Dernière minute ...
Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Driss El Yazami, président du CNDH a reçu, le 24 janvier 2017, la décoration civile d'Officier de l'Ordre de Léopold, la plus haute distinction de Belgique Barrage à Rabat: L'eau est conforme aux normes marocaines de qualité Le président guinéen Alpha Condé: Le retour du Maroc à l’UA renforce l’unité africaine ONU: les colonies juives sur les territoires palestiniens occupés sont "illégales" Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" L'Etat doit 18 milliards de DH de remboursements de TVA à l'OCP 30% de la dette publique intérieure est détenue par des caisses de retraite en 2016 La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Vote à l’AG de l’ONU sur Jérusalem :  Sur 193 pays membres, 128 ont dit non à la décision de Trump, 9 oui et 35 se sont abstenus  Le ministre ivoirien de l'Industrie et des Mines Jean Claude Brou est le nouveau président de la Commission de la CEDEAO Fermeture définitive de la prison locale Salé 1 (Zaki) Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint L'Autriche est le seul pays de l'UE où l'extrême droite participe au gouvernement Jacob Zuma quitte la présidence de l'ANC  Trump  reconnait Jérusalem comme capitale d'Israël A Abidjan, le Maroc se qualifie au Mondial 2018 sans encaisser aucun but  Moody’s : " les perspectives pour le système bancaire marocain sont positives" Maroc : 32 établissements privés sanctionnées pour avoir donné des notes non méritées lors de l'année année scolaire 2016-2017 L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La ville palestinienne d'Hébron inscrite au patrimoine universel de l'Unesco La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Can'art et Culture
Quand les virtuoses du piano s’affrontent
Au fil des ans, le Concours International de Musique du Maroc, organisé chaque année par l’Orchestre Philharmonique du Maroc (OPM), s’est imposé naturellement comme une étape incontournable pour les musiciens qui souhaitent concourir aux plus grandes compétitions mondiales. Cet événement qui souffle sa 15e bougie effectue sa mue cette année et devient le Concours International de Piano de l’Orchestre Philharmonique du Maroc. Six candidats, venus du monde entier devront s’affronter, du 14 au 21 mars 2015, lors des récitals solos et lors des demi-finales, où ils seront accompagnés par l’OPM. Et les finalistes seront départagés lors de la grande finale, prévue vendredi 20 mars, durant laquelle les spectateurs pourront participer au vote et désigner le vainqueur. Au programme, il y aura du Beethoven, (concerto n°4), Chopin (concerto n°1), Liszt (concerto n°2), Tchaïkovski (concerto n°1), Rachmaninov (Rhapsodie) et Prokofiev (concerto n°3). Le jury international chargé de départager les candidats sera présidé pour la seconde fois par Andrzej Jasinski, également président du très prestigieux Concours Chopin de Varsovie. Depuis sa création en 2001, près de 100 jeunes pianistes âgés de 16 à 30 ans, représentants plus de 10 pays, ont participé aux différentes éditions du Concours. L’OPM, association à but non lucratif, est devenu en 19 ans d’existence, la référence en matière de musique classique au Maroc. L’orchestre s’adresse à toutes les catégories de mélomanes. En effet, l’OPM a déjà produit plus de 350 concerts et a offert à son public les œuvres les plus importantes du répertoire classique. Il œuvre aussi activement pour la formation des jeunes enfants par la mise en place de véritables parcours pédagogiques et ceci tout au long de la saison musicale.
 
 
Meriem EL YOUSSOUFI

à lire aussi :
Meknès rend hommage à Eugène Delacroix
 L’Institut français de Meknès recevra, du 17 au 29 octobre, la première édition des Rencontres du carnet de voyage de Meknès. En hommage au peintre...
A Tanger, le court fait son ciné
U ne cinquantaine de films représentant 18 pays méditerranéens seront en compétition dans le cadre de la 14e édition du Festival du court métrage...
AWB vibre pour le Melhoun
La Fondation Attijariwafa bank a organisé, mercredi 1er juillet 2015, la onzième édition de son cycle de conférences « Echanger pour mieux comprendre »,...
L’absence de l’ogre
 "L’Ours" est le quatrième roman de Mohamed Ouissaden. Edité chez Broc-Jacquart, il nous révèle un monde double, où le «  réel »...