Dernière minute ...
La cour d'appel de Casablanca a condamné le 26 juin 2018 Zefzafi, Ahemjik, Boustati et Ighid à 20 ans de prison ferme   Le Maroc quitte le 25 juin 2018 le Mondial de Russie sur une bonne impression, après un match nul (2-2) face à l'Espagne le tenant du titre Environ 440.000 candidats, dont 48% de filles, passent le Bac au titre de la session de juin 2018, une hausse de 9,68% par rapport à 2017 L'économie marocaine à progressé de 4,1 % en 2017 selon le HCP Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Véhicule de transport avec chauffeur (VTC): Fin de course pour Uber Maroc Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Barrage à Rabat: L'eau est conforme aux normes marocaines de qualité Le président guinéen Alpha Condé: Le retour du Maroc à l’UA renforce l’unité africaine ONU: les colonies juives sur les territoires palestiniens occupés sont "illégales" Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Fermeture définitive de la prison locale Salé 1 (Zaki) Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint Jacob Zuma quitte la présidence de l'ANC  Trump  reconnait Jérusalem comme capitale d'Israël A Abidjan, le Maroc se qualifie au Mondial 2018 sans encaisser aucun but  L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Ouac-Ouac
L'italian connection
Des voitures de luxe immatriculées au Maroc et circulant en Italie, rien de mieux pour éveiller les soupçons des flics du coin. C’est exactement ce qui est arrivé à une bande de malfrats marocains supervisés par un capo sicilien qui se faisaient plaisir en volant des voitures de luxe européenne avant de leur coller des plaques d’immatriculation marocaines pour les faire passer facilement par la frontière italienne dans un premier temps avant d’entrer au Maroc dans un deuxième temps. Des voitures qui reviennent au bercail après des vacances en Italie, ça fait plus vrai. Sauf que les mafieux étaient sous écoute depuis un bon bout de temps et les enquêteurs italiens, aiguillonnés par Eurojust, organe européen pour la collaboration judiciaire les vols de bagnoles ont attendu le moment propice pour intervenir. Les services de police italiens et espagnols qui ont démantelé ce réseau de voleurs de véhicules de luxe ont réussi un joli coup de filet en mettant la main sur une dizaine de caisses, prêtes à être convoyées vers le Maroc avant de finir en pièces détachées ou de continuer leur chemin vers la Mauritanie. Résultat de la course : interpellation d’une quinzaine de personnes qui ont été mises sous contrôle judiciaire. Pour bien mitonner leur forfait, les mafieux faisaient appel à des techniques hautement sophistiquées. Ces derniers passaient par la direction pour l'Immatriculation des Véhicules (DIV) pour obtenir les documents des véhicules convoités. Ce département italien, responsable de l'immatriculation des véhicules à moteur, gère une banque de données pour un certain nombre d'organismes comme la police, le parquet, le SPF Finances, les compagnies d'assurance … L'immatriculation de la DIV donne droit à un certificat d'immatriculation et une plaque minéralogique. Ces données piratées étaient utilisées pour réaliser des documents contrefaits qui permettaient ensuite d'obtenir des copies des clefs originales en Espagne. Les malfrats pouvaient alors ouvrir les voitures à leur guise. La plupart des véhicules étaient ensuite exportés en Afrique du Nord. Outre les voitures récupérées, la police a également saisi des ordinateurs, des GSM, des faux documents et des milliers d’euros en faux billets. Un joli petit arsenal pour rouler tranquillement des mécaniques ?
 
 

à lire aussi :
Poker, le PJD abat ses cartes
Au moment où le PJD s’apprête à bannir des médias la publicité des jeux de hasard par voie législative - projet de loi n°83.13 complétant la...
El Guellaf, Zafzafi et Zuckerberg...
 On aura tout vu dans le procès de toutes les surenchères  de Nasser Zefzafi dont la suite est prévue pour le 19 décembre courant.  Retenez-vous bien ! Me...
Crash-test : Zéro pointé pour la Punto, le Duster ric-rac
 L’organisme Euro NCAP, chargé de tester la sécurité des véhicules, vient de livrer les résultats de ses derniers tests. Une occasion de savoir si votre...
Journée des chiottes
 Une journée mondiale des pissotières, un anniversaire des toilettes, il fallait vraiment y penser. Ce n’est pas une blague, les stratèges de l’OMS ont vraiment...