Dernière minute ...
Pas d'augmentation des tarifs de la vignette auto en 2019 au Maroc (Gouvernement) Le PIB agricole a augmenté en moyenne de 5,25% depuis le lancement, il y a 10 ans, du Plan Maroc Vert pour s'établir à 125 milliards de DH en 2018 Trump a suggéré « un mur le long du Sahara » pour freiner l'émigration !! A fin août 2018, 54.000 tentatives d'émigration ont été avortées au Maroc (gouvernement) L'INDH-III dotée de 18 milliards de dirhams pour plus d'efficience La Cour de cassation confirme la liquidation de Samir Le Conseil des ministres approuve le projet de loi sur le service militaire Mohamed Benchaâboun est depuis le 20 août 2018 le nouveau ministre de l'Economie et des Finances Le portefeuille du secrétariat d'Etat à l'Eau détenu par Charafat Afailal a été supprimé du gouvernement Al Othmani  le 20 août 2018 Fouzi Lekjaa, président de la FRMF: «Hervé Renard reste à la tête des Lions de l'Atlas au moins jusqu'à la CAN 2019 avec l'objectif de la gagner» Le discours du Trône 2018, une « feuille de route » axée sur le social La cour d'appel de Casablanca a condamné le 26 juin 2018 Zefzafi, Ahemjik, Boustati et Ighid à 20 ans de prison ferme   Le Maroc quitte le 25 juin 2018 le Mondial de Russie sur une bonne impression, après un match nul (2-2) face à l'Espagne le tenant du titre L'économie marocaine à progressé de 4,1 % en 2017 selon le HCP Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Le migrateur
États-Unis : Au secours, les Bush reviennent !
Étrange dynastie. Personne ne semble les prendre au sérieux. Ils ne font ni trembler, ni rêver. Après le père, l'aîné, voici le cadet. Il se nomme Jeb Bush et il est le premier républicain à s’installer dans les starting-blocks. Le 31 décembre, le fils du 41e président américain George Bush et frère du 43e président américain George W.Bush, a mis fin à ses fonctions au sein de tous les conseils d'administration où il siégeait. Démissions en bloc qui font partie, selon sa porte-parole Kristy Campbell interrogée par l'agence Associated Press (AP), «du processus qu'il poursuit alors qu'il consacre progressivement son attention à une potentielle course à la présidentielle. C'est une étape naturelle de plus». Le 16 décembre, soit plus d’un an avant la primaire républicaine, l’ancien gouverneur de Floride (1999-2007), âgé de 61 ans, avait en effet officiellement annoncé qu’il se préparait à briguer la magistrature suprême. «J'ai décidé d'explorer activement la possibilité d'être candidat à la présidence des Etats-Unis», a-t-il annoncé sur son compte Facebook. De fait, par le terme "explorer ", Jeb Bush indique clairement son intention de lancer une campagne de récolte de fonds auprès de la base républicaine qu’il s’est engagé à rencontrer dès ce mois de janvier à travers tout le pays. Une manière de couper l’herbe sous le pied de ses rivaux putatifs qui n’ont pas encore officialisé leur intention. «Maintenant qu’il est monté sur le ring, on devrait voir les autres concurrents se déclarer rapidement car la course aux levées de fonds est lancée», commente au "New York Times", Dirk Van Dongen, un important percepteur de fonds et soutien de Jeb Bush.
 
 
Rachid WAHBI

à lire aussi :
Algérie : le petit peuple à la diète
 Après avoir suspendu les importations d’une vingtaine de types de produits alimentaires ou industriels, les autorités algériennes continuent sur leur lancée...
Yémen, la guerre oubliée
Loin des yeux et des préoccupations de la communauté internationale, la guerre au Yémen entre dans son millième jour. Un cap symbolique qui ne permet pas d'entrevoir une...
L'Egypte crée son ennemi public n°1
 Le 1er novembre, la chaîne privée CBC a annulé, à la dernière minute, l'émission du célèbre satiriste. Depuis son retour à...
En Algérie, le parlement baisse le rideau
A Alger, la porte du Parlement est fermée à l'aide de chaînes et de cadenas, et des députés manifestent devant l'entrée. La scène, hallucinante digne...