Dernière minute ...
Né à Barcelone, Mnauel Valls, l'ex premier minisre français qualifie le référendum indépendantiste catalan  de "folie" Art :70 œuvres originales de maîtres espagnols exposées au MMVI à Rabat Maroc : 32 établissements privés sanctionnées pour avoir donné des notes non méritées lors de l'année année scolaire 2016-2017 Institut Montaigne : "Le Maroc, tête de pont des investissements internationaux en Afrique" Macron a signé les ordonnances validant la réforme du Code du travail Référendum en Catalogne :  Rabat soutient Madrid Un chef de parti nationaliste flamand veut construire une prison belge au Maroc L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Casa-Paris Orly 2ème ligne aérienne la plus fréquentée au monde Mis en examen, le Franco-marocain El Guerrab démissionne du LREM Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La localité marocaine de Mhamid el Ghizlane est le meilluer endroit au monde pour observer les étoiles selon le magazine web "Blasting News" Le parlement européen rejette  sa recommandation sur l'élargissement du mandat de la Minurso aux droits de l’Homme  La ville palestinienne d'Hébron inscrite au patrimoine universel de l'Unesco La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Canard +
Ban Ki-moon dérape à Tindouf
Mais quelle mouche a piqué le secrétaire général de l’ONU ? Pourquoi a-t-il fait fi de la neutralité qui doit être la sienne pour qualifier le Maroc de force d’occupation » au Sahara lors de sa visite dans les camps de Tindouf? Ban Ki-moon a-t-il été victime d’une méchante insolation qui lui a fait perdre le sens de la mesure ou estce sa tenue décontractée qui lui a fait oublier qu’il était secrétaire général de l’ONU ? En tout cas, le Maroc, par la voix de son gouvernement, n’a pas manqué de réagir avec fermeté en dénonçant dans un communiqué « les dérapages verbaux, les faits accomplis et les gestes de complaisance injustifiés» d’un Ban Ki-Moon qui a utilisé un langage aux termes «inappropriés politiquement, inédits dans les annales de ses prédécesseurs et contraires aux résolutions du Conseil de Sé- curité». Le patron de l’ONU est allé jusqu’à constater que Rabat et le Polisario «n'ont fait aucun progrès réel dans les négociations devant aboutir à une solution juste et acceptable par tous, fondée sur l'autodétermination du peuple du Sahara occidental». Enchaînant les maladresses diplomatiques à Tindouf comme à Alger, K-mon a montré des problèmes de mise à jour puisqu’il semble avoir oublié que la dernière offre, soutenue par les puissances et qui représente depuis plusieurs années la nouvelle base de négociations des parties au conflit, porte sur l’autonomie sous souveraineté marocaine et non sur un soi-disant référendum d’autodétermination. Mais que se passe-t-il Ban ? Est-ce la mémoire qui commence à flancher ? Attendu au Maroc, dernière étape de sa tournée dans la région, Ki-moon dont le mandat expire dans quelques mois doit se ressaisir un peu et montrer qu’il est un vrai secrétaire général de l’ONU… Ces dérapages verbaux «compromettent» le rôle du secrétariat gé- néral de l’ONU en tant que « mé- diateur neutre et acceptable en vue de la résolution de la question du Sahara», a déclaré Peter Pham, Directeur de l’Africa Center, relevant du prestigieux think tank, Atlantic Council. Tout est dit
 
 

à lire aussi :
Mes états drame Par Benky (2)
Depuis mon nouveau lieu de séjour temporaire de la Mecque où j’accomplis le rite de la Omra en compagnie de ma chère moitié, j’appelle mes ouailles...
Les états drame Par Benky
Pitoyable Al Othmani ! Il n’a même pas essayé de faire du Benkirane à l’occasion de sa déclaration de politique générale laborieusement lue...
La mariée était trop belle
L’épouse indigne a écopé de 7 mois de prison ferme et le second mari a eu le même châtiment même si l’acte d’accusation diffère...
Adil Doui-Doui…
Le gouvernement Benkirane ne trouve pas grâce aux yeux de Adil Douiri qui a profité des travaux tenus, samedi 7 février à Casablanca, de l’alliance des...