Dernière minute ...
10 ans de plus au Gabon pour Maroc Telecom La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 Une tentative d'Algérie et du Venezuela de nuire au Maroc mise en échec au Comité de décolonisation de l’ONU L’organisme onusien de lutte contre la désertification (CLD) : 60 millions de réfugiés "marcheront" sur l’Afrique du Nord et l’Europe d’ici 2020 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Trump annule l’accord avec Cuba conclu par Obama Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Cargo saisi par la justice sud-africaine : L’OCP dénonce une décision en contradiction avec le droit international Une équipe maroco-allemande découvre le plus ancien Homo Sapiens, vieux de 300 mille ans,  à Jebel Irhoud (Maroc) Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario La RAM maintient ses 5 vols hebdomadaires vers Doha Le nombre de candidats au bac à nouveau en baisse : 325.191 contre 431.934  en 2016 L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Casablanca parmi les villes avec la plus forte densité de population au monde (WEF citant des données ONU) SM le roi Mohammed VI annule ses visites en Arabie saoudite et Egypte  Le Malawi ne reconnaît plus la Rasd Pour la 1ère fois Hamas accepte un Etat palestinien sur la base des frontières de 1967 Attaque chimique en Syrie : La France accable Bachar el-Assad Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Trump signe un décret abrogeant des mesures d'Obama sur le climat L'américain Akamai Technologie : Le Maroc offre la 3e meilleure connexion Internet en Afrique La Zambie retire sa reconnaissance de la pseudo RASD Le Maroc souhaite adhérer à la CEDEAO La ligne 2 du tramway de Casablanca opérationnelle fin 2018 Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Bizarre
Alerte au multirécidiviste du vol de lingerie
U n Thaïlandais accusé d'avoir volé quelque 4.000 petites culottes et soutiensgorges féminins sur des fils à linge a été présenté à la presse par la police, soucieuse d'alerter l'opinion sur le risque posé par ce multirécidiviste. «La police ne peut pas le mettre sous les verrous car personne n'a porté plainte. Et les villageoises sont si gênées que j'ai décidé de lancer une alerte publique», a déclaré le sergent Suwat Nisungkat de la police de Samut Prakan. L'homme a été exhibé devant les caméras de la presse locale, au milieu des piles de pièces de lingerie multicolores saisies. En 2010, il avait déjà été arrêté en possession de 10.000 pièces de lingerie. Le mode opératoire de ce chauffeur de moto de 54 ans reste le même: il dérobait les vêtements mis à sécher sur les fils à linge.
 
 

à lire aussi :
Le MI6 tague pour recruter des espions
Jamais en mal d'imagination quand il s'agit de trouver de nouveaux espions, les services secrets britanniques ont lancé une campagne de recrutement à base de graffitis tagués sur...
Quand un pilote appuie sur le mauvais bouton
Un pilote de la Saudi Arabian Airlines a accidentellement appuyé sur un bouton d'urgence dans son avion, faisant craindre un détournement et provoquant un important déploiement...
Un arbitre se moque d'un rugbyman en l'invitant... à jouer au foot
Les débats entre les amoureux de rugby et les amoureux du football ne vont pas s'arrêter de sitôt. Surtout quand les arbitres se mettent à chambrer les footballeurs,...
Au Vietnam des jumeaux sont nés... de pères différents
 Un cas extrêmement rare de jumeaux nés de pères différents a été révélé mardi par les autorités sanitaires du Vietnam. La...