Dernière minute ...
Le Parisien : Une substance cancérogène trouvée dans « P’tit biscuit » de marque Nestlé qui porte la mention « texture ferme et fondante » Selon l’ONP, avec plus de 4 millions de tonnes de poisson pêché par an, le Maroc est le 1er producteur de poissons en Afrique et 25e mondial Chantage au Roi Mohammed VI : La cour d’appel de Paris juge recevables les deux enregistrements accablant Catherine Graciet et Eric Laurent   Anis Birrou : "Près de 60% de Marocains entrepreneurs du monde souhaitent investir au Maroc" L’Union européenne prendra les "mesures appropriées" pour sécuriser l’accord agricole et préserver le partenariat avec le Maroc Les députés britanniques donnent le feu vert à Theresa  May pour déclencher le Brexit Le Maroc réintègre l'Union africaine La plainte des parents d'élèves de l'école Al Fatih de Casablanca rejetée par le tribunal administratif La ligne 2 du tramway de Casablanca opérationnelle fin 2018 Le juge commissaire a décidé par ordonnance la mise en vente des actifs de la Samir France : 2,8 millions de personnes boivent de l'eau polluée Ki-moon est accusé d'avoir touché 200000 $ en 2005, quand il était chef de la diplomatie de séoul, puis 30000 $ en 2007, après sa nomination à la l'ONU Ookla Speedtest : le réseau 4G+ de Maroc Telecom couvre plus de 73% de la population, soit la couverture la plus large au Maroc Washington s'étant abstenu, 14 membres du Conseil de sécurité onousien adoptent une résolution contre les colonies israéliennes Plus de 24 000 Marocains ont obtenu la nationalité espagnole en 2015 Mohammed VI reçoit à Marrakech Pierre Bergé, président de la Fondation Jardin Majorelle et le décore du Grand cordon du wissam alaouite Casablanca-Hay Hassani : Le Roi inaugure l'Université Mohammed VI des sciences de la santé de Casablanca, le 15 décembre 2016 Le Nigéria confirme le projet de gazoduc ouest-africain allant jusqu’au Maroc Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir Une première : le Souverain prononce depuis Dakar un discours à l’occasion de la célébration du 41e anniversaire de la Marche verte Le Maroc, 2e pays africain à s’engager à réduire ses émissions de GES de 42 % à l’horizon 2030 La capitalisation boursière de Casablanca détenue par les étrangers et les MRE atteint 34,38%  contre 32,54% en 2014 La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole Le Groupe OCP s’engage à dessaler l’eau de mer à El Jadida à l’horizon 2020 Le Crédit Agricole du Maroc met à la  disposition du secteur primaire la somme de  30 MMDH sur la période 2014-2018 

Côté Basse Cour
Purges à l’algérienne
Après une série de purges dans les rangs des hauts gradés de l’APN et des services secrets militaires, c’est au tour de l’ex-chef de la sécurité de Bouteflika d’être interdit de quitter l'Algérie! Le général-major Jamel Kehal Mejdoub, limogé en juillet dernier pour «négligences et manque de performances», a été empêché dimanche18 octobre dernier de quitter le territoire national. Une humiliation qui lui a valu aussitôt un séjour l’hôpital d’Aïn Naadja à Alger. Cette interdiction s’inscrit dans le cadre d’une vaste opération de «nettoyage» entreprise par le président Bouteflika depuis juillet dernier au sein du Département du renseignement et de la sécurité (DRS) dont le point d’orgue a été le limogeage le 13 septembre du patron de ce département, le général-major Mohamed Lamine Mediene, dit «Tewfik» pour les amis qui ne doit pas en avoir beaucoup en ce moment.
 
 

à lire aussi :
Double consécration pour l’ONEE
L’usine de production d’eau potable du bassin de Sebou-Fès relevant de l’Office National de l’Electricité et de l’Eau Potable (ONEE) qui alimente la...
Le monopole de Benamour
Une nouvelle loi modifiant et renforçant ses prérogatives ayant été votée, le mandat du conseil de la concurrence, instituée en 2009, a expiré en...
La belle conduite d’Akram
La Lamborghini que le papa Akram du Wydad s’est empressé d’offrir à son fils avant la fin 2013 pour échapper à la nouvelle taxe automobile alimente encore les discussions de...
Médecins en détresse
La précarité sanitaire du corps médical est un fait qui menace les médecins au Maroc toujours aussi dépourvus d’une couverture maladie en bonne et due forme....