Dernière minute ...
Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse Des clients de la Société Générale Maroc délestés de 2000 DH, la direction parle d’erreur technique Selon l'Office des changes, au 30/06/17, le flux des IDE est en hausse mais  le déficit commercial s'aggrave Le Roi Mohammed VI dénonce les politiques israéliennes à Al-Qods Tanger Tech : BMCE Bank garant du projet dont l'investissement atteindra à terme 10 milliards de dollars Procès Gdim Izik: Des peines allant de 2 ans de prison ferme à la perpétuité La localité marocaine de Mhamid el Ghizlane est le meilluer endroit au monde pour observer les étoiles selon le magazine web "Blasting News" Pour la 5e fois Al-Baghdadi, le leader de l'Etat islamique, annoncé pour mort Le parlement européen rejette  sa recommandation sur l'élargissement du mandat de la Minurso aux droits de l’Homme  La ville palestinienne d'Hébron inscrite au patrimoine universel de l'Unesco ONU: Un traité bannissant l'arme atomique adopté par 122 membres Le Qatar rejette les accusations de l'Arabie saoudite et ses alliés, Washington tente cde calmer le jeu La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 Une tentative d'Algérie et du Venezuela de nuire au Maroc mise en échec au Comité de décolonisation de l’ONU L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Cargo saisi par la justice sud-africaine : L’OCP dénonce une décision en contradiction avec le droit international Une équipe maroco-allemande découvre le plus ancien Homo Sapiens, vieux de 300 mille ans,  à Jebel Irhoud (Maroc) Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario La RAM maintient ses 5 vols hebdomadaires vers Doha L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Casablanca parmi les villes avec la plus forte densité de population au monde (WEF citant des données ONU)  Le Malawi ne reconnaît plus la Rasd Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Trump signe un décret abrogeant des mesures d'Obama sur le climat Le Maroc souhaite adhérer à la CEDEAO La ligne 2 du tramway de Casablanca opérationnelle fin 2018 Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Can'art et Culture
Tafingoult rend hommage à Aziz Chamekh
 Le Festival de Tafingoult (province de Taroudant), dont la cinquième édition est prévue du 19 au 21 juillet, rendra un hommage à la mémoire de feu Aziz Chamekh qui s'est éteint en avril 2014 à l'âge de 63 ans. Initié des associations de développement de la région sous le signe "Art et culture au service de l'action sociale", cet évènement comporte une série d'activités culturelles, artistiques et sportives dédiées à la promotion de la région en associant les jeunes, les femmes et l'ensemble des habitants aux efforts du développement. Le programme de cette édition comprend deux grandes soirées artistiques qui seront animées par la troupe d'Ahwach Ahmed Aboudrar, le groupe Izanzaren Chamekh, le groupe Oudaden, l'artiste Kabira Tabâamrant et les comédiens Mustapha Sghir et Said Arabi. Figurent également au menu de cette manifestation culturelle une session de formation au profit des associations de développement, une conférence sur "L'art des troupes: l'expérience des Izanzaren" et des hommages à nombre d'acteurs ayant marqué le développement de la région, sachant que l'ouverture du festival sera marquée par la remise des trophées aux équipes vainqueurs du tournoi de football et de présents aux élèves méritants. Lors de ses précédentes éditions, le Festival de Tafingoult avait rendu hommage à nombre d'acteurs de la culture amazighe, dont l'historien et homme de lettres Ali Sidki Azaykou, Raiss Abdellah Bouzzit, les poètes Mokhtar Outounakht et Mohamed Bihazmay. Feu Aziz Chamekh, un des fondateurs du groupe mythique "Izenzaren", était considéré comme une icône de la chanson amazighe moderne, ayant contribué, durant plus d'un demi-siècle, à la promotion de la musique amazighe aux côtés d'une génération de pionniers, à travers l'introduction d'instruments de musique modernes. Le défunt avait entamé sa carrière artistique en 1964 en compagnie d'Abdelhadi Igoute, au sein de la troupe Tabghaynouzt, puis Lakdam, représentant la ville de Dcheira à Agadir, avant de participer à la création de la mythique troupe musicale Izenzaren qui a travaillé sur différentes thématiques.

à lire aussi :
« Derb Al Maâguiz », un récit fabuleux
Avec « Derb Al Maâguiz » (le quartier des paresseux), Saïd Chaffaj nous livre une œuvre littéraire sensible et enthousiasmant. Une œuvre, écrite en...
Cervantès Tanger célèbre la journée de l’espagnol
L’Institut Cervantes de Tanger célébrera, le 20 juin 2015, comme les six ouverts au Maroc, la journée de l’espagnol. Au menu des activités riches et...
Cet étrange Hangar
Après son premier roman, Mounir Serhani, écrivain poète et traducteur marocain, publie Le Hangar chez ORION éditions, juin 2017. Il s’agit d’un roman sur et...
Un festival au rythme de la Salsa
La 2e édition du festival international «Mythic latino dance » se tiendra du 24 au 28 mars 2016 à Marrakech, à l’initiative de l’association du Grand...