Dernière minute ...
Tanger Tech : BMCE Bank garant du projet dont l'investissement atteindra à terme 10 milliards de dollars Procès Gdim Izik: Des peines allant de 2 ans de prison ferme à la perpétuité La localité marocaine de Mhamid el Ghizlane est le meilluer endroit au monde pour observer les étoiles selon le magazine web "Blasting News" Pour la 5e fois Al-Baghdadi, le leader de l'Etat islamique, annoncé pour mort Le parlement européen rejette  sa recommandation sur l'élargissement du mandat de la Minurso aux droits de l’Homme  La ville palestinienne d'Hébron inscrite au patrimoine universel de l'Unesco ONU: Un traité bannissant l'arme atomique adopté par 122 membres Le ministère des affaires étrangères marocain annonce jeudi 29/6 l'arrestation par la police hollandaise de l'ex parlementaire en fuite Said Chaou Le Qatar rejette les accusations de l'Arabie saoudite et ses alliés, Washington tente cde calmer le jeu Internet : Le Maroc in, l’Algérie out La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 Une tentative d'Algérie et du Venezuela de nuire au Maroc mise en échec au Comité de décolonisation de l’ONU L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Trump annule l’accord avec Cuba conclu par Obama Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Cargo saisi par la justice sud-africaine : L’OCP dénonce une décision en contradiction avec le droit international Une équipe maroco-allemande découvre le plus ancien Homo Sapiens, vieux de 300 mille ans,  à Jebel Irhoud (Maroc) Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario La RAM maintient ses 5 vols hebdomadaires vers Doha L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Casablanca parmi les villes avec la plus forte densité de population au monde (WEF citant des données ONU)  Le Malawi ne reconnaît plus la Rasd Attaque chimique en Syrie : La France accable Bachar el-Assad Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Trump signe un décret abrogeant des mesures d'Obama sur le climat Le Maroc souhaite adhérer à la CEDEAO La ligne 2 du tramway de Casablanca opérationnelle fin 2018 Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Le migrateur
Le Pentagone faisait la promo d’Al-Qaïda
Un demi-milliard de dollars pour de fausses vidéos de propagande djihadiste. C'est la facture ahurissante qu'aurait payée le Pentagone à l'agence britannique de communication et de relations publiques, Bell Pottinger, selon une enquête du Bureau of Investigate Journalism, une ONG britannique spécialisée dans le journalisme d'investigation. Cette somme aurait été dépensée entre 2006 et 2011, en pleine guerre d'Irak. C'est le vidéaste Martin Wells, ancien employé de Bell Pottinger, qui a révélé les dessous de l'opération. Au départ la société avait pour mission «officielle» de créer des vidéos afin de «promouvoir les élections démocratiques». Mais rapidement, elle s'est mise à fabriquer des productions d'un tout autre type. D'abord, en créant des clips anti-Al-Qaïda, tournés en basse qualité afin de paraître comme des «productions de télévision arabes». Ces productions étaient ensuite vendues et diffusées dans les chaînes locales. L'armée américaine, qui était le commanditaire, n'était pas ainsi officiellement reliée à ces faux reportages. Puis la société s'est mise à créer de fausses vidéos de propagande signées par l'organisation terroriste, la partie la plus «sensible» de leur mission selon Martin Wells. Les vidéos sont ensuite gravées sur des CD. Les militaires en patrouille sont chargés de les disséminer sur le terrain. Grâce à ces CD, l'armée américaine aurait ainsi réussi à récupérer les adresse IP de toutes les personnes ayant visionné ces vidéos. Martin Wells explique que seul un groupe restreint avait accès aux informations relatives à ces CD. Lui-même, un responsable de l'équipe de direction de Bell Pottinger et un des chefs de l'armée amé- ricaine. En bout de course, les résultats de ces opérations sont communiquées au Pentagone, à la CIA et au Conseil national de sécurité, rapporte l'ancien salarié. Et ce jusqu'en 2011, date à laquelle l'armée américaine se retire, et l'agence avec elle.
 
 

à lire aussi :
Mali : On assassine bien les journalistes
Trois des ravisseurs des journalistes de RFI, assassinés froidement samedi dernier à Kidal, étaient connus des services de renseignement...
Le gouverneur du Wisconsin n’aime pas les Marocains
Le 19 avril 1995, une forte explosion avait éventré un établissement du gouvernement fédéral d’Oklahoma-city, État du Centre-Sud des États-Unis,...
Algérie : les passions meurtrières de Ghardaïa
Le conflit n’a jamais fait autant de victimes dans la ville de Ghardaïa, au sud d’Alger. Au moins 22 personnes ont été tuées ces deux derniers jours dans cette...
Macron largue les centristes
Le retour en grâce n'aura pas duré. Après Richard Ferrand lundi, Sylvie Goulard mardi, ce sont Marielle de Sarnez et surtout Fran- çois Bayrou qui ont annoncé,...