, possible seulement si le salon de coiffure possède la surface requise sans préciser laquelle et remplit des conditions qui ne sont non plus définies. Quand bien même elle est vicieuse, cette tournure très vague est de nature à donner lieu à des abus…

C’est le propre de la loi au Maroc, elle doit être suffisamment sombre pour donner lieu à diverses interprétations et échappatoires.
 
Le ministère l’Intérieur s’est opposé à votre arrêté par le truchement du wali de la région Meknès-Fès…Comment avezvécu ce désaveu ?
 
Pour une histoire de pelage, le geste des autorités est tiré par les cheveux. Mais à charge de revanche, j’ai encore pleines de choses à passer à la barbe des autorités…
Saliha TOUMI

à lire aussi :
Mohamed Ziane : "Le Hirak plaide ma cause…"
Une équipe du Canard Libéré a été reçue par le bouillonnant maître Mohamed Ziane dans son bureau politico-professionnel.   Vous raffolez des...
Abdellatif Jouahri : "Elle flotte la flottabilité"
Une équipe du Canard a alpagué le Wali de Bank Al Maghrib, Abdellatif Jouahri, alors qu’il sortait furtivement d’un bazar du centre de Casablanca.   Mais que vous...
Moulay Hafid : "Mes affaires s’accélèrent"
Une équipe du Canard Libéré a chopé Moulay Hafid Elalamy, ministre du commerce et de l’industrie, qui sortait d’une réunion lors du salon...
Abdelilah Benkirane : "Demandez le roman rose de mon cabinet"
Une équipe du canard a rencontré le Premier ministre, accoutré de manière décontracté, babouche, tarbouche et seroual climatisé, dans son bureau...