Dernière minute ...
La résolution sur le Sahara adoptée à l'unanimité le 28/4/17 par le conseil de sécurité, le mandat de la Minurso prorogé d'un an Le programme Al Othmani approuvé mercredi 26 avril par 208 voix, 91 députés ont voté contre et 40 se sont abstenus Attaque chimique en Syrie : La France accable Bachar el-Assad Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Un attentat le 20 avril contre un car de police sur les Champs Elysées, 1 policier tué et 2 autres blessés Attaque chimique en Syrie: La Russie oppose son veto au conseil de sécurité L'explosion dans le métro de Saint-Pétersbourg fait au moins 14 morts Le transport et le résidentiel, principaux consommateurs d'énergie avec un total de 59,8  Trump signe un décret abrogeant des mesures d'Obama sur le climat Le gouverneur de la province d’al-Hoceima limogé après les incidents violents qui secouent la ville  L'américain Akamai Technologie : Le Maroc offre la 3e meilleure connexion Internet en Afrique Casablanca parmi les villes les plus chères au monde Tuberculose: Plus de 30.000 cas enregistrés au Maroc en 2016  L’évasion fiscale coûte près de 2,5 milliards de dollars par an au Maroc Donald Trump accuse Obama de l'avoir mis sur écoute à la Trump Tower Egypte : Moubarak acquitté pour la mort de manifestants en 2011 La Zambie retire sa reconnaissance de la pseudo RASD Délit de patronyme : Mohamed Ali Jr et sa  mère Khalilah Camacho-Ali, une ex-épouse du célèbre boxeur, ont  été retenus en rentrant aux Le Maroc souhaite adhérer à la CEDEAO Selon l’ONP, avec plus de 4 millions de tonnes de poisson pêché par an, le Maroc est le 1er producteur de poissons en Afrique et 25e mondial La ligne 2 du tramway de Casablanca opérationnelle fin 2018 Le Nigéria confirme le projet de gazoduc ouest-africain allant jusqu’au Maroc Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir Le Maroc, 2e pays africain à s’engager à réduire ses émissions de GES de 42 % à l’horizon 2030 La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole Le Groupe OCP s’engage à dessaler l’eau de mer à El Jadida à l’horizon 2020 Le Crédit Agricole du Maroc met à la  disposition du secteur primaire la somme de  30 MMDH sur la période 2014-2018 

Canard +
Faut-il sauver le soldat Benkirane ?
Plus d’un mois après l’annonce des résultats du scrutin législatif le 7 octobre, Abdelilah Benkirane en est toujours à la case départ, à courir derrière une majorité introuvable. Un véritable chemin de croix. Résultat : Il n’est pas plus avancé que pendant les premiers jours ayant suivi la victoire de son parti. A ce stade de l’enlisement, les discussions de la liste des ministrables, un vrai casse-tête qui demande beaucoup de temps et d’énergie, n’ont même pas encore démarré. A la peine pour rassembler une majorité confortable pour pouvoir gouverner sans être à la merci d’une motion de censure, Abdelilah Benkirane affronte donc une tâche qui relève à mesure que les jours passent d’une véritable gageure. Il faut dire que le Premier ministre désigné a le chic de se tirer des balles dans le pied, faisant tout pour se mettre à dos les alliés non acquis d’office. Parmi ces derniers, il y a le RNI dont le tout-nouveau président Aziz Akhannouch n’a pas caché son irritation après la divulgation de la teneur qui plus est mensongère de son entrevue avec Benkirane. Celui-ci aurait révélé à ses ouailles que le ministre sortant de l’Agriculture et de la Pêche maritime a posé deux conditions à l’entrée du RNI au gouvernement : la mise à l’écart de l’Istiqlal de la future alliance gouvernementale et l’abandon par le chef des islamistes de sa politique de soutien direct aux démunis. L’équation s’avère complexe pour Benkirane devant un MP qui conditionne sa participation à l’entrée du couple RNI-UC et une USFP qui lambine en suspendant sa réponse à une décision des instances du parti. Du coup, le patron du PJD, pris ainsi en otage, menace de rendre les clés au souverain si d’aventure il échoue à former sa majorité au cours de ce week end. Faut-il sauver le soldat Benkirane ou envisager un plan B ?
 
 

à lire aussi :
El Hafi, l’homme qui veut s’enraciner
L’imbroglio se poursuit autour du Haut commissariat aux Eaux et Forêts. Alors qu’il a assisté à la cérémonie de passation de pouvoirs avec le...
Les confessions de Benkirane
Les observateurs n’ont pas bien compris ma démission du Parlement que j’ai justifiée par « le noncumul des mandats», puisque j’ai été...
Mecca Cola réapparaît en Algérie
Après avoir perdu beaucoup de temps et (bien peu d’argent) à essayer de commercialiser au Maroc son fameux «Mecca Cola», après une implantation avortée...
Postérieur parlementaire en or !
Certains esprits chagrins, qui n’arrivent pas toujours à comprendre que l’argent public sert d’abord à être bien dilapidé, se sont émus...