Dernière minute ...
Environ 440.000 candidats, dont 48% de filles, passent le Bac au titre de la session de juin 2018, une hausse de 9,68% par rapport à 2017 L'économie marocaine à progressé de 4,1 % en 2017 selon le HCP Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Véhicule de transport avec chauffeur (VTC): Fin de course pour Uber Maroc Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Barrage à Rabat: L'eau est conforme aux normes marocaines de qualité Le président guinéen Alpha Condé: Le retour du Maroc à l’UA renforce l’unité africaine ONU: les colonies juives sur les territoires palestiniens occupés sont "illégales" Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Fermeture définitive de la prison locale Salé 1 (Zaki) Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint Jacob Zuma quitte la présidence de l'ANC  Trump  reconnait Jérusalem comme capitale d'Israël A Abidjan, le Maroc se qualifie au Mondial 2018 sans encaisser aucun but  L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Feuilleté de Canard
Casablanca, nid d’espions
Avec « Route d’Anfa », Guillaume Jobin nous livre une suite remarquable de son roman à grand succès « Route des Zaërs ». Un parfait mélange entre espionnage, contrefaçon et terrorisme. Cette fois-ci, comme son nom l’indique, l’action se déroule à Casablanca. « Route d’Anfa » est à la fois un roman politique et un thriller d’espionnage. C’est aussi une satire sociale, une plongée dans la vie des bourgeois, des diplomates, agents secrets, des journalistes et des écrivains de Casablanca. Manœuvres d’Etats, coups bas politiques, high-tech, contrefaçon et plagiats en tout genre parsèment d’embuches les chemins d’espions, de faussaires, de terroristes et de dirigeants politiques, du Palais à l’Elysée, en passant par la DGSE et la CIA. En pleine campagne électorale française et alors que le Maroc lutte pour la reconnaissance de son intégrité territoriale et de sa posture internationale, un jeune journaliste français, espion malgré lui est entraîné dans un tourbillon d’intrigues et essaye de dénouer les fils d’une situation délicate, de Casablanca à Oman en passant par Paris, Moscou et le Cameroun. On retrouve tous les ingrédients du premier volet «Route des Zaërs», le bestseller marocain de l’année 2015, acclamé par la critique pour son côté novateur. Guillaume Jobin est président de l’Ecole supérieure de journalisme de Paris et auteur de Lyautey, le Résident, Mohamed V, le Sultan et du roman Route des Zäers. Parmi les premiers auteurs francophones du Maroc, marié avec la créatrice de mode Fadila El Gadi, il partage son temps entre Rabat et Paris.

à lire aussi :
Les infortunes du destin
Après son excellent premier roman " Plus forte que la souffrance", Souad Mekkaoui confirme son talent d'écriture avec une deuxième œuvre "Femmes au purgatoire" (La...
Il était une fois…
 Le conte au Maroc et ailleurs – kan ya ma kan...", qui vient de paraitre chez L'Harmattan, est un ouvrage consacré au conte dans les sociétés arabo-musulmanes vise...
Mohammed V ou la monarchie populaire réédité en arabe
 Le livre de l'historien, géopolitologue et islamologue français, Charles Saint-Prot, "Mohammed V ou la monarchie populaire", publié en 2011 aux éditions du Rocher, a...
Il était une fois Jemâa El Fna…
"M émoire de Marrakech : Portraits dans l’histoire de l’art de la Halqa à la Place Jemâa El Fna" est le titre du nouvel ouvrage, en deux tomes, que vient de publier...