Dernière minute ...
Pas d'augmentation des tarifs de la vignette auto en 2019 au Maroc (Gouvernement) Le PIB agricole a augmenté en moyenne de 5,25% depuis le lancement, il y a 10 ans, du Plan Maroc Vert pour s'établir à 125 milliards de DH en 2018 Trump a suggéré « un mur le long du Sahara » pour freiner l'émigration !! A fin août 2018, 54.000 tentatives d'émigration ont été avortées au Maroc (gouvernement) L'INDH-III dotée de 18 milliards de dirhams pour plus d'efficience La Cour de cassation confirme la liquidation de Samir Le Conseil des ministres approuve le projet de loi sur le service militaire Mohamed Benchaâboun est depuis le 20 août 2018 le nouveau ministre de l'Economie et des Finances Le portefeuille du secrétariat d'Etat à l'Eau détenu par Charafat Afailal a été supprimé du gouvernement Al Othmani  le 20 août 2018 Fouzi Lekjaa, président de la FRMF: «Hervé Renard reste à la tête des Lions de l'Atlas au moins jusqu'à la CAN 2019 avec l'objectif de la gagner» Le discours du Trône 2018, une « feuille de route » axée sur le social La cour d'appel de Casablanca a condamné le 26 juin 2018 Zefzafi, Ahemjik, Boustati et Ighid à 20 ans de prison ferme   Le Maroc quitte le 25 juin 2018 le Mondial de Russie sur une bonne impression, après un match nul (2-2) face à l'Espagne le tenant du titre L'économie marocaine à progressé de 4,1 % en 2017 selon le HCP Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Le Maigret du Canard
Al Omrane jette de nouvelles fondations
Al Omrane
Le groupe Al Omrane constitue le fer de lance de la politique étatique en matière d’habitat, tous standings confondus. Or sans l'engagement et la coopération des différents acteurs qui doivent tous œuvrer dans une même et unique direction, le holding d’Etat ne peut pas mener à bien ses missions dont fait partie la redynamisation des villes nouvelles comme Tamesna. L’enjeu étant aujourd’hui d’éviter les erreurs du passé à travers notamment la révision des cadres conventionnels qui lient Al Omrane aux différents partenaires. D’où l’organisation, lundi 15 juin à Rabat, d’un atelier national sur l’amélioration et la mise en œuvre des opérations d’urbanisme. Cet atelier a regroupé les principaux acteurs à l’échelle nationale concernés par les dynamiques territoriales et les processus de montage et de mise en œuvre d’opérations urbaines. Initiée par Al Omrane, la rencontre a pour objectif d’identifier les contraintes et les dysfonctionnements qui affectent le développement urbain durable. Elle doit également servir aux intervenants dans le secteur à s’accorder sur une plate-forme qui définit les axes prioritaires. A cet effet, l’opérateur public a plaidé pour une révision des accords de partenariat en vue de leur renforcement et permettre ainsi leur relance. Une meilleure cohésion des interventions «permettra de relever plusieurs défis, comme la protection de l’environnement et la consécration du développement durable», a d’ailleurs souligné Badr Kanouni, président du directoire du groupe Al Omrane.
 
Concertations
 
Avant d’en arriver à ces conclusions, le holding d'Etat avait enclenché en décembre dernier un processus de concertation avec les principaux partenaires (services de l’État, autorités locales et élus) sur des sites pilotes, en l’occurrence, Tamesna (Rabat), Ras El Ma (Fès), Mkhalif (Kénitra) et Sidi Taïbi. A travers cette initiative, le groupe Al Omrane veut améliorer ses interventions, en particulier dans la dimension opérationnelle de ses projets, en termes de partenariats, de montage et d’exécution. Au vu des entretiens avec les partenaires et des conclusions des ateliers régionaux, trois grandes recommandations ont été dégagées. La première est de donner aux opérations un caractère cohérent tout en tenant compte des aspects attractivité et qualité urbaine sans pour autant négliger l’environnement ni encore moins le cadre de vie. Puis, la deuxième recommandation propose de renforcer le caractère d’efficience de la mission du groupe Al Omrane par des cadres d’intervention mieux préparés en termes de montages techniques et institutionnels. Et troisièmement, revoir les modalités contractuelles avec les partenaires et les acteurs institutionnels pour des responsabilités et des engagements partagés et clairement définis en vue d’éviter toute ambiguïté quant aux responsabilités des uns et des autres. En somme, Al Omrane entend bâtir un nouveau contrat immobilier avec ses partenaires.
Rachid ABBAR

à lire aussi :
Un match et des questions
"Il s’agit d’une farce !", s’insurge sur le net un supporter du Raja de Casablanca (RCA). «Une mascarade», écrit un autre. Si le sacre du Moghreb de...
Un grand projet et des centaines de victimes…
Le projet ambitieux d’aménagement de l’Oued Martil n’est pas passé comme une lettre à la poste. Et pour cause. La procédure d’expropriation pour...
La mutuelle qui soigne les copains
Défiant sa tutelle, Abdelmoula Abdelmoumni se comporte comme si la MGPAP était sa propriété privée, puisant dans les fonds des adhérents pour commettre des...
Al Omrane jette de nouvelles fondations
Le groupe Al Omrane constitue le fer de lance de la politique étatique en matière d’habitat, tous standings confondus. Or sans l'engagement et la coopération des...