Dernière minute ...
ONU: les colonies juives sur les territoires palestiniens occupés sont "illégales" Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" L'Etat doit 18 milliards de DH de remboursements de TVA à l'OCP 30% de la dette publique intérieure est détenue par des caisses de retraite en 2016 La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Le 22 décembre 2017, le bitcoin chute de 25 %, de 20.000 $ à 14.445 $ Catalogne-21 Décembre : Majorité absolue des indépendantistes mais former un gouvernement n’est pas garantie Vote à l’AG de l’ONU sur Jérusalem :  Sur 193 pays membres, 128 ont dit non à la décision de Trump, 9 oui et 35 se sont abstenus  Le ministre ivoirien de l'Industrie et des Mines Jean Claude Brou est le nouveau président de la Commission de la CEDEAO Fermeture définitive de la prison locale Salé 1 (Zaki) Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint L'Autriche est le seul pays de l'UE où l'extrême droite participe au gouvernement Jacob Zuma quitte la présidence de l'ANC  Trump  reconnait Jérusalem comme capitale d'Israël A Abidjan, le Maroc se qualifie au Mondial 2018 sans encaisser aucun but  Moody’s : " les perspectives pour le système bancaire marocain sont positives" Né à Barcelone, Manuel Valls, l'ex premier minisre français qualifie le référendum indépendantiste catalan  de "folie" Art :70 œuvres originales de maîtres espagnols exposées au MMVI à Rabat Maroc : 32 établissements privés sanctionnées pour avoir donné des notes non méritées lors de l'année année scolaire 2016-2017 Institut Montaigne : "Le Maroc, tête de pont des investissements internationaux en Afrique" Un chef de parti nationaliste flamand veut construire une prison belge au Maroc L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La ville palestinienne d'Hébron inscrite au patrimoine universel de l'Unesco La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Le migrateur
Oum Zahra, la marieuse de Daech
Une jeune française de 21 ans, partie l'année dernière en Syrie, aurait joué le rôle de tour opérateur et d'agence matrimoniale pour le compte de l'Etat islamique. Maeva, aussi appelée Oum Zahra, est soupçonnée d'avoir recruté de jeunes françaises et de leur avoir proposé des maris djihadistes. Elle est aujourd'hui entre les mains de la justice. Tout commence au printemps 2014. La jeune femme arrive en Syrie pour faire de l'humanitaire et vivre sous la charia. Elle épouse un djihadiste et commence à recruter de jeunes françaises grâce à une connexion Internet et un téléphone portable. Derrière l'écran de son smartphone, elle leur raconte la vie sur place, les oriente vers des passeurs en Turquie et se propose de leur trouver un mari dans l'entourage de son époux. Et si ces jeunes recrues ne parviennent pas à venir, elle leur conseille de mener des opérations martyrs en France. Maeva est finalement rentrée en France cet été et s'est fait cueillir à la descente de l'avion. Face aux policiers et aux magistrats, elle s'affiche aujourd'hui comme une repentie. D'ailleurs, elle ne veut plus qu'on l'appelle Oum Zahra. Avant elle, d'autres Français se sont présentés comme des djihadistes repentis. Parti entre septembre 2014 et mars 2015, Ali s'était confié au Parisien à son retour et avait raconté la barbarie de l'organisation terroriste. Aux policiers, il avait assuré n'avoir tué personne et ne pas avoir combattu pour Daech, même si les enquêteurs en doutaient. Un Roubaisien de 20 ans avait également témoigné dans les colonnes de La Voix du Nord en juillet dernier. Lui déclare avoir participé au combat, avoir assisté à des massacres de femmes et enfants, avant de s'enfuir et de rentrer en France via la Turquie, l'Égypte et l'Algérie.

à lire aussi :
Tunisie : le bal des revenants
L'ex-ministre tunisien de l'intérieur Habib Essid, qui a occupé plusieurs postes sous le président déchu Ben Ali, a annoncé lundi avoir été...
L’Algérie complétement déconnectée
Dans tout le pays, les nombreux cybercafés, où les jeunes veillent habituellement jusqu'au milieu de la nuit, ont dû fermer leurs portes. En début de semaine, les...
Al Sissi renoue avec Abdelfettah
Le double attentat qui a frappé, dimanche 9 avril, deux églises chrétiennes d’egypte, tuant au moins 44 personnes, n’a malheureusement pas surpris la minorité...
Qui sont les auteurs de l'attaque de Londres ?
Les trois agresseurs ont été abattus. Samedi soir, vers 22 heures, ils ont semé la mort sur leur passage percutant à bord de leur camionnette des piétons sur le...