Dernière minute ...
68% des Marocains contre GMT+1  Taoufik Bouachrine condamné à 12 ans d'emprisonnement Le Roi participe à Paris aux cérémonies du centenaire de l'armistice  Pas d'augmentation des tarifs de la vignette auto en 2019 au Maroc (Gouvernement) Le PIB agricole a augmenté en moyenne de 5,25% depuis le lancement, il y a 10 ans, du Plan Maroc Vert pour s'établir à 125 milliards de DH en 2018 Trump a suggéré « un mur le long du Sahara » pour freiner l'émigration !! A fin août 2018, 54.000 tentatives d'émigration ont été avortées au Maroc (gouvernement) L'INDH-III dotée de 18 milliards de dirhams pour plus d'efficience La Cour de cassation confirme la liquidation de Samir Le Conseil des ministres approuve le projet de loi sur le service militaire Mohamed Benchaâboun est depuis le 20 août 2018 le nouveau ministre de l'Economie et des Finances Le portefeuille du secrétariat d'Etat à l'Eau détenu par Charafat Afailal a été supprimé du gouvernement Al Othmani  le 20 août 2018 Fouzi Lekjaa, président de la FRMF: «Hervé Renard reste à la tête des Lions de l'Atlas au moins jusqu'à la CAN 2019 avec l'objectif de la gagner» Le discours du Trône 2018, une « feuille de route » axée sur le social La cour d'appel de Casablanca a condamné le 26 juin 2018 Zefzafi, Ahemjik, Boustati et Ighid à 20 ans de prison ferme   Le Maroc quitte le 25 juin 2018 le Mondial de Russie sur une bonne impression, après un match nul (2-2) face à l'Espagne le tenant du titre L'économie marocaine à progressé de 4,1 % en 2017 selon le HCP Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Ouac-Ouac
La télévision, une maladie mortelle ?
On savait depuis toujours que la télévision nous abrutit l’esprit. Mais on ne savait pas qu’elle risque aussi de nuire à notre santé. Après l’Organisation mondiale de la santé (OMS) qui a déclaré la viande rouge et la charcuterie comme cancérigènes, c’est au tour du petit écran d’être dans le viseur des médecins. L’institut national du cancer du Michigan, aux Etats-Unis, vient en effet de publier les résultats d’une étude plutôt déroutante. Les chercheurs ont suivi environ 221.000 personnes âgées de 50 à 71 ans entre 1995 et 2011. Au début de l’étude, ils n’étaient atteints d’aucune maladie grave. Les chercheurs ont ensuite comparé l’apparition de maladies avec le nombre d’heures quotidiennes passées devant la télé. D’après cette enquête, il y a bien une corrélation entre les deux. Selon leurs conclusions, le risque de contracter une maladie de type diabète, cancer, ou problèmes cardiovasculaires augmenterait dès que l’on regarde la télévision plus de deux heures par jour. Les personnes passant plus de sept heures par jour devant leur téléviseur aurait 47% plus de risques de contracter une de ces maladies. Cette étude est inédite puisque jusqu’à présent, on pensait que seuls les comportements qu’engendre la télévision – comme le grignotage ou l’inactivité – étaient nocifs. Même en écartant d’autres facteurs tels que l’apport calorique, le tabagisme ou l’alcool, les risques induits par le petit écran ont été confirmés selon l’étude. Heureusement pour nous Marocains, les chaînes nationales ne tuent que d'ennui…

R.A

à lire aussi :
Laiteries bombes urbaines
 I ls prolifèrent comme des champignons si bien qu’il n’y a pas un quartier qu’ils n’ont pas envahi. Parfois en pagaille dans une seule rue. Les snacks, laiteries...
Fermez l’université…
Alors que les enseignes universitaires privées ne cessent de pousser comme des champignons profitant de l’état désastreux du système éducatif national, le...
Fusillade meurtrière sous les palmiers : Marrakech connection
 Marrakech n’est plus seulement une cité mondialement connue où il fait bon séjourner sous les palmiers. Mondialisation et ouverture obligent, elle est devenue le...
Troubles troublants
Les événements qui secouent El hoceïma à intervalles réguliers commencent à préoccuper sérieusement les pouvoirs publics. Les affrontements du...