Dernière minute ...
10 ans de plus au Gabon pour Maroc Telecom La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 Une tentative d'Algérie et du Venezuela de nuire au Maroc mise en échec au Comité de décolonisation de l’ONU L’organisme onusien de lutte contre la désertification (CLD) : 60 millions de réfugiés "marcheront" sur l’Afrique du Nord et l’Europe d’ici 2020 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Trump annule l’accord avec Cuba conclu par Obama Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Cargo saisi par la justice sud-africaine : L’OCP dénonce une décision en contradiction avec le droit international Une équipe maroco-allemande découvre le plus ancien Homo Sapiens, vieux de 300 mille ans,  à Jebel Irhoud (Maroc) Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario La RAM maintient ses 5 vols hebdomadaires vers Doha Le nombre de candidats au bac à nouveau en baisse : 325.191 contre 431.934  en 2016 L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Casablanca parmi les villes avec la plus forte densité de population au monde (WEF citant des données ONU) SM le roi Mohammed VI annule ses visites en Arabie saoudite et Egypte  Le Malawi ne reconnaît plus la Rasd Pour la 1ère fois Hamas accepte un Etat palestinien sur la base des frontières de 1967 Attaque chimique en Syrie : La France accable Bachar el-Assad Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Trump signe un décret abrogeant des mesures d'Obama sur le climat L'américain Akamai Technologie : Le Maroc offre la 3e meilleure connexion Internet en Afrique La Zambie retire sa reconnaissance de la pseudo RASD Le Maroc souhaite adhérer à la CEDEAO La ligne 2 du tramway de Casablanca opérationnelle fin 2018 Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Côté Basse Cour
Azami perd des points…
L’opération d’achat de 44 véhicules de fonction par la mairie de Fès dirigée par l’islamiste Driss El Azami El Idrissi a été accueillie par une grosse salve de critiques. Sur les réseaux sociaux, M. Driss El Azami, par ailleurs ministre du Budget, en a pris pour son grade, les internautes jugeant que cette commande automobile d’un montant de 5,2 millions de DH va à l’encontre du discours sur la bonne gouvernance et la rationalisation des dépenses publiques tenu par le PJD au pouvoir. Voilà ce qui arrive à force d’appuyer sur le champignon du populisme et de la démagogie : les citoyens attendent des islamistes y compris lorsqu’il s’agit de dépenses de fonctionnement normal d’une municipalité une autre conduite économe en argent et en carburant. A dos d’âne ou de mulet !
 
 

à lire aussi :
Alger chouchoute les barbus
C’est vicieux, c’est algérien. Les autorités du voisin marocain tentent de faire de leur pays une terre d’accueil pour les islamistes du PJD. Pour l’organisation...
Notaire en prison
Alors que se sont multipliés ces derniers temps les cas de notaires qui s’enfuient avec les fonds de leurs clients, la justice a prononcé une lourde condamnation à...
La bonne action Dari
Le titre Daricouspate, PME leader du secteur des pâtes, est à conserver, voire même à renforcer dans son portefeuille d’actions. C’est la recommandation de...
La sortie de route de Ghellab
L’ex-ministre istiqlalien Karim Ghellab s’est payé un entretien (L’Economiste du 16/5) où il s’est posé en expert émérite qui dresse le...