Dernière minute ...
La Rochelle : la douane française a saisi le 21/10/17 à bord d'un camion immatriculé au Maroc près de 2,3 T de cannabis d'une valeur de 17 M€.   La banque participative Al Akhdar Bank (Groupe GCAM) démarre en novembre 2017 Né à Barcelone, Manuel Valls, l'ex premier minisre français qualifie le référendum indépendantiste catalan  de "folie" Art :70 œuvres originales de maîtres espagnols exposées au MMVI à Rabat Maroc : 32 établissements privés sanctionnées pour avoir donné des notes non méritées lors de l'année année scolaire 2016-2017 Institut Montaigne : "Le Maroc, tête de pont des investissements internationaux en Afrique" Macron a signé les ordonnances validant la réforme du Code du travail Référendum en Catalogne :  Rabat soutient Madrid Un chef de parti nationaliste flamand veut construire une prison belge au Maroc L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Casa-Paris Orly 2ème ligne aérienne la plus fréquentée au monde Mis en examen, le Franco-marocain El Guerrab démissionne du LREM Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La localité marocaine de Mhamid el Ghizlane est le meilluer endroit au monde pour observer les étoiles selon le magazine web "Blasting News" Le parlement européen rejette  sa recommandation sur l'élargissement du mandat de la Minurso aux droits de l’Homme  La ville palestinienne d'Hébron inscrite au patrimoine universel de l'Unesco La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Le migrateur
L’argent vaut de l’or en Algérie
En Algérie, le projet de loi de finances 2017 présenté par le gouvernement réglemente encore plus les importations, pour pallier la baisse des revenus de l'Etat. Parmi les produits régulés il y a l'argent. Ce métal n'est plus importé officiellement depuis plus d'un an. Conséquence collatérale : c'est la crise pour les artisans bijoutiers. Sans matière première, ils ne peuvent plus travailler. Le pouvoir algérien, détenu par les généraux, est toujours dans l’impasse. Le pays vit et respire grâce à la rente pétrolière. Malgré les centaines de milliards de dollars engrangés grâce aux hydrocarbures, il n’y a eu aucun investissement productif. Aujourd’hui, le gouvernement algérien ne donne plus l’impression d’être outillé pour répondre à une crise complexe.
 
 

à lire aussi :
Naufrages en Méditerranée : les cargos de la mort
Le sinistre bilan -encore provisoire- du naufrage d'un chalutier dimanche au large de la Libye s'élève à plus de 800 morts, selon le Haut commissariat des Nations unies aux...
L’enfer oublié de Gaza
«Gaza dix ans après » : ainsi s’intitule un rapport accablant publié par la mission locale des Nations Unies, mardi 11 juillet 2017. Son ambition est de dresser un...
Algérie en panne de soins
Après la pénurie de certaines denrées alimentaires, c’est au tour des médicaments de se faire de plus en plus rares en Algérie. Et c’est la...
Obama dit avoir sous-estimé l'EI
Alors que des frappes aériennes se poursuivent en Syrie et en Irak, le président Barack Obama a reconnu que les services de renseignement américains avaient sous-estimé la...