Dernière minute ...
Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse Des clients de la Société Générale Maroc délestés de 2000 DH, la direction parle d’erreur technique Selon l'Office des changes, au 30/06/17, le flux des IDE est en hausse mais  le déficit commercial s'aggrave Le Roi Mohammed VI dénonce les politiques israéliennes à Al-Qods Tanger Tech : BMCE Bank garant du projet dont l'investissement atteindra à terme 10 milliards de dollars Procès Gdim Izik: Des peines allant de 2 ans de prison ferme à la perpétuité La localité marocaine de Mhamid el Ghizlane est le meilluer endroit au monde pour observer les étoiles selon le magazine web "Blasting News" Pour la 5e fois Al-Baghdadi, le leader de l'Etat islamique, annoncé pour mort Le parlement européen rejette  sa recommandation sur l'élargissement du mandat de la Minurso aux droits de l’Homme  La ville palestinienne d'Hébron inscrite au patrimoine universel de l'Unesco ONU: Un traité bannissant l'arme atomique adopté par 122 membres Le Qatar rejette les accusations de l'Arabie saoudite et ses alliés, Washington tente cde calmer le jeu La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 Une tentative d'Algérie et du Venezuela de nuire au Maroc mise en échec au Comité de décolonisation de l’ONU L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Cargo saisi par la justice sud-africaine : L’OCP dénonce une décision en contradiction avec le droit international Une équipe maroco-allemande découvre le plus ancien Homo Sapiens, vieux de 300 mille ans,  à Jebel Irhoud (Maroc) Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario La RAM maintient ses 5 vols hebdomadaires vers Doha L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Casablanca parmi les villes avec la plus forte densité de population au monde (WEF citant des données ONU)  Le Malawi ne reconnaît plus la Rasd Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Trump signe un décret abrogeant des mesures d'Obama sur le climat Le Maroc souhaite adhérer à la CEDEAO La ligne 2 du tramway de Casablanca opérationnelle fin 2018 Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Côté Basse Cour
Sanlam, le nouvel actionnaire de Saham Finances, s’est construit sur l’apartheid
Le groupe financier sud-africain Sanlam qui a pris récemment 30 % du capital de Saham Finances, en rachetant les parts du fonds émirati Abraaj et de la Société financière internationale (groupe Banque mondiale) pour un montant de 375 millions de dollars a largement bénéficié de l’apartheid et la violation des droits humains des populations vulnérables noires par ce régime raciste. Ce passé noir (sans jeu de mot), c’est l’actuel président de Sanlam lui-même qui l’avait reconnu en novembre 1997 devant les membres de la Commission Vérité et Réconciliation sud-africaine ou TRC (Truth and Reconciliation Commission) dont les auditions ont été conduites sous la houlette de l’Archevêque Desmond Tutu. Répondant aux questions du président de la TRC, Desmond Tutu, M. Desmond Smith, alors directeur général du groupe Sanlam, a reconnu les accusations portées contre sa société par les populations noires et le parti de l’ANC de Mandela. M. Desmond Smith, 67 ans, qui a été promu en 2009 Président de Sanlam a textuellement dit : « Nous reconnaissons en outre que cet environnement [apartheid] a causé des difficultés indicibles de souffrances et de douleur pour les gens de couleur. En outre Sanlam en tant que membre d'un groupe privilégié a profité de l'apartheid, d'une manière ou d'une autre, par rapport à des membres de groupes défavorisés». Et M. Smith d’avouer d’autres péchés dignes d’une séance d’autoflagellation: «De mémoire, nous, les personnes constituant le conseil d’administration actuel du groupe Sanlam, reconnaissons que, dans la conduite de ses affaires, Sanlam a fonctionné dans un environnement politique et social qui a violé les droits humains sur une grande échelle, ce qui est fondamentalement mauvais, immoral et injuste. » Rien que ça ! En d’autres termes, la compagnie basée à Cap Town et qui en 2014 affichait 6,287 milliards de dollars de chiffre d’affaires et 13000 employés en 2015 a construit sa prospérité sur les violations des droits humains des populations noires sud-africaines. Tout à sa générosité, Moulay Hafid Elalamy le magnifique est capable de vendre au gouvernement de Pretoria une assurance contre l’apartheid…

à lire aussi :
Ces fils de pub…
Le Comité de pilotage, chargé de l’organisation de la COP22 à Marrakech, a publié récemment une mise au point cinglante après qu’un encart...
Ilyas et la ferraille politique
Débranché après s’être fait carboniser politiquement par les événements d’El Hoceïma, Ilyas El Omari cherche...
Ça a swingué au Royal golf de Cabo Negro
Le club casablancais de Tony Jacklin a remporté la 14è édition de la Coupe du trône de Golf, disputée du 17 au 22 juillet au Royal golf de Cabo Negro, près de...
El Guerrab, une victoire qui s’arrose !
On ne fricote pas impunément avec le Polisario. La candidate franco-algérienne, qui a été rattrapée en pleine campagne pour les législatives françaises par ses positions...