Dernière minute ...
La cour d'appel de Casablanca a condamné le 26 juin 2018 Zefzafi, Ahemjik, Boustati et Ighid à 20 ans de prison ferme   Le Maroc quitte le 25 juin 2018 le Mondial de Russie sur une bonne impression, après un match nul (2-2) face à l'Espagne le tenant du titre Environ 440.000 candidats, dont 48% de filles, passent le Bac au titre de la session de juin 2018, une hausse de 9,68% par rapport à 2017 L'économie marocaine à progressé de 4,1 % en 2017 selon le HCP Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Véhicule de transport avec chauffeur (VTC): Fin de course pour Uber Maroc Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Barrage à Rabat: L'eau est conforme aux normes marocaines de qualité Le président guinéen Alpha Condé: Le retour du Maroc à l’UA renforce l’unité africaine ONU: les colonies juives sur les territoires palestiniens occupés sont "illégales" Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Fermeture définitive de la prison locale Salé 1 (Zaki) Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint Jacob Zuma quitte la présidence de l'ANC  Trump  reconnait Jérusalem comme capitale d'Israël A Abidjan, le Maroc se qualifie au Mondial 2018 sans encaisser aucun but  L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Canard +
La charcuterie, une tueuse savoureuse !
Les adeptes du steak et de la charcuterie sont consternés. La viande rouge est "probablement" cancérogène, proclame l'Organisation mondiale de la santé (OMS) dans un rapport publié lundi 26 octobre dans la revue médicale The Lancet Oncology. Le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), une agence de l'OMS, classe tous les produits transformés à base de viande dans son groupe 1, celui des substances "cancérogènes pour l'homme", au même titre que le tabac et l'amiante. Ce qui ne veut pas dire pour autant qu'ils sont aussi dangereux, note l'organisme. Dans cette catégorie des produits carnés transformés, on trouve toutes les viandes salées, fumées ou ayant subi tout autre processus qui améliore son goût ou sa conservation : la charcuterie, donc, mais aussi les viandes en conserve ou les sauces et préparations à base de viande. La catégorie "viande rouge", elle, inclut aussi bien le boeuf que le porc ou le mouton. Elle est classée dans le groupe 2A, celui des produits "probablement cancérogènes pour l'homme". Se basant sur plus de 800 études, le CIRC estime avoir "des indications suffisantes selon lesquelles la consommation de viande transformée provoque le cancer colorectal chez l'homme". Un risque de cancer qui augmenterait avec la quantité de charcuterie consommée. La viande rouge, elle, échappe à ce classement car le CIRC n'a que des "indications limitées" de son caractère cancérogène. Consommer 50 grammes de viande transformée par jour accroît le risque de cancer colorectal de 18%, selon le CIRC, qui dit avoir croisé les données d'une dizaine d'études. La consommation quotidienne de 100 grammes de viande rouge pourrait, elle, accroître ce risque de 17%, mais le lien de causalité n'est pas établi avec certitude. Selon l'organisme de recherches Global Burden of Diseases, 34.000 décès du cancer sont imputables, chaque année dans le monde, à une alimentation riche en charcuteries, et 50.000 pourraient être liés à une consommation trop importante de viandes rouges. Des chiffres sans comparaison cependant avec le million de décès annuels imputables au tabac, et les 600.000 dus à la consommation d'alcool. Le docteur Christopher Wild, directeur du CIRC, ne nie pas pour autant la "valeur nutritive" de la viande rouge, dit-il. Ces résultats doivent, selon lui, permettre aux gouvernements et aux organismes de régulation de "trouver un équilibre entre les risques et les avantages de la consommation de viande rouge et de viande transformée", pour formuler les meilleures recommandations alimentaires possibles. Voilà qui risque encore d’alimenter la paranoïa des habitants aux quatre coins du monde déjà mis en garde contre les effets néfastes de la santé d’un tas d’autres produits et aliments. Ne soyez pas étonnés su demain on vous annonce que pour rester en bonne santé, il serait plus sain de se sustenter seulement d’amour et d’eau fraîche !

à lire aussi :
Très frappant El Guerrab
 Quel avenir pour M’jid El Guerrab ? Le député franco-marocain de la 9e circonscription des Français de l'étranger, qui a défrayé récemment...
Analphabétisme communal
Les futurs élus communaux n’ont pas besoin d’être titulaires au moins du baccalauréat pour devenir présidents de commune. Le PJD qui a bataillé dur...
CMR : qui a peur de la commission d’enquête ?
Rebondissement spectaculaire dans le dossier complexe des réformes des régimes de retraites. Les syndicats sont parvenus à arracher la formation d’une commission...
El Khalfi censure une revue scientifique
Le hors-série de «Sciences et avenir» (janvier-février), sorti avec un grand dossier intitulé «Dieu et la science», a subi les foudres de la censure par...