Dernière minute ...
Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse Des clients de la Société Générale Maroc délestés de 2000 DH, la direction parle d’erreur technique Selon l'Office des changes, au 30/06/17, le flux des IDE est en hausse mais  le déficit commercial s'aggrave Le Roi Mohammed VI dénonce les politiques israéliennes à Al-Qods Tanger Tech : BMCE Bank garant du projet dont l'investissement atteindra à terme 10 milliards de dollars Procès Gdim Izik: Des peines allant de 2 ans de prison ferme à la perpétuité La localité marocaine de Mhamid el Ghizlane est le meilluer endroit au monde pour observer les étoiles selon le magazine web "Blasting News" Pour la 5e fois Al-Baghdadi, le leader de l'Etat islamique, annoncé pour mort Le parlement européen rejette  sa recommandation sur l'élargissement du mandat de la Minurso aux droits de l’Homme  La ville palestinienne d'Hébron inscrite au patrimoine universel de l'Unesco ONU: Un traité bannissant l'arme atomique adopté par 122 membres Le Qatar rejette les accusations de l'Arabie saoudite et ses alliés, Washington tente cde calmer le jeu La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 Une tentative d'Algérie et du Venezuela de nuire au Maroc mise en échec au Comité de décolonisation de l’ONU L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Cargo saisi par la justice sud-africaine : L’OCP dénonce une décision en contradiction avec le droit international Une équipe maroco-allemande découvre le plus ancien Homo Sapiens, vieux de 300 mille ans,  à Jebel Irhoud (Maroc) Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario La RAM maintient ses 5 vols hebdomadaires vers Doha L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Casablanca parmi les villes avec la plus forte densité de population au monde (WEF citant des données ONU)  Le Malawi ne reconnaît plus la Rasd Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Trump signe un décret abrogeant des mesures d'Obama sur le climat Le Maroc souhaite adhérer à la CEDEAO La ligne 2 du tramway de Casablanca opérationnelle fin 2018 Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Ouac-Ouac
MDMA, la nouvelle drogue de l’amour qui fait rage au Maroc
C’est la nouvelle coqueluche de la jeunesse casablancaise et tangéroise en particulier : La « drogue de l’amour », plus connu sous le nom de MDMA (méthylène dioxy méthamphétamine). Cette drogue commercialisée à partir de 300 Dh le gramme selon la qualité de la marchandise fait des ravages dans les milieux branchés et les jeunes cadres en raison de sa « bonne réputation » de créer une forte addiction comme la cocaïne. Contrairement à la coke, la MDMA qui stimule d’abord la sérotonine, et non la dopamine est « empathogène », c’est-à-dire qu’elle génère de l’empathie, d’où son surnom de « drogue de l’amour ». Les personnes qui en consomment décrivent un sentiment d’amour universel, l’envie de câliner son voisin, ils ressentent de l’énergie pour danser tout en restant « tranquille, sans devenir irritable », et de plus, elle a la réputation de détrôner le viagra puisqu’elle apporterait une énergie sexuelle du tonnerre même à un mort. Face à l’engouement suscitée par cette substance aux vertus multiples, les services de sécurité semblent démunis d’autant plus que la MDMA est de plus en plus disponible via les marchés en ligne dans les lesquels s’approvisionne une jeunesse connue justement pour être très connectée. Si les dealers locaux proposent un package grossier de petits sachets d’un gramme en poudre, sur internet, la MDMA est vendue sous forme de cristaux et comprimés fortement dosés, avec toute une série de logos, de couleurs et de formes présentés en boîtes de médicaments de toutes sortes pour tromper la vigilance des douaniers. Côté services psychiatriques, les spécialistes sont eux aussi dépassés par les cas de troubles anxieux ou dépressifs (attaque de panique, anxiété du matin au soir), ou, encore de troubles psychotiques comme le sentiment de persécution, de déréalisation ou de dépersonnalisation, qui sont souvent la conséquence d’une surconsommation de cette drogue. Comme d’habitude, nous ne possédons aucune étude de terrain sur le nombre de clients de cette nouvelle saloperie n'est disponible. Pourtant, le rapport 2016 de l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (OEDT), qui porte sur les données des années 2013 et 2014, estime que 13 millions des 15-64 ans à l’échelle européenne ont déjà consommé de la MDMA.
 
 

à lire aussi :
Agent d’assurances, un métier à haut risque!
 «Le métier d’agent est devenu de plus en plus risqué» Cette phrase n’est pas extraite d’un rapport secret d’une obscure officine...
Satan à Beni Mellal
Pour une fois la baraka a souri à une enfant de 8 ans qui a failli connaître un sort dramatique à Beni Mellal. Dans la matinée du dimanche 9 juillet, les résidents...
Benkirane se paie la corruption !
Désormais, même la corruption s’est offert sa stratégie foireuse ! C’est magnifique, non ? Après avoir passé tout son mandat à fustiger les poches...
Trafic de sable à Kabila
Les touristes ne sont pas les seuls à aimer fréquenter les plages. Les fournisseurs en matériaux de construction sont de plus en plus tentés, mais en cachette, d'aller...