Dernière minute ...
SM le roi Mohammed VI annule ses visites en Arabie saoudite et Egypte 9e circonscription : La presse algérienne s'indigne du retrait de candidature de Leila Aichi Après l'abandon de la Suède des poursuites contre lui, Julian Assangeva demanderait l'asile politique à la France L'adjoint de l'ambasssadeur du Maroc à Sainte Lucie agrésé physiquement par un diplomate algérien lors d'une réunion d'un comite onusien  Macron élu avec  20.753.797  voix soit 66,10% des suffrages exprimés  contre 10.664.118 pour Le Pen (33,90%)  Le Malawi ne reconnaît plus la Rasd Trump se dit « honoré » de rencontrer Kim Jong-un « si les conditions sont réunies » Pour la 1ère fois Hamas accepte un Etat palestinien sur la base des frontières de 1967 Le programme Al Othmani approuvé mercredi 26 avril par 208 voix, 91 députés ont voté contre et 40 se sont abstenus Attaque chimique en Syrie : La France accable Bachar el-Assad Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le transport et le résidentiel, principaux consommateurs d'énergie avec un total de 59,8  Trump signe un décret abrogeant des mesures d'Obama sur le climat Le gouverneur de la province d’al-Hoceima limogé après les incidents violents qui secouent la ville  L'américain Akamai Technologie : Le Maroc offre la 3e meilleure connexion Internet en Afrique Tuberculose: Plus de 30.000 cas enregistrés au Maroc en 2016 Donald Trump accuse Obama de l'avoir mis sur écoute à la Trump Tower La Zambie retire sa reconnaissance de la pseudo RASD Le Maroc souhaite adhérer à la CEDEAO La ligne 2 du tramway de Casablanca opérationnelle fin 2018 Le Nigéria confirme le projet de gazoduc ouest-africain allant jusqu’au Maroc Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole Le Groupe OCP s’engage à dessaler l’eau de mer à El Jadida à l’horizon 2020 Le Crédit Agricole du Maroc met à la  disposition du secteur primaire la somme de  30 MMDH sur la période 2014-2018 

Côté Basse Cour
Azami perd des points…
L’opération d’achat de 44 véhicules de fonction par la mairie de Fès dirigée par l’islamiste Driss El Azami El Idrissi a été accueillie par une grosse salve de critiques. Sur les réseaux sociaux, M. Driss El Azami, par ailleurs ministre du Budget, en a pris pour son grade, les internautes jugeant que cette commande automobile d’un montant de 5,2 millions de DH va à l’encontre du discours sur la bonne gouvernance et la rationalisation des dépenses publiques tenu par le PJD au pouvoir. Voilà ce qui arrive à force d’appuyer sur le champignon du populisme et de la démagogie : les citoyens attendent des islamistes y compris lorsqu’il s’agit de dépenses de fonctionnement normal d’une municipalité une autre conduite économe en argent et en carburant. A dos d’âne ou de mulet !
 
 

à lire aussi :
La bonne action Dari
Le titre Daricouspate, PME leader du secteur des pâtes, est à conserver, voire même à renforcer dans son portefeuille d’actions. C’est la recommandation de...
Tazi dans de mauvais draps
Au lieu de s’ingénier à chercher à chaque fois des poux aux autorités locales en jouant les provocateurs, Karim Tazi devrait plutôt se soucier des normes de...
Chabat se pose en opposant
Comme promis par le ministère de l’Intérieur, hamid Chabat a été auditionné lundi 27 février pendant plus de 2 heures par la PJ de Rabat suite à...
50 millions d'€ pour Al Omrane
Une convention de financement de 50 millions d’euros (M€) pour une 5e ligne de crédit entre le groupe Al Omrane et l’Agence Française de Développement (AFD a...