Dernière minute ...
La Rochelle : la douane française a saisi le 21/10/17 à bord d'un camion immatriculé au Maroc près de 2,3 T de cannabis d'une valeur de 17 M€.   La banque participative Al Akhdar Bank (Groupe GCAM) démarre en novembre 2017 Né à Barcelone, Manuel Valls, l'ex premier minisre français qualifie le référendum indépendantiste catalan  de "folie" Art :70 œuvres originales de maîtres espagnols exposées au MMVI à Rabat Maroc : 32 établissements privés sanctionnées pour avoir donné des notes non méritées lors de l'année année scolaire 2016-2017 Institut Montaigne : "Le Maroc, tête de pont des investissements internationaux en Afrique" Macron a signé les ordonnances validant la réforme du Code du travail Référendum en Catalogne :  Rabat soutient Madrid Un chef de parti nationaliste flamand veut construire une prison belge au Maroc L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Casa-Paris Orly 2ème ligne aérienne la plus fréquentée au monde Mis en examen, le Franco-marocain El Guerrab démissionne du LREM Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La localité marocaine de Mhamid el Ghizlane est le meilluer endroit au monde pour observer les étoiles selon le magazine web "Blasting News" Le parlement européen rejette  sa recommandation sur l'élargissement du mandat de la Minurso aux droits de l’Homme  La ville palestinienne d'Hébron inscrite au patrimoine universel de l'Unesco La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Feuilleté de Canard
Sacré « Best-Seller » de Réda Dalil…
L’écrivain et journaliste Réda Dalil représentera le Maroc dans la sélection de la 4e édition du Prix de la littérature arabe, attribué par la Fondation Jean-Luc Lagardère et l’Institut du monde arabe, pour son roman « Best-Seller » (Editions Le Fennec, février 2016). Il s’agit d’une autofiction sublime qui sort des sentiers battus, parue aux éditions « Le Fennec ». Le roman de Réda Dalil raconte l’histoire Bachir Bachir, un écrivain en manque d’inspiration. Après un premier roman « Le Jib » qui connaissait un succès étourdissant auprès des critiques et des lecteurs, le héros de « Best-Seller » se trouvait dos au mur devant la réalité imparable de remettre un manuscrit le plus tôt possible. Or, il perd sa capacité à écrire et se voit pressé par un éditeur affairiste et sans pitié. « Je n’ai pas écrit une ligne depuis trois mois, continué-je. Pas une foutue ligne valable. Je n’ai pas de roman en préparation, je n’ai aucune idée en réserve. Ca fait quatre ans que j’ai de la bouille dans le cerveau. Si Hajji n’obtient pas son manuscrit dans cinq jours, je peux dire adieu à mon avance. En gros, si Bachir Bachir, l’adulte que l’on appelle BB, ne pond pas un chef-d’œuvre avant le 28 juin, il n’a qu’à aller se vider un chargeur dans le crâne ». Réda Dalil est né à Casablanca en 1978. Son premier roman, Le Job, succès à la fois commercial et critique, a reçu le « Prix littéraire de la Mamounia » en 2o14 et « le prix Gros Sel Belge du public ». Réda Dalil fut, en outre, finaliste du Prix de la littérature arabe à Paris. Best-seller est son deuxième roman. Outre « Best-Seller », figurent « Des pierres dans ma poche » de l’Algérienne Kaouther Adimi (Seuil), « Le tambour des larmes » du Mauritanien Beyrouk (Elyzad), « Dispersés » de l’Irakienne Inaam Kachachi (Gallimard), « Villa des femmes » du Libanais Charif Majdalani (Seuil), « À cœur ouvert » d’Abdo Wazen (Actes Sud), également libanais, et « Le corps de ma mère » de la Tunisienne Fawzia Zouari (Joëlle Losfeld).
 
 

à lire aussi :
Qui a volé madame Ouazzou ?
Lauréate du Prix de la Nouvelle Francophone, Imane Robelin propose avec «Pour tout l'or de Casablanca», un roman à mi-chemin entre le polar drolatique et la fable sociale....
L'étrange cabaret de Hassan Aourid
"Cintra", dernier roman de l’écrivain Hassan Aourid, inspiré d’un cabaret casablancais, est un voyage créatif dans la mémoire collective d’un peuple....
À bas les masques
 Le poète et journaliste Mohamed Rafiq vient de publier son premier roman en arabe intitulé « Boîte à masques » (Oulbat Alaqniaa) aux Editions Falia. Dans...
Bahaa Trabelsi sacrée par le Prix Ivoire
L’écrivaine marocaine Bahaa Trabelsi a obtenu à Abidjan le Prix Ivoire pour la Littérature Africaine d’Expression Francophone pour son recueil de nouvelles...