Dernière minute ...
68% des Marocains contre GMT+1  Taoufik Bouachrine condamné à 12 ans d'emprisonnement Le Roi participe à Paris aux cérémonies du centenaire de l'armistice  Pas d'augmentation des tarifs de la vignette auto en 2019 au Maroc (Gouvernement) Le PIB agricole a augmenté en moyenne de 5,25% depuis le lancement, il y a 10 ans, du Plan Maroc Vert pour s'établir à 125 milliards de DH en 2018 Trump a suggéré « un mur le long du Sahara » pour freiner l'émigration !! A fin août 2018, 54.000 tentatives d'émigration ont été avortées au Maroc (gouvernement) L'INDH-III dotée de 18 milliards de dirhams pour plus d'efficience La Cour de cassation confirme la liquidation de Samir Le Conseil des ministres approuve le projet de loi sur le service militaire Mohamed Benchaâboun est depuis le 20 août 2018 le nouveau ministre de l'Economie et des Finances Le portefeuille du secrétariat d'Etat à l'Eau détenu par Charafat Afailal a été supprimé du gouvernement Al Othmani  le 20 août 2018 Fouzi Lekjaa, président de la FRMF: «Hervé Renard reste à la tête des Lions de l'Atlas au moins jusqu'à la CAN 2019 avec l'objectif de la gagner» Le discours du Trône 2018, une « feuille de route » axée sur le social La cour d'appel de Casablanca a condamné le 26 juin 2018 Zefzafi, Ahemjik, Boustati et Ighid à 20 ans de prison ferme   Le Maroc quitte le 25 juin 2018 le Mondial de Russie sur une bonne impression, après un match nul (2-2) face à l'Espagne le tenant du titre L'économie marocaine à progressé de 4,1 % en 2017 selon le HCP Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Canard +
Elections 2015 : Ils ont mordu la poussière
Nabila Mounib, secrétaire générale du Parti socialiste unifié (PSU)
 
 
La liste conduite par cette femme à Casablanca qui a un discours politique séduisant n’a pas séduit les électeurs de la commune de Sidi Belyout. Pas un seul siège n’a été remporté. Pour sa premièreparticipation à des élections au Maroc après des années de boycott, la gauche contestataire montre qu’elle n’est pas en phase avec la réalité du pays. Du moins avec les attentes de la population qui réclame des actes et non des postures esthétiques emballées dans des discours nihilistes. Mme Mounib a fait une déclaration à la presse où elle expliqué que sa formation refuse toute alliance avec les islamistes. Compte tenu du score insignifiant de son parti aux communales, on se demande de quelle alliance parle-t-elle ?
 
Fouad Douiri, ex-ministre de l’Energie et des Mines (Istiqlal)
 
 
Après avoir été parachuté comme ministre de l’Energie et des Mines, par l’Istiqlal où il n’est pas connu pour être un militant a organisé son parachutage électoral dans la capitale économique. Ce Pont et Chaussées, qui cherchait à opérer un retour en force sur l’échiquier régional, se rêvait en futur président de la région de Casablanca-Settat mais la liste qu’il a conduite a décroché…0 sièges. Aurait-il oublié de faire le plein de carburant chez ses anciens amis de la Samir, cette entreprise saoudienne spécialisée dans le pompage de l’argent du pays ?
 
Abdesslam Seddiki, ministre de l’Emploi
 
 
Le ministre de l’Emploi s’est fait battre dans son patelin de Sidi Ali Bourkia dans la province de Taza où il conduisait la liste du PPS. Le candidat n’a pas réussi à impressionner les siens puisqu’il n’a récolté qu’une centaine de voix. Un ministre en charge du travail qui n’a pas convaincu les chômeurs de sa circonscription de voter pour lui, il y a de quoi se poser des questions. En tout cas, ce n’est pas flatteur ni pour le perdant, ni pour son parti ni pour le gouvernement surtout que le grand Seddiki, que l’on peut soupçonner d’être un mauvais homme, a été défait par un chauffeur de taxi ?
 
 
Fatema Marwane, ministre de l’Artisanat
 
Sur les 3 ministres RNI qui ont battu campagne (MohamedAbbou, Commerce extérieur; Mbarka Bouaïda, Affaires étrangères; Fatema Marwane, Artisanat), un seul a échoué a se faire élire, il s’agit de la ministre de l’Artisanat Fatema Marwane qui contrairement à sa collègue du même parti Mbarka Bouaïda qui s’est fait élire dans son fief à Guelmim dans les provinces du Sud, est allée au tapis dans la circonscription de Sidi Bernoussi à Casablanca. Mme Marwane a-t-elle péché par l’utilisation pendant la campagne électorale d’arguments artisanaux ?
 
Fathallah Oualalou, maire sortant de Rabat
 
 
Le maire sortant de Rabat Fathallah Ouaallou a été sorti par ses alliés du PJD du précédent mandat. Le score des tombeurs de l’USFP est sans appel : ils ont raflé 39 sièges sur 86 après être arrivés premiers dans 4 arrondissements sur cinq. Le grand perdant du scrutin dans la capitale c’est sans conteste l’USFP qui a été chassé de tous les arrondissements. Un coup très dur pour un parti aux abois, qui paie les frais de ses divisions internes (qui ont généré récemment une scission) dans pratiquement toutes les circonscriptions du pays. Le bilan du secrétaire général Driss Lachgar et ses amis a dépassé toutes les prévisions. Fanée depuis longtemps, la rose est en train d’agoniser. Bravo !
 
 
 

à lire aussi :
Hakkaoui enrichit le bêtisier
«Nous ne pouvons parler de pauvreté, au Maroc, au sujet de quelqu’un qui gagne 20 dirhams par jour.» Cette belle trouvaille émane de la non moins belle Bassima...
Sécurité privée : Les groupes français veulent nous protéger
Mais qu’est-ce qu’il leur prend à tous de vouloir nous procurer sécurité et bien-être ? Elles sont nombreuses les boîtes privées françaises...
Panamagate : Les Marocains s’en fisc
L e scandale «Panama Papers» n’en finit pas d’éclabousser les grands de ce monde. A la douzaine de chefs d’Etat cités dans cette affaire, il faut ajouter...
Fausse alerte à la bombe
Plus de peur que de mal à Casablanca. Une alerte à une mallette piégée, déposée sous une voiture garée dans une rue du quartier Maârif, a...