Dernière minute ...
Environ 440.000 candidats, dont 48% de filles, passent le Bac au titre de la session de juin 2018, une hausse de 9,68% par rapport à 2017 L'économie marocaine à progressé de 4,1 % en 2017 selon le HCP Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Véhicule de transport avec chauffeur (VTC): Fin de course pour Uber Maroc Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Barrage à Rabat: L'eau est conforme aux normes marocaines de qualité Le président guinéen Alpha Condé: Le retour du Maroc à l’UA renforce l’unité africaine ONU: les colonies juives sur les territoires palestiniens occupés sont "illégales" Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Fermeture définitive de la prison locale Salé 1 (Zaki) Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint Jacob Zuma quitte la présidence de l'ANC  Trump  reconnait Jérusalem comme capitale d'Israël A Abidjan, le Maroc se qualifie au Mondial 2018 sans encaisser aucun but  L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Can'art et Culture
Prix Grand Atlas : Et les gagnants sont…
Le Prix Grand Atlas dans sa 23e édition a été remporté cette année par les écrivains Reda Sadiki, Nezha Lakhal-Chevé et Anne Buguet et au traducteur Mohamed Grou. Le chirurgien urologue Reda Sadiki a remporté le Grand Prix, dans la catégorie Fiction, pour son premier roman « Le cahier de Zahir », qui dresse le portrait d'un jeune homme plein d’espoir qui rêve de partir vivre en Italie. Le récit est le relevé littéraire du journal intime qu’écrit Zahir en s’adressant à un hypothétique Luigi. Le poète, traducteur et documentaliste Mohamed Grou a été primé, quant à lui, dans la catégorie Traduction pour sa traduction de l’ouvrage « Enfance juive en méditerranée musulmane » de Leila Sebbar, qui regroupe les souvenirs d’enfance de personnalités de diverses disciplines dans les pays méditerranéens musulmans allant du Maroc à la Turquie. Le prix Grand Atlas catégorie Jeunesse est revenu au professeur de langue Nezha Lakhal-Chevé et à l’illustratrice Anne Buguet pour leur livre «Razina la sage sultane». Il s’agit de l’histoire de Razina qui refuse d’épouser le prince Mahmoud tant qu'il n'a pas de métier le mettant à l’abri du besoin. Dix-huit ouvrages étaient en lice lors de la 23e édition de ce prix créé par l’Ambassade de France en 1991. Il s’agit de Nous n'irons pas tous au Paradis, de Maria Gusseous, Une histoire marocaine, d'Abdelkhaleq Jayed, Le bois des ans, d'Abdesselam Cheddadi, Best-Seller de Réda Dalil, Sainte Rita d'hicham Lasri, Le cahier de Zahir de Réda Sadiki, Guerres d'une vie ordinaire de Lamia Berrada-Berca et Le silence blanc de Mokhtar Chaoui, Quatre heures à Chatilla de Jean Genet, L’hopital de Ahmed Bouanani, Enfance juive en méditerranée musulmane" de Leila Sebbar, La mère du printemps de Driss Chraibi, Le dernier combat du cap’tain Ni’amat de Mohamed Leftah, "Faouzi ou la mille deuxième nuit" d’Alexandre Alerini et Mathilde Brosset, "Le panier d’osier" de Cé- cile Alix et d’Oreli Gouel, "Un petit gout de miel" de heyna Bé et Parastou haghi, "Tarik Ibn Zyad" de Zaki Daoud et Alessia Bravo et "Razina la sage sultane" de Nezha LakhalChevé et Anne Buguet . Le jury était présidé par l'écrivain Catherine Clément.
 
 

à lire aussi :
Un festival au rythme de la Salsa
La 2e édition du festival international «Mythic latino dance » se tiendra du 24 au 28 mars 2016 à Marrakech, à l’initiative de l’association du Grand...
«Arrêts sur mémoires», une invitation au rêve !
Jusqu’au 07 juin 2015, la galerie Espace Expressions CDG – Rabat accueillera l’exposition «Arrêts sur mémoires» de cinq artistes, photographes et...
Villa Australia à la fondation ONA
La Fondation ONA organise le 1er juin 2017 une présentation du roman «Villa Australia» avec Habib Mazini à la Villa des arts de Casablanca. Le roman raconte l’agonie...
Festival Gnaoua, toujours aussi magique !
Essaouira a accueilli la 17e édition du Festival Gnaoua et Musiques du Monde, qui s’est clôturé le 15 juin, après avoir réuni musiciens de tous bords venus...