Dernière minute ...
A Abidjan, le Maroc se qualifie au Mondial 2018 sans encaisser aucun but  Moody’s : " les perspectives pour le système bancaire marocain sont positives" La Rochelle : la douane française a saisi le 21/10/17 à bord d'un camion immatriculé au Maroc près de 2,3 T de cannabis d'une valeur de 17 M€.   La banque participative Al Akhdar Bank (Groupe GCAM) démarre en novembre 2017 Né à Barcelone, Manuel Valls, l'ex premier minisre français qualifie le référendum indépendantiste catalan  de "folie" Art :70 œuvres originales de maîtres espagnols exposées au MMVI à Rabat Maroc : 32 établissements privés sanctionnées pour avoir donné des notes non méritées lors de l'année année scolaire 2016-2017 Institut Montaigne : "Le Maroc, tête de pont des investissements internationaux en Afrique" Macron a signé les ordonnances validant la réforme du Code du travail Référendum en Catalogne :  Rabat soutient Madrid Un chef de parti nationaliste flamand veut construire une prison belge au Maroc L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Casa-Paris Orly 2ème ligne aérienne la plus fréquentée au monde Mis en examen, le Franco-marocain El Guerrab démissionne du LREM Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La localité marocaine de Mhamid el Ghizlane est le meilluer endroit au monde pour observer les étoiles selon le magazine web "Blasting News" Le parlement européen rejette  sa recommandation sur l'élargissement du mandat de la Minurso aux droits de l’Homme  La ville palestinienne d'Hébron inscrite au patrimoine universel de l'Unesco La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Ouac-Ouac
Tartufferie à Marrakech
C’est une histoire loufoque qui prêterait à rire si le sujet n’était pas sérieux. Deux salafistes barbus à souhait appartenant à deux écoles intégristes différentes qui transforment une séance de prière en pugilat accompagnée d’insultes bien choisies qui feraient rougir de honte une fille de petite vertu, c’est déjà un gros scandale ; mais le scandale tourne au sacrilège lorsque l’on sait que la scène se passe dans une mosquée au vu et au su des fidèles consternés. L’histoire a eu lieu le mardi dernier dans la commune rurale de Sid Zouine dans la province de Marrakech. Ce jour là, sur le parvis de la mosquée « Imam Warch », dans un espace dégagée derrière l’édifice religieux en restauration, à l’heure de la prière, deux individus, barbus notoires se lancent dans la course à la conduite de la prière, le premier, un taliban d’une trentaine d’années fait valoir sa connaissance du Coran face au second, moins outillé en matière d’imamologie mais qui dispose d’un argument choc : Le terrain sur lequel a été érigée ce lieu de culte appartient à son père qui en a fait une donation au ministère des habous et des Affaires islamiques. Du coup, l’imam « analphabète » membre d’une secte salafiste locale, n’en démord pas et fait de la résistance pour diriger la prière. Devant des fidèles incrédules, les noms d’oiseau fusent avant que les deux adversaires n’en viennent aux mains en utilisant la seule arme à leur portée : la caillasse. Pour éviter de prendre une pierre sur la tête ou en plein visage, les fidèles n’avaient d’autre choix que de prendre leurs jambes à leur cou ! Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que des faux dévots et autres hypocrites salafistes se bagarrent pour avoir le privilège avec « l’aumône distribuée par les fidèles »- de conduire la prière. Une sacrée compétition !

à lire aussi :
Marrakech : la politique ordurière du maire islamiste
Les opérateurs touristiques de Marrakech attendaient la première grande décision islamiste visant à développer le tourisme dans la cité ocre et à...
Tanger, le spectacle est ailleurs
C’est un peu le mantra de tous les responsables de la culture dans ce pays : « les Marocains privilégieraient la bonne chair au détriment de la culture». Très...
Trump met le feu aux poudres
 Donald Trump a concrétisé mercredi 6 décembre  sa dangereuse promesse de campagne. Reconnaître Jérusalem, Al Aods comme capitale d’Israël. Le...
Un fonds en mal de cohésion
 Diagnostic accablant pour le fonds de la cohésion sociale. Il a été réalisé par la Cour des comptes et soumis mardi 28 novembre par son président Driss...