Dernière minute ...
Trump signe un décret abrogeant des mesures d'Obama sur le climat Le gouverneur de la province d’al-Hoceima limogé après les incidents violents qui secouent la ville  L'américain Akamai Technologie : Le Maroc offre la 3e meilleure connexion Internet en Afrique Casablanca parmi les villes les plus chères au monde Daesh revendique l'attentat près du Parlement à Londres Tuberculose: Plus de 30.000 cas enregistrés au Maroc en 2016  L’évasion fiscale coûte près de 2,5 milliards de dollars par an au Maroc Le Roi charge Saad-Eddine El Othmani de la mission de former un nouveau gouvernement, Benkirane remercié McDonald's sert un «McLézard» à une Indienne Donald Trump accuse Obama de l'avoir mis sur écoute à la Trump Tower Egypte : Moubarak acquitté pour la mort de manifestants en 2011 La Zambie retire sa reconnaissance de la pseudo RASD Délit de patronyme : Mohamed Ali Jr et sa  mère Khalilah Camacho-Ali, une ex-épouse du célèbre boxeur, ont  été retenus en rentrant aux Le Maroc souhaite adhérer à la CEDEAO Selon l’ONP, avec plus de 4 millions de tonnes de poisson pêché par an, le Maroc est le 1er producteur de poissons en Afrique et 25e mondial Chantage au Roi Mohammed VI : La cour d’appel de Paris juge recevables les deux enregistrements accablant Catherine Graciet et Eric Laurent   Anis Birrou : "Près de 60% de Marocains entrepreneurs du monde souhaitent investir au Maroc" L’Union européenne prendra les "mesures appropriées" pour sécuriser l’accord agricole et préserver le partenariat avec le Maroc Le Maroc réintègre l'Union africaine La plainte des parents d'élèves de l'école Al Fatih de Casablanca rejetée par le tribunal administratif La ligne 2 du tramway de Casablanca opérationnelle fin 2018 Le juge commissaire a décidé par ordonnance la mise en vente des actifs de la Samir Ki-moon est accusé d'avoir touché 200000 $ en 2005, quand il était chef de la diplomatie de séoul, puis 30000 $ en 2007, après sa nomination à la l'ONU Le Nigéria confirme le projet de gazoduc ouest-africain allant jusqu’au Maroc Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir Le Maroc, 2e pays africain à s’engager à réduire ses émissions de GES de 42 % à l’horizon 2030 La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole Le Groupe OCP s’engage à dessaler l’eau de mer à El Jadida à l’horizon 2020 Le Crédit Agricole du Maroc met à la  disposition du secteur primaire la somme de  30 MMDH sur la période 2014-2018 

Et Batati et Batata
Ecrire un livre permet de réduire sa peine de prison
En Roumanie, la rareté des livres en milieu carcéral coupe court à tout appétit de lecture. Pourtant, nombreux sont les prisonniers qui se lancent dans l'écriture. Et pour cause : pourvu qu'il soit rédigé à la main, un ouvrage quel qu'il soit entraîne d'une manière inéluctable une remise de peine de trente jours pour son auteur. En vigueur depuis 2013, cette mesure insolite découle d'une ancienne disposition législative selon laquelle tout détenu s'adonnant à des recherches universitaires bénéficiait d'une libération anticipée. À l'époque, une flopée de critères fermait la porte aux abus. Une nouvelle loi imposant des directives strictes fixées par le ministère de la Justice et ratifiées par le gouvernement devait être votée. Mais il n'en est toujours rien. Résultat : le système est aussi vicié que les élites corrompues qui en profitent, comme le rapporte sur son site le magazine britannique The Economist.
 
 

à lire aussi :
Et Lénine se déguisa en Dark Vador…
C'est un artiste ukrainien qui a eu cette idée en réponse à une série de lois de décommunisation du pays datant d'avril dernier. Son idée : « sauver...
«Je vus, tu vus...» : la conjugaison martyrisée dans un manuel
L'éditeur de livres scolaires Magnard a présenté ses excuses jeudi pour avoir laissé passer une erreur de conjugaison du verbe "voir" dans son manuel Mon cahier de...
Un singe prive tout le Kenya de courant
Un singe a provoqué une panne d'électricité qui a touché tout le Kenya mardi matin, en chutant sur un transformateur électrique à Gitaru (centre), a...
Madoff fait du business en prison
Même derrière les barreaux, Bernard Madoff ne cesse pas de marchander. L'homme d'affaires, condamné à une peine de 150 ans pour une escroquerie massive à l'encontre...