Dernière minute ...
Pyongyang menace de riposter aux mences de Trump par un essai d'une bombe H «sans précédent» Institut Montaigne : "Le Maroc, tête de pont des investissements internationaux en Afrique" Macron a signé les ordonnances validant la réforme du Code du travail Référendum en Catalogne :  Rabat soutient Madrid Un chef de parti nationaliste flamand veut construire une prison belge au Maroc L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Casa-Paris Orly 2ème ligne aérienne la plus fréquentée au monde Attijariwafa bank conclut un partenariat stratégique avec un géant japonais Mis en examen, le Franco-marocain El Guerrab démissionne du LREM Sommet de la Ticad : Le Japon dénonce l'agression de Nacer Bourita par des officiels mozambicains à Maputo Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La localité marocaine de Mhamid el Ghizlane est le meilluer endroit au monde pour observer les étoiles selon le magazine web "Blasting News" Pour la 5e fois Al-Baghdadi, le leader de l'Etat islamique, annoncé pour mort Le parlement européen rejette  sa recommandation sur l'élargissement du mandat de la Minurso aux droits de l’Homme  La ville palestinienne d'Hébron inscrite au patrimoine universel de l'Unesco La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert La ligne 2 du tramway de Casablanca opérationnelle fin 2018 Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Le migrateur
Le gouverneur du Wisconsin n’aime pas les Marocains
Le 19 avril 1995, une forte explosion avait éventré un établissement du gouvernement fédéral d’Oklahoma-city, État du Centre-Sud des États-Unis, causant la mort de 168 personnes et en blessant plusieurs autres. Timothy McVeigh, un ancien combattant de l'armée américaine qui s'opposait au gouvernement en place, avait planifié l'attentat. McVeigh avait été condamné à la peine capitale et exécuté en 2001. Vingt années plus tard, des centaines d'Américains se sont réunis, dimanche 19 avril 2015, à Oklahoma City, sur les lieux de l'attentat meurtrier survenu il y a exactement 20 ans – «la pire tragédie en sol américain jusqu'aux événements du 11 septembre 2001». Seulement cette ambiance de recueillement a été ternie un mois plus tard par une curieuse déclaration de l’actuel gouverneur du Wisconsin. Ternie du moins pour les Marocains et les Indonésiens. Scott Walker, membre du parti républicain, en fonction à la tête de l’Etat du Wisconsin depuis 2011, a appelé le 21 mai suivant depuis le siège de la « Oklahoma Independent Petroleum Association » ces concitoyens à « se réveiller » et à se méfier des immigrés marocains et indonésiens : «Il y a un très grand nombre (de gens) d’Indonésie, du Maroc ou encore d’autres pays à travers le monde, et beaucoup d’entre eux ne viennent pas pour chercher du travail aux Etats-Unis. Ils sont là pour d’autres motifs et nous devons nous réveiller pour ça».

à lire aussi :
Le Pentagone faisait la promo d’Al-Qaïda
Un demi-milliard de dollars pour de fausses vidéos de propagande djihadiste. C'est la facture ahurissante qu'aurait payée le Pentagone à l'agence britannique de communication et...
Algérie : les passions meurtrières de Ghardaïa
Le conflit n’a jamais fait autant de victimes dans la ville de Ghardaïa, au sud d’Alger. Au moins 22 personnes ont été tuées ces deux derniers jours dans cette...
Mali : On assassine bien les journalistes
Trois des ravisseurs des journalistes de RFI, assassinés froidement samedi dernier à Kidal, étaient connus des services de renseignement...
Macron en marche vers le parti unique
Emmanuel Macron est en passe de réussir son deuxième pari, celui de gagner les législatives après la présidentielle. Avec plus de 32 % des voix, son parti se hisse...