Dernière minute ...
Marathon des sables 2018: Rachid El Morabity remporte son 6ème titre Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Samedi 14 avril,  00h55 GMT : de fotes explosions entendues à Damas, Trump a ordonné des frappes contre la Syrie avec la participation de la France et la Grande Bretagne Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Véhicule de transport avec chauffeur (VTC): Fin de course pour Uber Maroc CAF 2018: Le WAC remporte sa première super coupe Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Barrage à Rabat: L'eau est conforme aux normes marocaines de qualité Le président guinéen Alpha Condé: Le retour du Maroc à l’UA renforce l’unité africaine ONU: les colonies juives sur les territoires palestiniens occupés sont "illégales" Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Vote à l’AG de l’ONU sur Jérusalem :  Sur 193 pays membres, 128 ont dit non à la décision de Trump, 9 oui et 35 se sont abstenus  Le ministre ivoirien de l'Industrie et des Mines Jean Claude Brou est le nouveau président de la Commission de la CEDEAO Fermeture définitive de la prison locale Salé 1 (Zaki) Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint L'Autriche est le seul pays de l'UE où l'extrême droite participe au gouvernement Jacob Zuma quitte la présidence de l'ANC  Trump  reconnait Jérusalem comme capitale d'Israël A Abidjan, le Maroc se qualifie au Mondial 2018 sans encaisser aucun but  Moody’s : " les perspectives pour le système bancaire marocain sont positives" Maroc : 32 établissements privés sanctionnées pour avoir donné des notes non méritées lors de l'année année scolaire 2016-2017 L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La ville palestinienne d'Hébron inscrite au patrimoine universel de l'Unesco La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Le migrateur
États-Unis : Au secours, les Bush reviennent !
Étrange dynastie. Personne ne semble les prendre au sérieux. Ils ne font ni trembler, ni rêver. Après le père, l'aîné, voici le cadet. Il se nomme Jeb Bush et il est le premier républicain à s’installer dans les starting-blocks. Le 31 décembre, le fils du 41e président américain George Bush et frère du 43e président américain George W.Bush, a mis fin à ses fonctions au sein de tous les conseils d'administration où il siégeait. Démissions en bloc qui font partie, selon sa porte-parole Kristy Campbell interrogée par l'agence Associated Press (AP), «du processus qu'il poursuit alors qu'il consacre progressivement son attention à une potentielle course à la présidentielle. C'est une étape naturelle de plus». Le 16 décembre, soit plus d’un an avant la primaire républicaine, l’ancien gouverneur de Floride (1999-2007), âgé de 61 ans, avait en effet officiellement annoncé qu’il se préparait à briguer la magistrature suprême. «J'ai décidé d'explorer activement la possibilité d'être candidat à la présidence des Etats-Unis», a-t-il annoncé sur son compte Facebook. De fait, par le terme "explorer ", Jeb Bush indique clairement son intention de lancer une campagne de récolte de fonds auprès de la base républicaine qu’il s’est engagé à rencontrer dès ce mois de janvier à travers tout le pays. Une manière de couper l’herbe sous le pied de ses rivaux putatifs qui n’ont pas encore officialisé leur intention. «Maintenant qu’il est monté sur le ring, on devrait voir les autres concurrents se déclarer rapidement car la course aux levées de fonds est lancée», commente au "New York Times", Dirk Van Dongen, un important percepteur de fonds et soutien de Jeb Bush.
 
 
Rachid WAHBI

à lire aussi :
Obama pour une sainte alliance contre l'État islamique
Les Etats-Unis ont annoncé que plus de 40 pays participeraient, d'une manière ou d'une autre, à la coalition contre les djihadistes de l'Etat islamique (EI) actifs en Irak et en...
Hollande déchu de son engagement
En France, la déchéance de nationalité, c’est fini. François Hollande a annoncé mercredi 30 mars, à l’issue du conseil des ministres, qu’il...
Ben Laden en clair obscur
Ceux ou celles qui gardent encore de l’ex-premier ennemi public des Etats-Unis une image d’homme «vertueux» voire «saint» vont être choqués...
L'Amérique Trump le monde
Donald Trump a su séduire l’Amérique avec son style indomptable et ses sorties non consensuelles, injurieuses. Le milliardaire, Donald Trump, sans peur et sans limites à la...