Dernière minute ...
Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse Des clients de la Société Générale Maroc délestés de 2000 DH, la direction parle d’erreur technique Selon l'Office des changes, au 30/06/17, le flux des IDE est en hausse mais  le déficit commercial s'aggrave Le Roi Mohammed VI dénonce les politiques israéliennes à Al-Qods Tanger Tech : BMCE Bank garant du projet dont l'investissement atteindra à terme 10 milliards de dollars Procès Gdim Izik: Des peines allant de 2 ans de prison ferme à la perpétuité La localité marocaine de Mhamid el Ghizlane est le meilluer endroit au monde pour observer les étoiles selon le magazine web "Blasting News" Pour la 5e fois Al-Baghdadi, le leader de l'Etat islamique, annoncé pour mort Le parlement européen rejette  sa recommandation sur l'élargissement du mandat de la Minurso aux droits de l’Homme  La ville palestinienne d'Hébron inscrite au patrimoine universel de l'Unesco ONU: Un traité bannissant l'arme atomique adopté par 122 membres Le Qatar rejette les accusations de l'Arabie saoudite et ses alliés, Washington tente cde calmer le jeu La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 Une tentative d'Algérie et du Venezuela de nuire au Maroc mise en échec au Comité de décolonisation de l’ONU L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Cargo saisi par la justice sud-africaine : L’OCP dénonce une décision en contradiction avec le droit international Une équipe maroco-allemande découvre le plus ancien Homo Sapiens, vieux de 300 mille ans,  à Jebel Irhoud (Maroc) Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario La RAM maintient ses 5 vols hebdomadaires vers Doha L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Casablanca parmi les villes avec la plus forte densité de population au monde (WEF citant des données ONU)  Le Malawi ne reconnaît plus la Rasd Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Trump signe un décret abrogeant des mesures d'Obama sur le climat Le Maroc souhaite adhérer à la CEDEAO La ligne 2 du tramway de Casablanca opérationnelle fin 2018 Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Can'art et Culture
Leïla Slimani s’adjuge le prix Mamounia
Le prix littéraire de la Mamounia 2015 est remporté par Leïla Slimani pour son livre Le Jardin de l’Ogre paru aux éditions Gallimard. Une femme primée, une grande première dans l’histoire de ce prix qui récompense des romans d'écrivains marocains d'expression française. Ce roman relate l'histoire d'Adèle (journaliste) et de Richard (médecin) qui semblent former un couple heureux. Ils élèvent un petit garçon dans leur bel appartement parisien. Mais Adèle a un secret : profitant de la liberté qu'elle a d'organiser son temps, elle multiplie les occasions de rencontrer des hommes. Livrée à ses obsessions, Adèle avance avec détermination dans une solitude livide, vers des situations d'extrême dépravation sexuelle, voire de grand danger. Et Richard va découvrir la vérité. Tout d'abord aveuglé par la colère et le chagrin, il surmonte l'envie de quitter Adèle et tente de la ramener à lui. "Dans le jardin de l'ogre" est l'histoire d'un corps en quête d'absolu, souligne Leila Slimani. Ce premier roman de Leila Slimani traite "brillamment et intelligemment" d'un sujet (l'adultère) tabou, peu traité dans la littérature marocaine, arabe et musulmane, ont souligné les membres du jury lors de la cérémonie de remise du Prix. Ce roman qui a réussi à les fasciner, est une œuvre "aboutie". Présidé pour la 5e année consécutive par la romancière française Christine Orban, le jury comprenait également l'écrivain américain Douglas Kennedy, l'écrivain et lauréat de la 3e édition Mohamed Nedali, l'écrivain franco-congolais Alain Mabanckou, l'écrivain et professeur belge de littérature et d'histoire contemporaines Vincent Engel, le journaliste et écrivain Reda Dalil, lauréat de la 5e édition, et le professeur de littérature française Karima Yatribi.
 
 
 
 

à lire aussi :
Festival Gnaoua : Quand la musique fusionne les cultures
Pour sa dix-huitième édition, le Festival Gnaoua Musiques du Monde réunira en l'espace de quatre jours un bel ensemble éclectique de danses et musiques. Placée sous...
A New York, le cinéma marocain parle aussi amazigh
 La production cinématographique amazighe du Maroc a été célébrée à travers la projection d'une myriade de films et de documentaires...
Holmarcom vibre pour le design
Située aurez de chaussée de l’immeuble de la compagnie Atlanta sur le boulevard d’Anfa, «Galerie H» ambitionne de promouvoir les œuvres des artisans et...
Mawazine : Stromae était formidable !
Un vrai phénomène ! Le nom de Stromae était sur toutes les lèvres depuis qu’il est à l’affiche de Mawazine Rythmes du monde. Les ados en sont tombés raides dingues. Les...