Dernière minute ...
Pas d'augmentation des tarifs de la vignette auto en 2019 au Maroc (Gouvernement) Le PIB agricole a augmenté en moyenne de 5,25% depuis le lancement, il y a 10 ans, du Plan Maroc Vert pour s'établir à 125 milliards de DH en 2018 Trump a suggéré « un mur le long du Sahara » pour freiner l'émigration !! A fin août 2018, 54.000 tentatives d'émigration ont été avortées au Maroc (gouvernement) L'INDH-III dotée de 18 milliards de dirhams pour plus d'efficience La Cour de cassation confirme la liquidation de Samir Le Conseil des ministres approuve le projet de loi sur le service militaire Mohamed Benchaâboun est depuis le 20 août 2018 le nouveau ministre de l'Economie et des Finances Le portefeuille du secrétariat d'Etat à l'Eau détenu par Charafat Afailal a été supprimé du gouvernement Al Othmani  le 20 août 2018 Fouzi Lekjaa, président de la FRMF: «Hervé Renard reste à la tête des Lions de l'Atlas au moins jusqu'à la CAN 2019 avec l'objectif de la gagner» Le discours du Trône 2018, une « feuille de route » axée sur le social La cour d'appel de Casablanca a condamné le 26 juin 2018 Zefzafi, Ahemjik, Boustati et Ighid à 20 ans de prison ferme   Le Maroc quitte le 25 juin 2018 le Mondial de Russie sur une bonne impression, après un match nul (2-2) face à l'Espagne le tenant du titre L'économie marocaine à progressé de 4,1 % en 2017 selon le HCP Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Can'art et Culture
Cet insoutenable amour…
 Pour ceux qui connaissent le poète marocain Hassan Najmi, sachez que son recueil «Un mal comme l'amour» (Adha Ka Alhubb) est disponible en français chez les éditions "La Croisée des Chemins", grâce à une traduction assurée par Rachid Khaless et Asmaa Khella. Dans ce recueil de 168 pages (format moyen), Hassan Najmi livre un regard poétique sur un Maroc moderne vibrant d'éléments de la nature qui traversent les âmes contrariées, bousculées par la quotidienneté, malmenées par l'amour impossible ou bien par les espoirs en forme de lumière éphémère. La page de couverture précise que ce recueil offre une compilation des plus beaux poèmes de Hassan Najmi, « magnifiquement inspirés, superbement écrits, et même derrière la très belle traduction de Rachid Khaless et d'Asmae Khalla, il nous arrive d'entendre la voix du poète récitant ses vers en arabe ». « Ce recueil est celui d'une belle maturité. C'est un don, une offrande en ces temps durs où l'histoire du monde arabe accumule les désastres et les morts », lit-on encore. Né en 1960, Hassan Najmi compte à son actif plusieurs textes poétiques, dont nombre ont été traduits dans plusieurs langues, comme "Petite vie" et "Les Baigneuses", en plus d'œuvres romanesques, dont "Le Voile" et "Gertrude". Il s'est vu décerner quatre prix littéraires, en l'occurrence rocca flea (Gualdo Tadino, 2009), prix du livre du Maroc (2001), premio Arnaldo Fortini (Assissi, 2015) et premio litterario internazionale (Martinsicuro, 2015). 

à lire aussi :
A marrakech, un palmarès ordinaire
De l'avis de bien des critiques, la 13e édition du Festival international du filmde Marrakech a livré une cuvée riche en diversité. Et c’est le filmsud-coréen...
Voyage dans un maroc intime
Un couple désabusé qui ne communique qu’à travers les disputes. Des étudiants qui font le pari de coucher avec des profs. Un jeune homme victime de ses lectures. Une...
Avec 2M, c’est Maroc in love
C’est sur le mythique morceau d'Oum Kalthoum "Hob Eih", fredonné par un jeune homme face à l’océan que s’ouvre "Shakespeare El Bidaoui", documentaire...
Meryem Guennoun signe un album prometteur
 Meryem Guennoun, la gagnante du concours MawahibAlmazar, vient de dévoiler un premier extrait de son prochain album dont la sortie est prévue début 2018. Dans ce titre...