Dernière minute ...
Pas d'augmentation des tarifs de la vignette auto en 2019 au Maroc (Gouvernement) Le PIB agricole a augmenté en moyenne de 5,25% depuis le lancement, il y a 10 ans, du Plan Maroc Vert pour s'établir à 125 milliards de DH en 2018 Trump a suggéré « un mur le long du Sahara » pour freiner l'émigration !! A fin août 2018, 54.000 tentatives d'émigration ont été avortées au Maroc (gouvernement) L'INDH-III dotée de 18 milliards de dirhams pour plus d'efficience La Cour de cassation confirme la liquidation de Samir Le Conseil des ministres approuve le projet de loi sur le service militaire Mohamed Benchaâboun est depuis le 20 août 2018 le nouveau ministre de l'Economie et des Finances Le portefeuille du secrétariat d'Etat à l'Eau détenu par Charafat Afailal a été supprimé du gouvernement Al Othmani  le 20 août 2018 Fouzi Lekjaa, président de la FRMF: «Hervé Renard reste à la tête des Lions de l'Atlas au moins jusqu'à la CAN 2019 avec l'objectif de la gagner» Le discours du Trône 2018, une « feuille de route » axée sur le social La cour d'appel de Casablanca a condamné le 26 juin 2018 Zefzafi, Ahemjik, Boustati et Ighid à 20 ans de prison ferme   Le Maroc quitte le 25 juin 2018 le Mondial de Russie sur une bonne impression, après un match nul (2-2) face à l'Espagne le tenant du titre L'économie marocaine à progressé de 4,1 % en 2017 selon le HCP Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Le migrateur
Algérie : les citoyens essorés
L’Algérie dont l’économie est secouée de plein fouet par le plongeon des prix du pétrole envisage d’abandonner la politique de subvention généralisée des prix. Le ministre algérien des Finances, Abderrahmane Benkhalfa a récemment annoncé, qu’une stratégie de sortie du système des subventions généralisées vers un modèle de «subventions ciblées» sera engagée, et ce, à travers une libéralisation des prix. Cette annonce contredit les déclarations des responsables algériens qui avaient exclu toute révision de la politique de subventions par ces temps où les recettes du pays en monnaies fortes commencent à manquer. Le parlement algérien a adopté lundi le projet de loi de finances 2016, marqué par la chute des prix des hydrocarbures qui ont fait perdre au pays la moitié de ses revenus extérieurs. Mais, les restrictions budgétaires ont amené le gouvernement à prendre des mesures sans précédent dont l’annulation de projets de développement dans plusieurs villes du pays. Les Algériens devront, à partir du 1er janvier prochain, payer leur carburant nettement plus cher par rapport aux années précédentes. La loi des finances prévoit des augmentations des prix de produits énergétiques en élevant le taux de la TVA pour passer de 7 % actuellement à 17 % sur la vente de gasoil, sur la consommation du gaz naturel et d’électricité. Samedi dernier, le ministre du travail a annoncé le gel des recrutements dans la fonction publique en conséquence de la dégringolade des cours du brut, principale source de devises pour le pays, en forte contraction.
 
 

à lire aussi :
Algérie, la presse au garde-à-vous
Journaliste algérien, Saïd Djerbal, a été mardi interpellé devant le siège de la télé Ennahar dont il est l’un des rédacteurs en...
Les banques françaises passent à la caisse
Le Crédit agricole était accusé d’avoir violé les règles des Etats-Unis concernant l’embargo en facilitant des transactions en dollars, entre 2003 et...
Oum Zahra, la marieuse de Daech
Une jeune française de 21 ans, partie l'année dernière en Syrie, aurait joué le rôle de tour opérateur et d'agence matrimoniale pour le compte de l'Etat...
Macron largue les centristes
Le retour en grâce n'aura pas duré. Après Richard Ferrand lundi, Sylvie Goulard mardi, ce sont Marielle de Sarnez et surtout Fran- çois Bayrou qui ont annoncé,...