Dernière minute ...
Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Driss El Yazami, président du CNDH a reçu, le 24 janvier 2017, la décoration civile d'Officier de l'Ordre de Léopold, la plus haute distinction de Belgique Barrage à Rabat: L'eau est conforme aux normes marocaines de qualité Le président guinéen Alpha Condé: Le retour du Maroc à l’UA renforce l’unité africaine ONU: les colonies juives sur les territoires palestiniens occupés sont "illégales" Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" L'Etat doit 18 milliards de DH de remboursements de TVA à l'OCP 30% de la dette publique intérieure est détenue par des caisses de retraite en 2016 La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Vote à l’AG de l’ONU sur Jérusalem :  Sur 193 pays membres, 128 ont dit non à la décision de Trump, 9 oui et 35 se sont abstenus  Le ministre ivoirien de l'Industrie et des Mines Jean Claude Brou est le nouveau président de la Commission de la CEDEAO Fermeture définitive de la prison locale Salé 1 (Zaki) Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint L'Autriche est le seul pays de l'UE où l'extrême droite participe au gouvernement Jacob Zuma quitte la présidence de l'ANC  Trump  reconnait Jérusalem comme capitale d'Israël A Abidjan, le Maroc se qualifie au Mondial 2018 sans encaisser aucun but  Moody’s : " les perspectives pour le système bancaire marocain sont positives" Maroc : 32 établissements privés sanctionnées pour avoir donné des notes non méritées lors de l'année année scolaire 2016-2017 L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La ville palestinienne d'Hébron inscrite au patrimoine universel de l'Unesco La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Can'art et Culture
A Tanger, le court fait son ciné
U ne cinquantaine de films représentant 18 pays méditerranéens seront en compétition dans le cadre de la 14e édition du Festival du court métrage méditerranéen de Tanger, organisée jusqu’au 15 octobre et placé sous le haut patronage du roi Mohammed VI. Initiée par le Centre cinématographique marocain (CCM) en coopération avec des professionnels du secteur, cette manifestation pré- voit la projection des films en lice qui ont été sélectionnés parmi 600 courts-métrages que le comité d'organisation a reçus depuis l'ouverture des inscriptions, outre des conférences traitant du court-mé- trage méditerranéen. Ce festival ambitionne de créer un espace de dialogue entre les professionnels du pourtour méditerranéen. La commission de sélection des court-mé- trages marocains candidats à la compétition officielle de ce festival a retenu cinq films pour représenter le Maroc dans ce concours. Il s'agit de "Aya va à la plage" de Maryam Touzani, "Wafaa" de Ilham El Alami, "How to love Morocco" de Nada Charqaoui, "Ait Brek Bled" de Abderrazzak Zitouny et "Mohamed, le prénom" de Malika Zairi, sur un total de 43 films de court-métrage visionnés. Présidée par le réalisateur Abdelkrim Derkaoui, la commission est composée du réalisateur, écrivain et critique Fouad Souiba, du producteur Youssef himi et de Tariq Khalami, représentant du CCM. Le critique de cinéma marocain Omar Belkhemmar préside le jury de cette édition et sera entouré de Nada Doumani, responsable artistique à la Commission Royale du Film de Jordanie (Liban), Esther Cabero, responsable de la distribution et de la programmation des films de court-métrage à l'agence basque Kimuak (Espagne), Hala Lotfy, réalisatrice, productrice (Egypte), Laila Kilani, réalisatrice (Maroc), Gabriele Oricchio, producteur (Italie) et Georges Bollon, responsable artistique au Festival du court-métrage de Clermont Ferrand (France)
 
 

à lire aussi :
AWB vibre pour le Melhoun
La Fondation Attijariwafa bank a organisé, mercredi 1er juillet 2015, la onzième édition de son cycle de conférences « Echanger pour mieux comprendre »,...
L’absence de l’ogre
 "L’Ours" est le quatrième roman de Mohamed Ouissaden. Edité chez Broc-Jacquart, il nous révèle un monde double, où le «  réel »...
Institut français, une année culturellement riche
C'est sous le signe de l'ouverture que s'inscrit la nouvelle saison culturelle de l’Institut français du Maroc. Intitulée tout simplement «Un monde ouvert», ce...
Attijariwafa bank s’engage pour littérature
 La Fondation Attijariwafabank vient d’annoncer le lancement du «Prix du livre de l’année», le premier du genre à être institué par une...