Dernière minute ...
SM le roi Mohammed VI annule ses visites en Arabie saoudite et Egypte 9e circonscription : La presse algérienne s'indigne du retrait de candidature de Leila Aichi Après l'abandon de la Suède des poursuites contre lui, Julian Assangeva demanderait l'asile politique à la France L'adjoint de l'ambasssadeur du Maroc à Sainte Lucie agrésé physiquement par un diplomate algérien lors d'une réunion d'un comite onusien  Macron élu avec  20.753.797  voix soit 66,10% des suffrages exprimés  contre 10.664.118 pour Le Pen (33,90%)  Le Malawi ne reconnaît plus la Rasd Trump se dit « honoré » de rencontrer Kim Jong-un « si les conditions sont réunies » Pour la 1ère fois Hamas accepte un Etat palestinien sur la base des frontières de 1967 Le programme Al Othmani approuvé mercredi 26 avril par 208 voix, 91 députés ont voté contre et 40 se sont abstenus Attaque chimique en Syrie : La France accable Bachar el-Assad Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le transport et le résidentiel, principaux consommateurs d'énergie avec un total de 59,8  Trump signe un décret abrogeant des mesures d'Obama sur le climat Le gouverneur de la province d’al-Hoceima limogé après les incidents violents qui secouent la ville  L'américain Akamai Technologie : Le Maroc offre la 3e meilleure connexion Internet en Afrique Tuberculose: Plus de 30.000 cas enregistrés au Maroc en 2016 Donald Trump accuse Obama de l'avoir mis sur écoute à la Trump Tower La Zambie retire sa reconnaissance de la pseudo RASD Le Maroc souhaite adhérer à la CEDEAO La ligne 2 du tramway de Casablanca opérationnelle fin 2018 Le Nigéria confirme le projet de gazoduc ouest-africain allant jusqu’au Maroc Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole Le Groupe OCP s’engage à dessaler l’eau de mer à El Jadida à l’horizon 2020 Le Crédit Agricole du Maroc met à la  disposition du secteur primaire la somme de  30 MMDH sur la période 2014-2018 

Le migrateur
Algérie : Panique à bord !
L'Algérie vit de plus en plus mal la chute des cours pétroliers. A l'impasse économique s’ajoute un système politique et social particulièrement affaibli à l’image du président Abdelaziz Bouteflika, réélu pour un quatrième mandat malgré son handicap physique. La manne pétrolière s’est envolée dans les années 2000. Les tenants du pouvoir ont engrangé au total 750 milliards de dollars. Et pourtant, ils n’ont rien investi. Les Algériens achètent tout. Les importations ne cessent d’augmenter de manière exponentielle. Le pays importe tout et ne produit rien. Entre janvier et avril dernier, les recettes d’exportations ont chuté de plus de 40%. Les généraux qui détiennent le pouvoir en Algérie avaient justement constitué une réserve pour les jours sans vent. Or, cette manne fond aujourd’hui comme neige au soleil. Fin 2014, elle s’élevait à 44 milliards de dollars. En un an, elle a été amputée de 29 milliards de dollars. A ce rythme, elle se videra bientôt. Du coup, c’est la panique. Il y a quelques jours, le gouvernement algérien a annoncé de nouvelles mesures pour «encourager l'investissement "productif" et alléger la facture des importations». Outre les facilités destinées à encourager «l’investissement productif» – dans laquelle s’inscrit le retour du crédit à la consommation – le gouvernement compte imposer des licences d’importation pour une vingtaine de produits dont la facture pèse lourdement sur la balance commerciale, comme le ciment et l’alimentation de bétail. Si cela ne marche pas, les militaires algériens qui ne se soucient que de leur confort finiront probablement par vendre le pays à la Chine. Qui sait ?

à lire aussi :
L’Europe de plus en plus islamophobe
"En nombre, ils sont loin derrière l'original allemand, mais la proximité de l'Allemagne semble être un facteur favorable à leur développement", constate le Journal...
Macron leur a tous damé le pion
 Emmanuel Macron a été élu dimanche pré- sident de la république français en battant largement la candidate d'extrême droite Marine Le Pen lors...
Libye : Un pays de plus en plus désarmant
En Libye, on achète désormais une arme sur internet et parfois même, on se la fait livrée. Le commerce des armes légères, véritable facteur...
Trump joue à la roulette russe
Une semaine après le limogeage controversé du directeur du FBI, James Comey, la MaisonBlanche est de nouveau rattrapée par "l’affaire russe". Cette fois, c’est Donald...