Dernière minute ...
ONU: les colonies juives sur les territoires palestiniens occupés sont "illégales" Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" L'Etat doit 18 milliards de DH de remboursements de TVA à l'OCP 30% de la dette publique intérieure est détenue par des caisses de retraite en 2016 La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Le 22 décembre 2017, le bitcoin chute de 25 %, de 20.000 $ à 14.445 $ Catalogne-21 Décembre : Majorité absolue des indépendantistes mais former un gouvernement n’est pas garantie Vote à l’AG de l’ONU sur Jérusalem :  Sur 193 pays membres, 128 ont dit non à la décision de Trump, 9 oui et 35 se sont abstenus  Le ministre ivoirien de l'Industrie et des Mines Jean Claude Brou est le nouveau président de la Commission de la CEDEAO Fermeture définitive de la prison locale Salé 1 (Zaki) Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint L'Autriche est le seul pays de l'UE où l'extrême droite participe au gouvernement Jacob Zuma quitte la présidence de l'ANC  Trump  reconnait Jérusalem comme capitale d'Israël A Abidjan, le Maroc se qualifie au Mondial 2018 sans encaisser aucun but  Moody’s : " les perspectives pour le système bancaire marocain sont positives" Né à Barcelone, Manuel Valls, l'ex premier minisre français qualifie le référendum indépendantiste catalan  de "folie" Art :70 œuvres originales de maîtres espagnols exposées au MMVI à Rabat Maroc : 32 établissements privés sanctionnées pour avoir donné des notes non méritées lors de l'année année scolaire 2016-2017 Institut Montaigne : "Le Maroc, tête de pont des investissements internationaux en Afrique" Un chef de parti nationaliste flamand veut construire une prison belge au Maroc L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La ville palestinienne d'Hébron inscrite au patrimoine universel de l'Unesco La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Can'art et Culture
Tafingoult rend hommage à Aziz Chamekh
 Le Festival de Tafingoult (province de Taroudant), dont la cinquième édition est prévue du 19 au 21 juillet, rendra un hommage à la mémoire de feu Aziz Chamekh qui s'est éteint en avril 2014 à l'âge de 63 ans. Initié des associations de développement de la région sous le signe "Art et culture au service de l'action sociale", cet évènement comporte une série d'activités culturelles, artistiques et sportives dédiées à la promotion de la région en associant les jeunes, les femmes et l'ensemble des habitants aux efforts du développement. Le programme de cette édition comprend deux grandes soirées artistiques qui seront animées par la troupe d'Ahwach Ahmed Aboudrar, le groupe Izanzaren Chamekh, le groupe Oudaden, l'artiste Kabira Tabâamrant et les comédiens Mustapha Sghir et Said Arabi. Figurent également au menu de cette manifestation culturelle une session de formation au profit des associations de développement, une conférence sur "L'art des troupes: l'expérience des Izanzaren" et des hommages à nombre d'acteurs ayant marqué le développement de la région, sachant que l'ouverture du festival sera marquée par la remise des trophées aux équipes vainqueurs du tournoi de football et de présents aux élèves méritants. Lors de ses précédentes éditions, le Festival de Tafingoult avait rendu hommage à nombre d'acteurs de la culture amazighe, dont l'historien et homme de lettres Ali Sidki Azaykou, Raiss Abdellah Bouzzit, les poètes Mokhtar Outounakht et Mohamed Bihazmay. Feu Aziz Chamekh, un des fondateurs du groupe mythique "Izenzaren", était considéré comme une icône de la chanson amazighe moderne, ayant contribué, durant plus d'un demi-siècle, à la promotion de la musique amazighe aux côtés d'une génération de pionniers, à travers l'introduction d'instruments de musique modernes. Le défunt avait entamé sa carrière artistique en 1964 en compagnie d'Abdelhadi Igoute, au sein de la troupe Tabghaynouzt, puis Lakdam, représentant la ville de Dcheira à Agadir, avant de participer à la création de la mythique troupe musicale Izenzaren qui a travaillé sur différentes thématiques.

à lire aussi :
Yann’sine Jebli, une star est née
C’est un jeune marocain, âgé de 20 ans, Yann’sine Jebli, qui a créé le buzz sur le web ce week-end après sa participation plus que remarquée lors...
« Derb Al Maâguiz », un récit fabuleux
Avec « Derb Al Maâguiz » (le quartier des paresseux), Saïd Chaffaj nous livre une œuvre littéraire sensible et enthousiasmant. Une œuvre, écrite en...
L’Autriche plurielle s’expose à Rabat
La Fondation CDG et l’Ambassade d’Autriche à Rabat organisent jusqu’au 28 novembre 2015 une exposition de photographies sous le thème « Photographes amateurs du...
Vent de fraîcheur sur le philharmonique
Et si, pour une fois, vous commenciez l’année en douceur et en harmonie avec de la musique classique ? Alors détendez-vous et laissez-vous emporter par le flot majestueux...