Dernière minute ...
L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Casablanca parmi les villes avec la plus forte densité de population au monde (WEF citant des données ONU) Al Hoceima : Le parquet ordonne l'arrestation de Zafzafi SM le roi Mohammed VI annule ses visites en Arabie saoudite et Egypte 9e circonscription : La presse algérienne s'indigne du retrait de candidature de Leila Aichi  Le Malawi ne reconnaît plus la Rasd Pour la 1ère fois Hamas accepte un Etat palestinien sur la base des frontières de 1967 Le programme Al Othmani approuvé mercredi 26 avril par 208 voix, 91 députés ont voté contre et 40 se sont abstenus Attaque chimique en Syrie : La France accable Bachar el-Assad Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le transport et le résidentiel, principaux consommateurs d'énergie avec un total de 59,8  Trump signe un décret abrogeant des mesures d'Obama sur le climat Le gouverneur de la province d’al-Hoceima limogé après les incidents violents qui secouent la ville  L'américain Akamai Technologie : Le Maroc offre la 3e meilleure connexion Internet en Afrique Tuberculose: Plus de 30.000 cas enregistrés au Maroc en 2016 Donald Trump accuse Obama de l'avoir mis sur écoute à la Trump Tower La Zambie retire sa reconnaissance de la pseudo RASD Le Maroc souhaite adhérer à la CEDEAO La ligne 2 du tramway de Casablanca opérationnelle fin 2018 Le Nigéria confirme le projet de gazoduc ouest-africain allant jusqu’au Maroc Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole Le Groupe OCP s’engage à dessaler l’eau de mer à El Jadida à l’horizon 2020 Le Crédit Agricole du Maroc met à la  disposition du secteur primaire la somme de  30 MMDH sur la période 2014-2018 

Et Batati et Batata
Ecrire un livre permet de réduire sa peine de prison
En Roumanie, la rareté des livres en milieu carcéral coupe court à tout appétit de lecture. Pourtant, nombreux sont les prisonniers qui se lancent dans l'écriture. Et pour cause : pourvu qu'il soit rédigé à la main, un ouvrage quel qu'il soit entraîne d'une manière inéluctable une remise de peine de trente jours pour son auteur. En vigueur depuis 2013, cette mesure insolite découle d'une ancienne disposition législative selon laquelle tout détenu s'adonnant à des recherches universitaires bénéficiait d'une libération anticipée. À l'époque, une flopée de critères fermait la porte aux abus. Une nouvelle loi imposant des directives strictes fixées par le ministère de la Justice et ratifiées par le gouvernement devait être votée. Mais il n'en est toujours rien. Résultat : le système est aussi vicié que les élites corrompues qui en profitent, comme le rapporte sur son site le magazine britannique The Economist.
 
 

à lire aussi :
Et Lénine se déguisa en Dark Vador…
C'est un artiste ukrainien qui a eu cette idée en réponse à une série de lois de décommunisation du pays datant d'avril dernier. Son idée : « sauver...
«Je vus, tu vus...» : la conjugaison martyrisée dans un manuel
L'éditeur de livres scolaires Magnard a présenté ses excuses jeudi pour avoir laissé passer une erreur de conjugaison du verbe "voir" dans son manuel Mon cahier de...
Ces étranges accouplements "armés" d'insectes
Le pénis de coléoptères mâles se barde d'épines de plus en plus longues: qu'à cela ne tienne, les femelles épaississent la paroi de leurs parties...
Une "appli" pour trouver l'âme sœur grâce à son chien
On peut trouver l'âme soeur en promenant son chien ! Comme au cinéma où dans "les 101 dalmatiens" le chien "Pongo" tombe amoureux de la belle "Perdita" avant leur maître et...