Dernière minute ...
Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse Des clients de la Société Générale Maroc délestés de 2000 DH, la direction parle d’erreur technique Selon l'Office des changes, au 30/06/17, le flux des IDE est en hausse mais  le déficit commercial s'aggrave Le Roi Mohammed VI dénonce les politiques israéliennes à Al-Qods Tanger Tech : BMCE Bank garant du projet dont l'investissement atteindra à terme 10 milliards de dollars Procès Gdim Izik: Des peines allant de 2 ans de prison ferme à la perpétuité La localité marocaine de Mhamid el Ghizlane est le meilluer endroit au monde pour observer les étoiles selon le magazine web "Blasting News" Pour la 5e fois Al-Baghdadi, le leader de l'Etat islamique, annoncé pour mort Le parlement européen rejette  sa recommandation sur l'élargissement du mandat de la Minurso aux droits de l’Homme  La ville palestinienne d'Hébron inscrite au patrimoine universel de l'Unesco ONU: Un traité bannissant l'arme atomique adopté par 122 membres Le Qatar rejette les accusations de l'Arabie saoudite et ses alliés, Washington tente cde calmer le jeu La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 Une tentative d'Algérie et du Venezuela de nuire au Maroc mise en échec au Comité de décolonisation de l’ONU L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Cargo saisi par la justice sud-africaine : L’OCP dénonce une décision en contradiction avec le droit international Une équipe maroco-allemande découvre le plus ancien Homo Sapiens, vieux de 300 mille ans,  à Jebel Irhoud (Maroc) Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario La RAM maintient ses 5 vols hebdomadaires vers Doha L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Casablanca parmi les villes avec la plus forte densité de population au monde (WEF citant des données ONU)  Le Malawi ne reconnaît plus la Rasd Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Trump signe un décret abrogeant des mesures d'Obama sur le climat Le Maroc souhaite adhérer à la CEDEAO La ligne 2 du tramway de Casablanca opérationnelle fin 2018 Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Feuilleté de Canard
Qui a volé madame Ouazzou ?
Lauréate du Prix de la Nouvelle Francophone, Imane Robelin propose avec «Pour tout l'or de Casablanca», un roman à mi-chemin entre le polar drolatique et la fable sociale. L’intrigue de cette fiction tourne autour d’un crime. « Quatre heures du matin, un samedi, ya ibad Allah ! Quatre heures du matin, un jour de repos ! Il y a desbnadem, des gens, qui s’en moquent, qui te prennent pour leur larbin, qui croient que tu n’as ni femme ni enfants. Ils t’appellent quand ça leur chante et tu dois y aller en courant. Cette fois-ci, c’était madame Ouazzou. Elle hurlait au téléphone. Je lui ai dit : À lallah ! Qu’est-ce qui se passe ? ». Sa m’damma, une ceinture en or que son mari lui a offert à la naissance de leur fils, a été volée. Elle ne l’a jamais aimée. Qu’importe ! Elle veut la récupérer à tout prix. Même s’il s’agit d’une histoire de crime dans «Pour tout l’or de Casablanca», il n’y a pas à proprement parler d’enquête. L’auteure ne se propose pas tant de faire vibrer son lecteur au rythme d’un suspense policier que de le faire vivre à celui de névroses de ses personnages afin de leur donner une profondeur à même d'expliquer leurs actes. «Pour tout l’or de Casablanca» donne voix à chacun des protagonistes de l’histoire, qui forme un véritable microcosme au cœur de la capitale économique. Son intrigue avance alors au gré de confidences tantôt indignées, tantôt résignées. Les inégalités sociales qui régissent les relations, les motivations qui conditionnent les agissements se font jour. Elles créent une situation inextricable, qu’un dénouement inattendu vient clore. A lire absolument !
 
 

à lire aussi :
L'étrange cabaret de Hassan Aourid
"Cintra", dernier roman de l’écrivain Hassan Aourid, inspiré d’un cabaret casablancais, est un voyage créatif dans la mémoire collective d’un peuple....
Casablanca, nid d’espions
Avec « Route d’Anfa », Guillaume Jobin nous livre une suite remarquable de son roman à grand succès « Route des Zaërs ». Un parfait mélange...
Vivre et survivre !
Peut-on vivre avec ça ? Ça, la mort d'un enfant. Orpheline de son fils, Tazi Salwa raconte sa détresse et son désarroi dans un livre poignant "Journal d’une...
Jad Benhamdane, un récit d'espoir !
Jad Benhamdane, 39 ans, analyste financier, se déplace depuis toujours en fauteuil roulant. Passionné par l'écriture, il vient de sortir un livre témoignage...