Dernière minute ...
ONU: les colonies juives sur les territoires palestiniens occupés sont "illégales" Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" L'Etat doit 18 milliards de DH de remboursements de TVA à l'OCP 30% de la dette publique intérieure est détenue par des caisses de retraite en 2016 La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Le 22 décembre 2017, le bitcoin chute de 25 %, de 20.000 $ à 14.445 $ Catalogne-21 Décembre : Majorité absolue des indépendantistes mais former un gouvernement n’est pas garantie Vote à l’AG de l’ONU sur Jérusalem :  Sur 193 pays membres, 128 ont dit non à la décision de Trump, 9 oui et 35 se sont abstenus  Le ministre ivoirien de l'Industrie et des Mines Jean Claude Brou est le nouveau président de la Commission de la CEDEAO Fermeture définitive de la prison locale Salé 1 (Zaki) Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint L'Autriche est le seul pays de l'UE où l'extrême droite participe au gouvernement Jacob Zuma quitte la présidence de l'ANC  Trump  reconnait Jérusalem comme capitale d'Israël A Abidjan, le Maroc se qualifie au Mondial 2018 sans encaisser aucun but  Moody’s : " les perspectives pour le système bancaire marocain sont positives" Né à Barcelone, Manuel Valls, l'ex premier minisre français qualifie le référendum indépendantiste catalan  de "folie" Art :70 œuvres originales de maîtres espagnols exposées au MMVI à Rabat Maroc : 32 établissements privés sanctionnées pour avoir donné des notes non méritées lors de l'année année scolaire 2016-2017 Institut Montaigne : "Le Maroc, tête de pont des investissements internationaux en Afrique" Un chef de parti nationaliste flamand veut construire une prison belge au Maroc L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La ville palestinienne d'Hébron inscrite au patrimoine universel de l'Unesco La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Côté Basse Cour
La sortie de route de Ghellab
L’ex-ministre istiqlalien Karim Ghellab s’est payé un entretien (L’Economiste du 16/5) où il s’est posé en expert émérite qui dresse le bilan du plan logistique national dont il estime être le concepteur, tout en livrant au passage quelques conseils pour accélérer la cadence. En fait, c’est l’hôpital qui se moque de la charité car celui qui a régné pendant dix ans sur le Transport et l’Equipement a laissé à son successeur un secteur qui dysfonctionne de partout. Aucune réforme à son actif, sinon celle très controversée du code de la route qui, de l’avis des praticiens (police et justice) est bourrée de failles, sans oublier qu’elle n’a pas atteint l’objectif premier pour laquelle elle a été mise en place : la réduction des drames de la route qui continuent à battre tous les records. Rien non plus n’a été fait sous son mandat pour mettre à niveau le transport des voyageurs et de marchandises dont l’état laisse toujours à désirer. S’agissant de l’aérien, il était partisan de la cession de la RAM à Air France. Mais l’ex-PDG Driss Benhima s’y est opposé avec toute son énergie d’homme doté d’un grand sens de l’Etat, privilégiant une restructuration interne et un contratprogramme qui ont permis à la compagnie de renouer avec les bénéfices. Quant au maritime, Ghellab a réussi à lui creuser sa tombe avec sa fameuse libéralisation qui a avantagé le pavillon étranger au détriment des armateurs locaux qui ont rendu l’âme les uns après les autres, tout en renforçant le monopole public de Marsa Maroc sur les ports du pays. Alors, a quoi rime la sortie (de route) de M. Ghellab ? Fautil y voir une offre de service dans la perspective du prochain gouvernement ou juste une manière de nous infliger une bonne dose de fatuité ?
 
 

à lire aussi :
Lydec performe
Le conseil d’administration de la Lydec, qui s’est réuni le 9 septembre pour arrêter les comptes de l’entreprise, a pris acte d’une bonne progression des...
Benkirane y croit encore
La dernière p r o p o s i t i on de Abdelilah Benkirane à Aziz Akhannouch pour sortir les négociations de leur enlisement prête vraiment à sourire. Elle consiste...
Moulay Hafid file du bon coton
Moulay Hafid Elalamy est un homme ne perd pas de temps. Pour aider l’industrie textile à filerdu bon coton, Saham Assurance dont il est le patron lui a concocté un «Pack...
Les accès de Moubdie
Seul le ministre l’inénarrable Mohamed Moubdie trouve séduisant le projet de loi relatif au droit d’accès à l’information. Mieux, le ministre MP de la...