Dernière minute ...
A Abidjan, le Maroc se qualifie au Mondial 2018 sans encaisser aucun but  Moody’s : " les perspectives pour le système bancaire marocain sont positives" La Rochelle : la douane française a saisi le 21/10/17 à bord d'un camion immatriculé au Maroc près de 2,3 T de cannabis d'une valeur de 17 M€.   La banque participative Al Akhdar Bank (Groupe GCAM) démarre en novembre 2017 Né à Barcelone, Manuel Valls, l'ex premier minisre français qualifie le référendum indépendantiste catalan  de "folie" Art :70 œuvres originales de maîtres espagnols exposées au MMVI à Rabat Maroc : 32 établissements privés sanctionnées pour avoir donné des notes non méritées lors de l'année année scolaire 2016-2017 Institut Montaigne : "Le Maroc, tête de pont des investissements internationaux en Afrique" Macron a signé les ordonnances validant la réforme du Code du travail Référendum en Catalogne :  Rabat soutient Madrid Un chef de parti nationaliste flamand veut construire une prison belge au Maroc L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Casa-Paris Orly 2ème ligne aérienne la plus fréquentée au monde Mis en examen, le Franco-marocain El Guerrab démissionne du LREM Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La localité marocaine de Mhamid el Ghizlane est le meilluer endroit au monde pour observer les étoiles selon le magazine web "Blasting News" Le parlement européen rejette  sa recommandation sur l'élargissement du mandat de la Minurso aux droits de l’Homme  La ville palestinienne d'Hébron inscrite au patrimoine universel de l'Unesco La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Le migrateur
Baltimore broie du noir
Cette fois, c’est différent. Les émeutes qui ont éclaté le 27 avril à Baltimore sont le signe d’une escalade dans les tensions raciales qui agitent les Etats-Unis depuis quelques mois, provoquées par la mort de jeunes Noirs désarmés tués par des policiers blancs. Jusque-là, les troubles étaient liés à des incidents dans des endroits relativement à l’écart. Pas maintenant. Car Baltimore est l’une des grandes villes américaines. Plus de 620 000 personnes résident dans cette ville portuaire majeure de la côte est des Etats-Unis. Le chômage a explosé avec la crise économique des années 2000. En 2010, le chômage atteint 12% de la population active. Aujourd'hui, il est bien au-dessus de la moyenne nationale à 8,2% contre 5,6%, selon les chiffres de décembre 2014. Un chômage qui touche en grande partie les emplois industriels les moins qualifiés. Et contrairement à Ferguson, la communauté afro-américaine de Baltimore n'est pas homogène sur le plan économique et social. Ces inégalités sociales marquées, particulièrement au sein de la communauté afro-américaine, se répercutent sur les relations sociales. Baltimore est la septième ville américaine la plus violente selon un classement Forbes et la cinquième la plus meurtrière en 2013 d'après des statistiques du FBI. En outre, Baltimore s'est imposé comme une plaque tournante de la drogue aux Etats-Unis, sur la route entre New York et la Floride. Les relations avec la police sont donc toujours plus complexes. La déception suscitée par le mandat de Barack Obama permet également de comprendre ces émeutes. Son élection en 2008 a été perçue comme un espoir au sein de la communauté afro-américaine. 62% des Américains s'étaient alors déplacés dans les bureaux de vote, une participation exceptionnelle. Pourtant, selon observateurs, M. Obama s'est ensuite montré indifférent à l'égard de cet électorat. S'il a admis une "crise latente" entre les Noirs et la police, le président américain ne s'est pas toutefois déplacé dans le Maryland.
Rachid WAHBI

à lire aussi :
L’Algérie dans le rouge
En Algérie, rien ne va plus pour les tenants du pouvoir, ébranlés par la baisse continue du prix de l’or noir. Le pays de Bouteflika a vu sa balance commerciale...
États-Unis : de bavure en bavure…
Un officier de police de North Charleston, en Caroline du Sud, a été arrêté et inculpé mardi après-midi pour le meurtre de Walter Scott, un homme noir d'une...
Brexit, la mauvaise blague !
 Et si les Anglais regrettaient le Brexit ? Deux sondages publiés à la veille du conseil européen des jeudi 19 et vendredi 20 octobre 2017, qui doit constater...
L'Iran, meilleur "allié" des États-Unis ?
Téhéran a lancé, selon le Pentagone, des frappes contre le groupe Etat islamique dans l'est de l'Irak. La détermination de l’Iran contre l’EI est un appui...