Dernière minute ...
68% des Marocains contre GMT+1  Taoufik Bouachrine condamné à 12 ans d'emprisonnement Le Roi participe à Paris aux cérémonies du centenaire de l'armistice  Pas d'augmentation des tarifs de la vignette auto en 2019 au Maroc (Gouvernement) Le PIB agricole a augmenté en moyenne de 5,25% depuis le lancement, il y a 10 ans, du Plan Maroc Vert pour s'établir à 125 milliards de DH en 2018 Trump a suggéré « un mur le long du Sahara » pour freiner l'émigration !! A fin août 2018, 54.000 tentatives d'émigration ont été avortées au Maroc (gouvernement) L'INDH-III dotée de 18 milliards de dirhams pour plus d'efficience La Cour de cassation confirme la liquidation de Samir Le Conseil des ministres approuve le projet de loi sur le service militaire Mohamed Benchaâboun est depuis le 20 août 2018 le nouveau ministre de l'Economie et des Finances Le portefeuille du secrétariat d'Etat à l'Eau détenu par Charafat Afailal a été supprimé du gouvernement Al Othmani  le 20 août 2018 Fouzi Lekjaa, président de la FRMF: «Hervé Renard reste à la tête des Lions de l'Atlas au moins jusqu'à la CAN 2019 avec l'objectif de la gagner» Le discours du Trône 2018, une « feuille de route » axée sur le social La cour d'appel de Casablanca a condamné le 26 juin 2018 Zefzafi, Ahemjik, Boustati et Ighid à 20 ans de prison ferme   Le Maroc quitte le 25 juin 2018 le Mondial de Russie sur une bonne impression, après un match nul (2-2) face à l'Espagne le tenant du titre L'économie marocaine à progressé de 4,1 % en 2017 selon le HCP Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Ouac-Ouac
Plus de pubs, mais moins fort…
Le mois de Ramadan, c'est toujours la haute saison pour les chaînes nationales de télévision. Comme à chaque fois, la course à l’audience vire carrément au massacre audiovisuel. Des dizaines de sitcoms, de séries dramatiques et d’émissions spéciales tout aussi indigestes les unes que les autres. Et pour couronner le tout, ils mettent de la pub partout. Elle envahit les salons. Elle s’incruste dans les salles à manger. La pub est là, partout, omniprésente, envahissante. Tout le temps. Assiégés, on ne peut plus échapper à cette réclame à jet continu. Elle abrutit, lessive et surtout harcèle. Entre un programme et un autre, ils en mettent une dizaine. Il y en a même des pubs qui découpent les émissions en petits morceaux. Peu de téléspectateurs parviennent encore à suivre car on a parfois l'impression d’être branché sur une chaîne de télé-achat. C’en est trop. Cette fois-ci, la Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle (HACA) a décidé d’agir. L’instance qui veille sur la régulation du paysage audiovisuel a adressé un avertissement à la SNRT, à la Soread 2M et à Medi 1 TV. Et tenez-vous bien, la toute puissante HACA a exigé des chaînes de télévision de… baisser juste le volume sonore des spots publicitaires. Le trop-plein de pub vire au grabuge.

à lire aussi :
Les chinoiseries low tech de Daoudi
A peine a-t-il été lancé par le ministre de l’Enseignement supérieur Lahcen Daoudi que le programme «Lawhati», c'est-à-dire littéralement...
British School : Une école sans classe
Scandale dans le monde de l’enseignement privé. La toute nouvelle British International School vient de se voir refuser par le ministère de l’Education nationale...
L’épice de trop de Pousse Pousse
Après une migration des plus rudes, Le Bec Tranchant se pose à Casablanca où sévit un hiver froid et pluvieux, contrairement à ses congénères qui se...
L’OMS pointe les maladies de la santé au Maroc
Le ministre de la Santé, El Houssaine Louardi, a présenté mardi 2 février les résultats d'une évaluation des fonctions essentielles de la santé...