Dernière minute ...
Marathon des sables 2018: Rachid El Morabity remporte son 6ème titre Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Samedi 14 avril,  00h55 GMT : de fotes explosions entendues à Damas, Trump a ordonné des frappes contre la Syrie avec la participation de la France et la Grande Bretagne Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Véhicule de transport avec chauffeur (VTC): Fin de course pour Uber Maroc CAF 2018: Le WAC remporte sa première super coupe Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Barrage à Rabat: L'eau est conforme aux normes marocaines de qualité Le président guinéen Alpha Condé: Le retour du Maroc à l’UA renforce l’unité africaine ONU: les colonies juives sur les territoires palestiniens occupés sont "illégales" Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Vote à l’AG de l’ONU sur Jérusalem :  Sur 193 pays membres, 128 ont dit non à la décision de Trump, 9 oui et 35 se sont abstenus  Le ministre ivoirien de l'Industrie et des Mines Jean Claude Brou est le nouveau président de la Commission de la CEDEAO Fermeture définitive de la prison locale Salé 1 (Zaki) Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint L'Autriche est le seul pays de l'UE où l'extrême droite participe au gouvernement Jacob Zuma quitte la présidence de l'ANC  Trump  reconnait Jérusalem comme capitale d'Israël A Abidjan, le Maroc se qualifie au Mondial 2018 sans encaisser aucun but  Moody’s : " les perspectives pour le système bancaire marocain sont positives" Maroc : 32 établissements privés sanctionnées pour avoir donné des notes non méritées lors de l'année année scolaire 2016-2017 L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La ville palestinienne d'Hébron inscrite au patrimoine universel de l'Unesco La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Côté Basse Cour
Volkswagen pollue son image
Le PDG de Volkswagen Martin Winterkorn a dit "regretter" dimanche 20 septembre d'avoir "déçu" ses clients après la révélation de soupçons de tricherie aux Etats-Unis destinée à dissimuler le niveau réel des émissions de gaz polluants de certaines voitures. "Je regrette personnellement, et profondément, que nous ayons déçu la confiance de nos clients et du public", a déclaré le patron du constructeur allemand au siège du groupe de Wolfsburg (ouest), promettant de coopérer avec les autorités américaines pour établir les faits rapidement et de façon transparente ". "Clairement: Volkswagen ne tolère aucune violation, d'aucune sorte, d'une loi ou d'une norme", a insisté M. Winterkorn, promettant que le groupe ferait "tout pour regagner pleinement la confiance que tant de gens (lui) accordent" et pour "éviter" que des préjudices ne soient causées. "Ces événements sont pour notre directoire, et pour moi personnellement, de la première importance", a ajouté le patron de Volkswagen. Selon les autorités américaines, Volkswagen aurait doté quelque 482.000 véhicules vendus aux Etats-Unis d'un logiciel sophistiqué capable de détecter automatiquement à quel moment ils étaient soumis à un test de mesure anti-pollution des autorités. Dans ce scénario, ce petit logiciel espion enclenchait - a priori à l'insu des conducteurs - un mécanisme interne de limitation des gaz polluants permettant au véhicule de passer le test sans encombres et de se voir décerner un certificat de bonne conduite écologique. Toutefois, une fois le test fini, le mécanisme anti-pollution se désactivait et le véhicule libérait alors davantage de gaz polluants, et notamment du dioxyde d'azote ou Nox, lié à de graves maladies respiratoires dont l'asthme. Cette affaire, révélée vendredi par l'agence environnementale américaine (EPA), n'est pas seulement embarrassante pour l'image jusque-là immaculée du groupe allemand : elle pourrait également se traduire par de très lourdes pénalités financières, pouvant théoriquement atteindre les 18 milliards de dollars. Pas sympa cet accident de parcours pour cette marque prestigieuse…

à lire aussi :
El Haité ambassadrice au pôle nord ?
La ministre sortante de l’Environnement Hakima El Haité est sur un nuage…vert depuis qu’elle a été décorée des insignes de la Légion...
Le complexe Bouteflika
Lors d’une émission de télévision consacrée au gaz de schiste, un opposant algérien a révélé l’origine du complexe de Bouteflika...
Hafidscuela monte au tableau
Le groupe Saham se démène dans tous les sens, via sa filiale Sana Education, pour mettre le maximum d’enseignes scolaires dans son escarcelle. Il faut dire que Moulahom Hafid est...
Douiri tire sur le budget
 L’ex-ministre du Tourisme et de l’Artisanat a remis sa casquette de président de l’Alliance des économistes istiqlaliens pour fustiger devant les...