Dernière minute ...
La Rochelle : la douane française a saisi le 21/10/17 à bord d'un camion immatriculé au Maroc près de 2,3 T de cannabis d'une valeur de 17 M€.   La banque participative Al Akhdar Bank (Groupe GCAM) démarre en novembre 2017 Né à Barcelone, Manuel Valls, l'ex premier minisre français qualifie le référendum indépendantiste catalan  de "folie" Art :70 œuvres originales de maîtres espagnols exposées au MMVI à Rabat Maroc : 32 établissements privés sanctionnées pour avoir donné des notes non méritées lors de l'année année scolaire 2016-2017 Institut Montaigne : "Le Maroc, tête de pont des investissements internationaux en Afrique" Macron a signé les ordonnances validant la réforme du Code du travail Référendum en Catalogne :  Rabat soutient Madrid Un chef de parti nationaliste flamand veut construire une prison belge au Maroc L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Casa-Paris Orly 2ème ligne aérienne la plus fréquentée au monde Mis en examen, le Franco-marocain El Guerrab démissionne du LREM Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La localité marocaine de Mhamid el Ghizlane est le meilluer endroit au monde pour observer les étoiles selon le magazine web "Blasting News" Le parlement européen rejette  sa recommandation sur l'élargissement du mandat de la Minurso aux droits de l’Homme  La ville palestinienne d'Hébron inscrite au patrimoine universel de l'Unesco La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Ouac-Ouac
Quand Microsoft se fait menaçant
La scène semble sortie tout droit d’un film de mafia. Des petites et moyens entreprises marocaines ont reçu, depuis quelques temps, un appel téléphonique pour le moins surprenant. Au bout du fil, une dame qui se présente comme cadre de Microsoft. Elle demande à parler au responsable ou au gérant. Pourquoi ? «Afin de régulariser votre situation», ditt-elle sur un ton comminatoire. Avant que son interlocuteur n'ait le temps de demande plus d’explications, cette femme enchaîne, encore plus menaçante : « Vous savez que l’utilisation de logiciel piraté peut entrainer des poursuites judiciaires». Certains ont cru à un canular, d’autres à une méprise surtout que plusieurs sociétés contactées possèdent des Windows et autres softwares achetés légalement ou livrés avec les ordinateurs. Un dirigeant de l’une de ces PME, prises pour cible par le géant américain, a rétorqué en affirmant avoir toutes les licences nécessaires. La dame de Microsoft ne s’est pas pour autant excusée, mais a persisté en exigeant de lui les numéros de ces licences. « En plus de vous accuser de piratage information, on vous demande de prouver votre innocence. C’est carrément surréaliste !», s’insurge-t-il. Ceux qui ne prennent pas les appels de Microsoft se voient harcelés par mail. Un gérant d’un boite de prod’ a, lui aussi, été choqué par le fameux coup de fil surtout que son entreprise n’utilise aucun logiciel Microsoft. « On travaille uniquement avec Macintosh », explique-t-il, avant de lui balancer: «On ne veut pas acheter leurs logiciels, il n’y a pas que Microsoft. Heureusement qu'il existe des logiciels libres comme Linux ». Microsoft se croit-il avoir toutes les licences y compris celles de menacer les entreprises au téléphone? La multinationale américaine a-t-elle été victime d'un bug?
 
 

à lire aussi :
Google pas si géant que ça…
Une ancienne salariée de Google a raconté dans une série de tweets comment elle a essayé de se pencher sur les inégalités de salaires au sein de...
Réfugiés: Dissuasion par voie de presse!
"Les Hongrois sont hospitaliers, mais les mesures les plus sévères possibles sont prises contre ceux qui tentent d’entrer en Hongrie illégalement". Voilà en...
Quand Alger martyrise les Syriens...
La situation humanitaire de quelque 41 ré- fugiés syriens, jetés par les autorités algé- riennes le 17 avril dernier dans un désert entre le Maroc et...
Au secours, la tuberculose revient !
On croyait la tuberculose éradiquée au Maroc. Que nenni. depuis quelques mois, la maladie enregistre un retour en force dans nombre villes du pays. « Naguère, je...