Dernière minute ...
SM le roi Mohammed VI annule ses visites en Arabie saoudite et Egypte 9e circonscription : La presse algérienne s'indigne du retrait de candidature de Leila Aichi Après l'abandon de la Suède des poursuites contre lui, Julian Assangeva demanderait l'asile politique à la France L'adjoint de l'ambasssadeur du Maroc à Sainte Lucie agrésé physiquement par un diplomate algérien lors d'une réunion d'un comite onusien  Macron élu avec  20.753.797  voix soit 66,10% des suffrages exprimés  contre 10.664.118 pour Le Pen (33,90%)  Le Malawi ne reconnaît plus la Rasd Trump se dit « honoré » de rencontrer Kim Jong-un « si les conditions sont réunies » Pour la 1ère fois Hamas accepte un Etat palestinien sur la base des frontières de 1967 Le programme Al Othmani approuvé mercredi 26 avril par 208 voix, 91 députés ont voté contre et 40 se sont abstenus Attaque chimique en Syrie : La France accable Bachar el-Assad Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le transport et le résidentiel, principaux consommateurs d'énergie avec un total de 59,8  Trump signe un décret abrogeant des mesures d'Obama sur le climat Le gouverneur de la province d’al-Hoceima limogé après les incidents violents qui secouent la ville  L'américain Akamai Technologie : Le Maroc offre la 3e meilleure connexion Internet en Afrique Tuberculose: Plus de 30.000 cas enregistrés au Maroc en 2016 Donald Trump accuse Obama de l'avoir mis sur écoute à la Trump Tower La Zambie retire sa reconnaissance de la pseudo RASD Le Maroc souhaite adhérer à la CEDEAO La ligne 2 du tramway de Casablanca opérationnelle fin 2018 Le Nigéria confirme le projet de gazoduc ouest-africain allant jusqu’au Maroc Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole Le Groupe OCP s’engage à dessaler l’eau de mer à El Jadida à l’horizon 2020 Le Crédit Agricole du Maroc met à la  disposition du secteur primaire la somme de  30 MMDH sur la période 2014-2018 

Can'art et Culture
Festival Gnaoua : Quand la musique fusionne les cultures
Pour sa dix-huitième édition, le Festival Gnaoua Musiques du Monde réunira en l'espace de quatre jours un bel ensemble éclectique de danses et musiques. Placée sous le signe de la richesse et de la nouveauté, cette édition prévue du 14 au 17 mai prochain à Essaouira, se veut une plateforme de dialogue et de rapprochement de tous les artistes venant des quatre coins du monde, a souligné Neila Tazi, directrice du Festival. En 1998, ce festival commençait modestement avec pour maîtres mots «liberté, convivialité, universalité et fraternité», se souvient-elle. Au fil des ans, c’est devenu un rendez-vous culturel et musical incontournable dont la renommée est aujourd’hui internationale. «Cette édition marque le début d'une nouvelle ère de l'émancipation et du partenariat public-privé pour un projet qui, jusqu'à présent, n'avait jamais bénéficié de financement de la ville d'Essaouira», a annoncé Neila Tazi. La ville d'Essaouira, a-t-elle dit, est résolument convaincue aujourd'hui que le moment est venu de s'engager plus, de contribuer au financement du festival pour aider à la pérennisation de cet événement aux multiples atouts et à un développement économique ou encore une inclusion sociale par la culture, une communication puissante avec des messages de paix, d'ouverture et d'humanisme. Cette démarche, soutenue par le ministère de la Culture et le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération, «devrait aboutir dans deux années quand le festival aura alors 20 ans», a souligné Neila Tazi espérant vivement que cet anniversaire exceptionnel sera l'occasion de célébrer cette belle consécration. Le Festival Gnaoua Musiques du Monde s'ouvre cette année sur une formidable rencontre qui rend hommage à des traditions musicales ancestrales provenant de deux continents. Il s'agit de l'Afrique et de l'Asie qui se rencontreront à travers deux musiciens dépositaires d'un héritage musical précieux, maâlem Hamid El Kasri, digne représentant des gnaoua et Hamayun Kahn, musicien virtuose de l'Afghanistan. Au programme figurent également maâlem Mohamed Kouyou accompagné sur scène de nigérian Tony Allen, légende vivante de l'afro-beat ainsi que maâlem Aziz Baqbou et Jauk, le gnaoui blanc, un homme-orchestre féru d'expériences musicales en tous genres… Avis aux mélomanes gourmands et aux aventuriers de la musique !
Rachid ABBAR

à lire aussi :
Leïla Slimani s’adjuge le prix Mamounia
Le prix littéraire de la Mamounia 2015 est remporté par Leïla Slimani pour son livre Le Jardin de l’Ogre paru aux éditions Gallimard. Une femme primée, une...
A New York, le cinéma marocain parle aussi amazigh
 La production cinématographique amazighe du Maroc a été célébrée à travers la projection d'une myriade de films et de documentaires...
Le festival Gnaoua revient en transe
Cette année, le Festival Gnaoua et Musiques du Monde revient du 29 juin au 1er juillet 2017 avec une programmation éclectique. Les grands noms seront au rendez-vous, pour des concerts...
Vies d'immigrés
"Exil, mémoire, migration" paru aux éditions Casa-Express éditions, est une œuvre collective réalisée sous la direction de Mustapha BENCHEIKH et Yves...