Dernière minute ...
Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Driss El Yazami, président du CNDH a reçu, le 24 janvier 2017, la décoration civile d'Officier de l'Ordre de Léopold, la plus haute distinction de Belgique Barrage à Rabat: L'eau est conforme aux normes marocaines de qualité Le président guinéen Alpha Condé: Le retour du Maroc à l’UA renforce l’unité africaine ONU: les colonies juives sur les territoires palestiniens occupés sont "illégales" Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" L'Etat doit 18 milliards de DH de remboursements de TVA à l'OCP 30% de la dette publique intérieure est détenue par des caisses de retraite en 2016 La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Vote à l’AG de l’ONU sur Jérusalem :  Sur 193 pays membres, 128 ont dit non à la décision de Trump, 9 oui et 35 se sont abstenus  Le ministre ivoirien de l'Industrie et des Mines Jean Claude Brou est le nouveau président de la Commission de la CEDEAO Fermeture définitive de la prison locale Salé 1 (Zaki) Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint L'Autriche est le seul pays de l'UE où l'extrême droite participe au gouvernement Jacob Zuma quitte la présidence de l'ANC  Trump  reconnait Jérusalem comme capitale d'Israël A Abidjan, le Maroc se qualifie au Mondial 2018 sans encaisser aucun but  Moody’s : " les perspectives pour le système bancaire marocain sont positives" Maroc : 32 établissements privés sanctionnées pour avoir donné des notes non méritées lors de l'année année scolaire 2016-2017 L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La ville palestinienne d'Hébron inscrite au patrimoine universel de l'Unesco La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Le migrateur
Washington, Ankara et les Kurdes…
"Terroristes" pour Ankara, "rempart" contre l’Etat islamique pour Washington: la Turquie et les Etats-Unis s’affrontent à propos des combattants kurdes de Syrie, un dossier qui empoisonne les relations entre ces alliés au sein de l’Otan. "Hypocrisie", "deux poids, deux mesures", "inacceptable" : le chef de la diplomatie turque Mevlüt Cavusoglu a lâché ses coups contre les Etats-Unis, dont des militaires des forces spéciales ont été photographiés par l’AFP dans le nord de la Syrie arborant sur leurs uniformes l’insigne des Unités de protection du peuple (YPG), une milice kurde considérée comme "terroriste" par Ankara. « Il est inadmissible que des soldats des ÉtatsUnis (...) utilisent l’insigne d’un groupe terroriste », a dé- noncé le ministre turc devant la presse à Antalya (sud). « Nous leur recommandons de porter des badges de Daech (acronyme arabe de l’EI), du Front al-Nosra lorsqu’ils sont ailleurs en Syrie, et de Boko Haram lorsqu’ils vont en Afrique», a-t-il ironisé. Le Pentagone a reconnu la pré- sence à des fins de «conseil et d’assistance » de soldats américains dans la province de Raqa, fief du groupe EI, où une coalition de combattants kurdes et arabes (Forces dé- mocratiques syriennes, FDS) a lancé une offensive majeure contre les jihadistes. Dans un geste d’apaisement à l‘égard de l’allié turc ulcéré, Washington a demandé à ses militaires photographiés d‘ôter l‘écusson des YPG, a annoncé le colonel Steve Warren, porteparole de la coalition militaire internationale contre l’EI en Syrie et en Irak. Les tensions autour du statut des rebelles kurdes syriens compliquent la lutte contre l’EI et lui offrent une respiration, alors que ses deux seules portes de sortie vers le monde extérieur sont Jerablus et Al-Raï, deux villes syriennes situées non loin de la frontière avec la Turquie. Leur perte porterait un coup fatal pour l’organisation d’alBaghdadi…
 
 
Rachid WAHBI

à lire aussi :
Le Pentagone faisait la promo d’Al-Qaïda
Un demi-milliard de dollars pour de fausses vidéos de propagande djihadiste. C'est la facture ahurissante qu'aurait payée le Pentagone à l'agence britannique de communication et...
Algérie : les passions meurtrières de Ghardaïa
Le conflit n’a jamais fait autant de victimes dans la ville de Ghardaïa, au sud d’Alger. Au moins 22 personnes ont été tuées ces deux derniers jours dans cette...
Al Sissi dans l'enfer du Sinaï
 L’attentat sanglant qui a fait 305 morts le 27 novembre dans une mosquée du Sinaï signe l’échec de la stratégie répressive du président Al...
Macron leur a tous damé le pion
 Emmanuel Macron a été élu dimanche pré- sident de la république français en battant largement la candidate d'extrême droite Marine Le Pen lors...