Dernière minute ...
Trump signe un décret abrogeant des mesures d'Obama sur le climat Le gouverneur de la province d’al-Hoceima limogé après les incidents violents qui secouent la ville  L'américain Akamai Technologie : Le Maroc offre la 3e meilleure connexion Internet en Afrique Casablanca parmi les villes les plus chères au monde Daesh revendique l'attentat près du Parlement à Londres Tuberculose: Plus de 30.000 cas enregistrés au Maroc en 2016  L’évasion fiscale coûte près de 2,5 milliards de dollars par an au Maroc Le Roi charge Saad-Eddine El Othmani de la mission de former un nouveau gouvernement, Benkirane remercié McDonald's sert un «McLézard» à une Indienne Donald Trump accuse Obama de l'avoir mis sur écoute à la Trump Tower Egypte : Moubarak acquitté pour la mort de manifestants en 2011 La Zambie retire sa reconnaissance de la pseudo RASD Délit de patronyme : Mohamed Ali Jr et sa  mère Khalilah Camacho-Ali, une ex-épouse du célèbre boxeur, ont  été retenus en rentrant aux Le Maroc souhaite adhérer à la CEDEAO Selon l’ONP, avec plus de 4 millions de tonnes de poisson pêché par an, le Maroc est le 1er producteur de poissons en Afrique et 25e mondial Chantage au Roi Mohammed VI : La cour d’appel de Paris juge recevables les deux enregistrements accablant Catherine Graciet et Eric Laurent   Anis Birrou : "Près de 60% de Marocains entrepreneurs du monde souhaitent investir au Maroc" L’Union européenne prendra les "mesures appropriées" pour sécuriser l’accord agricole et préserver le partenariat avec le Maroc Le Maroc réintègre l'Union africaine La plainte des parents d'élèves de l'école Al Fatih de Casablanca rejetée par le tribunal administratif La ligne 2 du tramway de Casablanca opérationnelle fin 2018 Le juge commissaire a décidé par ordonnance la mise en vente des actifs de la Samir Ki-moon est accusé d'avoir touché 200000 $ en 2005, quand il était chef de la diplomatie de séoul, puis 30000 $ en 2007, après sa nomination à la l'ONU Le Nigéria confirme le projet de gazoduc ouest-africain allant jusqu’au Maroc Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir Le Maroc, 2e pays africain à s’engager à réduire ses émissions de GES de 42 % à l’horizon 2030 La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole Le Groupe OCP s’engage à dessaler l’eau de mer à El Jadida à l’horizon 2020 Le Crédit Agricole du Maroc met à la  disposition du secteur primaire la somme de  30 MMDH sur la période 2014-2018 

L’entretien - à peine - fictif
Driss Al Azami Idrissi: On m'a coiffé au poteau
 Par une nuit glaciale, une équipe du Canard a surpris en flagrant délit le maire de Fès et son équipe en train de mesurer la superficie d’un salon de coiffure. 
 
On vous prête l’intention diabolique de décréter l’interdiction de la mixité dans les spas, centres de beauté et salons de coiffure de Fès. Est-ce vrai ?
 
D’abord, je tiens à préciser que je n’ai pas la puissance de Donald Trump pour signer des décrets détestables. Je ne suis qu’un petit maire d’une ville qui, je ne le cache pas, aime par ailleurs tout ce qui relève de l’unicité. Tout ce qui est unique est forcément en contradiction avec la mixité, la multiplicité et la promiscuité…
 
En quoi les salons de coiffure et les centres de beauté vous dérangent-ils ? Les habitants  n’ont- ls d’autres priorités plus importantes que les coupes de cheveux ?
 
Arrêtez votre hypocrisie. On ne fréquente pas les salons de coiffure que pour se couper les cheveux ou s’offrir un brushing. Ils sont devenus des lieux où le diable et ses oeuvres sont bel et bien incrustés… Il y a de quoi s’arracher les cheveux et même la barbe…
 
Avez-vous oui ou non fait adopter comme cela a été écrit par les médias un arrêté municipal interdisant la mixité dans le salons en question ?
 
Pour le moment le texte incriminé stipule qu’il est autorisé à exercer la coiffure pour les femmes et pour les hommes dans le même salon si ce dernier remplit les conditions et si sa superficie permet d’accueillir les deux sexes dans deux parties distinctes.
 
Autrement dit, la mixité est devenue sous condition, possible seulement si le salon de coiffure possède la surface requise sans préciser laquelle et remplit des conditions qui ne sont non plus définies. Quand bien même elle est vicieuse, cette tournure très vague est de nature à donner lieu à des abus…

C’est le propre de la loi au Maroc, elle doit être suffisamment sombre pour donner lieu à diverses interprétations et échappatoires.
 
Le ministère l’Intérieur s’est opposé à votre arrêté par le truchement du wali de la région Meknès-Fès…Comment avezvécu ce désaveu ?
 
Pour une histoire de pelage, le geste des autorités est tiré par les cheveux. Mais à charge de revanche, j’ai encore pleines de choses à passer à la barbe des autorités…
Saliha TOUMI

à lire aussi :
Saad Eddine Al Othmani : "Quatre Soussis et un coup fin"
Une équipe du Canard a été reçue par Saad Eddine Al Othmani dans son cabinet où défilent pour consultations en vue d'une mission de la dernière chance...
Mustapha El KHalfi : "Fermer ou se la Fermer"
Une équipe du canard a été reçue par le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement Mustapha El Khalfi sur la terrasse du café Balima en face du...
Omar Benhammad ex-figure du mur,
 Ne dites plus amen, dites amants Une équipe du Canard a rencontré Omar Benhammad assis sur un rocher en face d’une plage sauvage entre Casablanca et El Jadida…Cette...
Réda Chami : "Vive le passé décomposé!"
Une équipe du Canard Libéré a surpris l’ex-ministre Ahmed Réda Chami avec une kyrielle d’anti-Lachgar en pleine séance de résurrection politique...