Dernière minute ...
Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Driss El Yazami, président du CNDH a reçu, le 24 janvier 2017, la décoration civile d'Officier de l'Ordre de Léopold, la plus haute distinction de Belgique Barrage à Rabat: L'eau est conforme aux normes marocaines de qualité Le président guinéen Alpha Condé: Le retour du Maroc à l’UA renforce l’unité africaine ONU: les colonies juives sur les territoires palestiniens occupés sont "illégales" Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" L'Etat doit 18 milliards de DH de remboursements de TVA à l'OCP 30% de la dette publique intérieure est détenue par des caisses de retraite en 2016 La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Vote à l’AG de l’ONU sur Jérusalem :  Sur 193 pays membres, 128 ont dit non à la décision de Trump, 9 oui et 35 se sont abstenus  Le ministre ivoirien de l'Industrie et des Mines Jean Claude Brou est le nouveau président de la Commission de la CEDEAO Fermeture définitive de la prison locale Salé 1 (Zaki) Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint L'Autriche est le seul pays de l'UE où l'extrême droite participe au gouvernement Jacob Zuma quitte la présidence de l'ANC  Trump  reconnait Jérusalem comme capitale d'Israël A Abidjan, le Maroc se qualifie au Mondial 2018 sans encaisser aucun but  Moody’s : " les perspectives pour le système bancaire marocain sont positives" Maroc : 32 établissements privés sanctionnées pour avoir donné des notes non méritées lors de l'année année scolaire 2016-2017 L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La ville palestinienne d'Hébron inscrite au patrimoine universel de l'Unesco La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Le Maigret du Canard
Zoulikha Nasri, une grande militante dévouée s’en va
Sa disparition est une grande perte pour le Maroc auquel elle a dédié le plus clair de son existence. Zoulikha Nasri, décédée au petit matin du mercredi 16 décembre des suites d’un accident vasculaire cérébral (AVC), a été accompagnée à sa dernière demeure après la prière d’Al Asr dans un convoi funèbre émouvant présidé par son SAR le Prince héritier Moulay Hassan. La défunte était une serviteuse loyale et sincère. Comme conseillère du roi Mohammed VI aux affaires sociales depuis mars 2000- première femme à occuper cette fonction- elle s’est occupée en tant que directrice déléguée de la Fondation Mohammed V pour la solidarité, de tout ce qui a trait au développement social et sa mise en oeuvre sur le terrain. Infatigable et dévouée au travail, exigeante avec elle-même et avec les autres, cette militante de caractère native d’Oujda en 1935, également présidente depuis 2002 de la Fondation Mohammed VI pour la réinsertion des détenus, était appréciée de tous. Aussi bien de ses collaborateurs qui sont inconsolables de sa disparition que des différents décideurs, qu’ils soient acteurs politiques, économiques ou acteurs associatifs, qui ont appris à apprécier son sens de l’engagement, sa simplicité et son amour du travail bien fait. Diplômée de l’ENA qu’elle a intégré après avoir obtenu une licence en droit, elle fera ses premières armes au ministère des Finances dont elle gravira plusieurs échelons. Une carrière couronnée par sa nomination en 1994 comme patronne de la direction assurances et de la Prévoyance sociale. A la recherche de compétences désireuses de s’investir dans le service de la nation, les têtes chercheuses de feu Hassan la repèrent et la font sortir de l’anonymat. En 1997, elle est propulsée au-devant de la scène suite à sa nomination au poste de secrétaire d’Etat chargée de l’Entraide nationale dans le cabinet Filali. La réputation de Zoulikha Nasri est faite, elle ne sera jamais défaite. En 1998, elle rejoint le cabinet royal qu’elle ne quittera plus.

à lire aussi :
Transport maritime : Othman Benjelloun à l’abordage
Le président de BMCE Bank Of Africa (BOA) a décidé de se lancer dans le transport maritime. Sera-t-il le sauveur d’un pavillon national en déroute ?   Othman...
Ramadan victime d’un coup monté ?
 Depuis le 31 janvier, l’islamologue le plus en vue du monde arabe est placé en garde-à-vue par les enquêteurs de la PJ parisienne pour une supposée affaire de...
Il est temps que ça Chan-ge
Dans un contexte socio-économique très peu reluisant, seuls les sacres footballistiques apportent de la joie au peuple marocain. La victoire du Maroc dimanche 4 février contre le...
Abdeljalil Fenjiro et Mohamed Bahi tirent leur révérence
 Deux noms qui ont marqué le paysage médiatique nationale viennent de nous quitter. L’ancien directeur général de l’Agence Maghreb Arabe presse (MAP),...