Dernière minute ...
ONU: les colonies juives sur les territoires palestiniens occupés sont "illégales" Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" L'Etat doit 18 milliards de DH de remboursements de TVA à l'OCP 30% de la dette publique intérieure est détenue par des caisses de retraite en 2016 La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Le 22 décembre 2017, le bitcoin chute de 25 %, de 20.000 $ à 14.445 $ Catalogne-21 Décembre : Majorité absolue des indépendantistes mais former un gouvernement n’est pas garantie Vote à l’AG de l’ONU sur Jérusalem :  Sur 193 pays membres, 128 ont dit non à la décision de Trump, 9 oui et 35 se sont abstenus  Le ministre ivoirien de l'Industrie et des Mines Jean Claude Brou est le nouveau président de la Commission de la CEDEAO Fermeture définitive de la prison locale Salé 1 (Zaki) Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint L'Autriche est le seul pays de l'UE où l'extrême droite participe au gouvernement Jacob Zuma quitte la présidence de l'ANC  Trump  reconnait Jérusalem comme capitale d'Israël A Abidjan, le Maroc se qualifie au Mondial 2018 sans encaisser aucun but  Moody’s : " les perspectives pour le système bancaire marocain sont positives" Né à Barcelone, Manuel Valls, l'ex premier minisre français qualifie le référendum indépendantiste catalan  de "folie" Art :70 œuvres originales de maîtres espagnols exposées au MMVI à Rabat Maroc : 32 établissements privés sanctionnées pour avoir donné des notes non méritées lors de l'année année scolaire 2016-2017 Institut Montaigne : "Le Maroc, tête de pont des investissements internationaux en Afrique" Un chef de parti nationaliste flamand veut construire une prison belge au Maroc L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La ville palestinienne d'Hébron inscrite au patrimoine universel de l'Unesco La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Canard +
La charcuterie, une tueuse savoureuse !
Les adeptes du steak et de la charcuterie sont consternés. La viande rouge est "probablement" cancérogène, proclame l'Organisation mondiale de la santé (OMS) dans un rapport publié lundi 26 octobre dans la revue médicale The Lancet Oncology. Le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), une agence de l'OMS, classe tous les produits transformés à base de viande dans son groupe 1, celui des substances "cancérogènes pour l'homme", au même titre que le tabac et l'amiante. Ce qui ne veut pas dire pour autant qu'ils sont aussi dangereux, note l'organisme. Dans cette catégorie des produits carnés transformés, on trouve toutes les viandes salées, fumées ou ayant subi tout autre processus qui améliore son goût ou sa conservation : la charcuterie, donc, mais aussi les viandes en conserve ou les sauces et préparations à base de viande. La catégorie "viande rouge", elle, inclut aussi bien le boeuf que le porc ou le mouton. Elle est classée dans le groupe 2A, celui des produits "probablement cancérogènes pour l'homme". Se basant sur plus de 800 études, le CIRC estime avoir "des indications suffisantes selon lesquelles la consommation de viande transformée provoque le cancer colorectal chez l'homme". Un risque de cancer qui augmenterait avec la quantité de charcuterie consommée. La viande rouge, elle, échappe à ce classement car le CIRC n'a que des "indications limitées" de son caractère cancérogène. Consommer 50 grammes de viande transformée par jour accroît le risque de cancer colorectal de 18%, selon le CIRC, qui dit avoir croisé les données d'une dizaine d'études. La consommation quotidienne de 100 grammes de viande rouge pourrait, elle, accroître ce risque de 17%, mais le lien de causalité n'est pas établi avec certitude. Selon l'organisme de recherches Global Burden of Diseases, 34.000 décès du cancer sont imputables, chaque année dans le monde, à une alimentation riche en charcuteries, et 50.000 pourraient être liés à une consommation trop importante de viandes rouges. Des chiffres sans comparaison cependant avec le million de décès annuels imputables au tabac, et les 600.000 dus à la consommation d'alcool. Le docteur Christopher Wild, directeur du CIRC, ne nie pas pour autant la "valeur nutritive" de la viande rouge, dit-il. Ces résultats doivent, selon lui, permettre aux gouvernements et aux organismes de régulation de "trouver un équilibre entre les risques et les avantages de la consommation de viande rouge et de viande transformée", pour formuler les meilleures recommandations alimentaires possibles. Voilà qui risque encore d’alimenter la paranoïa des habitants aux quatre coins du monde déjà mis en garde contre les effets néfastes de la santé d’un tas d’autres produits et aliments. Ne soyez pas étonnés su demain on vous annonce que pour rester en bonne santé, il serait plus sain de se sustenter seulement d’amour et d’eau fraîche !

à lire aussi :
L'élu PJD qui piétine le discours royal
Le président de la commune du Maarif Abdessamad Haïkar a répondu à sa manière au discours du souverain du 14 octobre 2016 sur les lenteurs et les sévices de...
Il faut sauver soldat Rebecca
Les autorités américaines ont poussé un grand ouf de soulagement après le happy end de l’amourette virtuelle de quelques jours entre une adolescente new yorkaise et...
Un crime presque parfait
Le scénario et le crime étaient presque parfaits. Mais les agissements suspects de la veuve du député assassiné Abdelaziz Merdas, qui a tenté dès le...
Moulay Hafid percuté par Volkswagen
Volkswagen a choisi finalement l’Algérie plutôt que le Maroc pour implanter son deuxième site d’assemblage de voitures (le premier est installé en Afrique du...