Dernière minute ...
A Abidjan, le Maroc se qualifie au Mondial 2018 sans encaisser aucun but  Moody’s : " les perspectives pour le système bancaire marocain sont positives" La Rochelle : la douane française a saisi le 21/10/17 à bord d'un camion immatriculé au Maroc près de 2,3 T de cannabis d'une valeur de 17 M€.   La banque participative Al Akhdar Bank (Groupe GCAM) démarre en novembre 2017 Né à Barcelone, Manuel Valls, l'ex premier minisre français qualifie le référendum indépendantiste catalan  de "folie" Art :70 œuvres originales de maîtres espagnols exposées au MMVI à Rabat Maroc : 32 établissements privés sanctionnées pour avoir donné des notes non méritées lors de l'année année scolaire 2016-2017 Institut Montaigne : "Le Maroc, tête de pont des investissements internationaux en Afrique" Macron a signé les ordonnances validant la réforme du Code du travail Référendum en Catalogne :  Rabat soutient Madrid Un chef de parti nationaliste flamand veut construire une prison belge au Maroc L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Casa-Paris Orly 2ème ligne aérienne la plus fréquentée au monde Mis en examen, le Franco-marocain El Guerrab démissionne du LREM Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La localité marocaine de Mhamid el Ghizlane est le meilluer endroit au monde pour observer les étoiles selon le magazine web "Blasting News" Le parlement européen rejette  sa recommandation sur l'élargissement du mandat de la Minurso aux droits de l’Homme  La ville palestinienne d'Hébron inscrite au patrimoine universel de l'Unesco La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Le Beurgeois Gentleman
Mohamed, prophète l’humour pas la guerre ! (2/15)
Mohamed, un Algérien d’origine française, possède toute la panoplie du parfait «iSlamiste» postmoderne qui vit passionnément sa religion sur Internet : il maîtrise l’iPhone, l’iPad et a inventé «l’iSlam». Il est né avec les Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication : sur sa page de Face de Bouc, il a écrit «je NTIC ta mère» à l’adresse des «klebs kouffar» (chiens mécréants) américains. Pourtant, il devrait les remercier de lui avoir permis de faire un prodigieux bond de 14 siècles en arrière. Grâce aux NTIC des «klebs kouffar», il fait partie du club des gens heureux de vivre comme au Moyen-âge. Pour cet iSlamiste, il faut faire table rase de tout ce que l’humanité a pu créer avant 622 et après 632. La religion ayant été parachevée avec la mort du Prophète, il ne reste plus rien de nouveau à inventer, ni à améliorer. Tout a été déjà dit : il suffit de consulter Hadithpédia sur Google. Cet iSlamiste s’est armé de milliers de hadiths pour tout expliquer : même le bonhomme de neige est illicite (haram). Faire un bonhomme de neige, c’est faire l’apologie du plaisir et de l’érotisme. Surtout quand un enfant lui enfonce une carotte pour faire le nez ! Ce sont des idolâtres qu’il faut combattre. Enfants, ils font des bonhommes de neige, mais adultes ils créeront dieu, comme à l’époque de « l’ignorance » (Jahilya) quand les Arabes de la Mecque fabriquaient des statues qu’ils vénéraient comme Al-Lat, la déesse de la fécondité et de la féminité. Son nom est une contraction d’al Ilahat (les déesses). Elles avaient leurs statues dans le «cube» (Kaaba) où elles résidaient. Al-Lat, Manatte et Ouza ont été des objets du culte. Ces 3 déesses sont citées dans le Co-ran dans la sourate 53. Le nom Ouza était symbole de beauté dans la poésie arabe préislamique. Un extrait d'un de ces poèmes, œuvre de Zayd Ben Amr Ben Nofayl, lui prête par ailleurs deux filles: «Je n'adore pas Ouza et ses deux filles». Manatte était la déesse du destin. En 630, le Prophète remporta la victoire définitive sur ses oncles mecquois et détruisit toutes les divinités qui étaient déposées dans ce cube. Les Wahhabites – actuels dirigeants de l’Arabie C’est Où dites –, ont eux aussi beaucoup détruit lorsqu’ils ont pris possession de ces lieux par la force en 1806. A cette époque, ils se sont comportés comme le font aujourd’hui, en 2015, les iSlamistes de Daech qui détruisent le patrimoine archéologique irakien. Depuis toujours et bien longtemps avant l’avènement de l’Islam, des millions de personnes faisaient déjà sept circumambulations autour de ce cube. Ce rite existe dans de nombreuses religions et croyances. Pourquoi ce cube a-t-il échappé à la destruction ordonnée par le Prophète? Cela reste un mystère pour les historiens qui craignent plus une fatwa que la vérité historique.

 
(A suivre)
Beurgeois.Gentleman@gmail.com
 
 
Le Beurgeois Gentleman

à lire aussi :
Mohamed, prophète l’humour pas la guerre ! (21/25)
Mohamed James Dean est attablé dans le kebab d’Abou Aylan, un réfugié kurde de Kobané, à Barbès, dans le dix-huitième arrondissement de Paris....
Mohamed, prophète l’humour pas la guerre ! (47)
Mohamed James Dean fait l’objet d’une expérimentation du CNRS qui l’oblige à suivre un cours qu’Ernest Renan a prononcé au Collège de France en...
Mohamed, prophète l’humour pas la guerre ! (31)
Mohamed James Dean est en garde à vue pour avoir tenté d’étrangler son ami d’enfance Kidordîne. Pour faire diversion, il se met à hurler des rimes. Les...
Mohamed, prophète l’humour pas la guerre ! (116)
 Si le Wahabisme prospère alors que c’est une forme de pensée très appauvrie, hérétique et crétinisante, c’est parce que personne ne cherche...