Dernière minute ...
La cour d'appel de Casablanca a condamné le 26 juin 2018 Zefzafi, Ahemjik, Boustati et Ighid à 20 ans de prison ferme   Le Maroc quitte le 25 juin 2018 le Mondial de Russie sur une bonne impression, après un match nul (2-2) face à l'Espagne le tenant du titre Environ 440.000 candidats, dont 48% de filles, passent le Bac au titre de la session de juin 2018, une hausse de 9,68% par rapport à 2017 L'économie marocaine à progressé de 4,1 % en 2017 selon le HCP Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Véhicule de transport avec chauffeur (VTC): Fin de course pour Uber Maroc Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Barrage à Rabat: L'eau est conforme aux normes marocaines de qualité Le président guinéen Alpha Condé: Le retour du Maroc à l’UA renforce l’unité africaine ONU: les colonies juives sur les territoires palestiniens occupés sont "illégales" Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Fermeture définitive de la prison locale Salé 1 (Zaki) Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint Jacob Zuma quitte la présidence de l'ANC  Trump  reconnait Jérusalem comme capitale d'Israël A Abidjan, le Maroc se qualifie au Mondial 2018 sans encaisser aucun but  L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Canard +
Il faut sauver soldat Rebecca
Rebecca
Les autorités américaines ont poussé un grand ouf de soulagement après le happy end de l’amourette virtuelle de quelques jours entre une adolescente new yorkaise et un jeune casablancais. Elles ont mobilisé leurs services diplomatiques au Maroc et peut-être même des agents secrets pour retrouver Rebecca l’imprudente qui n’a plus donné signe de vie depuis qu’elle a pris le vol New-York Casablanca. Et si la mineure US était tombée dans un piège qui lui a été tendue sur le Net par un méchant jihadiste ? Ce scénario sombre, qui était à deux doigts de virer à « il faut sauver le soldat Rebecca », était sérieusement envisagé outre-Atlantique où certains médias qui n’ont pas grand chose à se mettre sous la dent se sont soudain passionnés pour cette histoire qui n’en est pas vraiment une, à part que Rebecca, devenue héroïne malgré elle, a tout juste fait une fugue pour aller rencontrer son boy friend dont elle est tombée amoureuse sur la toile. Elle voulait voir à quoi ressemblait son Simo dans la vraie vie et passer quelques moments en sa compagnie. L’Américaine n’a pas été déçue, elle voulait rester au Maroc aux côtés de son amoureux. Mais c’était hors de question, elle devait retourner obligatoirement au bercail et attendre qu’elle soit majeure (elle n’a que 17 ans) pour pouvoir revenir auprès de son partenaire. Ainsi fonctionne la loi américaine. Moralité de l’histoire: La méfiance transfrontalière, en ces temps troubles dominés par le terrorisme et l’insécurité, est devenue telle que même un amour innocent entre une adolescente américaine et un petit jeune marocain devient forcément suspect. Et trop beau pour être vrai. Impossible de vivre sa passion dans l’anonymat sans que des arrière-pensées malsaines et pernicieuses s’invitent sans crier gare dans la vie privée des gens pour gâcher la fête. 

à lire aussi :
Hayatou boit le TAS
Le tribunal arbitral du Sport (TAS) a rendu justice au Maroc en annulant l’essentiel des sanctions décrétées par la CAF de Issa Hayatou à l’encontre de la...
Moulay Abdallah Alaoui n'est plus
Le président de la fédération de l'Energie affiliée à la CGEM Moulay Abdallah Alaoui est décédé à l'âge de 83 ans. Il s'est...
Belkhayat en distributeur de tracts ?
Moncef Belkhayat trouve du temps malgré son statut d’élu communal d’Anfa pour faire muscler son business de distribution des produits de grande consommation....
Moulay Hafid percuté par Volkswagen
Volkswagen a choisi finalement l’Algérie plutôt que le Maroc pour implanter son deuxième site d’assemblage de voitures (le premier est installé en Afrique du...