Dernière minute ...
10 ans de plus au Gabon pour Maroc Telecom La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 Une tentative d'Algérie et du Venezuela de nuire au Maroc mise en échec au Comité de décolonisation de l’ONU L’organisme onusien de lutte contre la désertification (CLD) : 60 millions de réfugiés "marcheront" sur l’Afrique du Nord et l’Europe d’ici 2020 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Trump annule l’accord avec Cuba conclu par Obama Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Cargo saisi par la justice sud-africaine : L’OCP dénonce une décision en contradiction avec le droit international Une équipe maroco-allemande découvre le plus ancien Homo Sapiens, vieux de 300 mille ans,  à Jebel Irhoud (Maroc) Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario La RAM maintient ses 5 vols hebdomadaires vers Doha Le nombre de candidats au bac à nouveau en baisse : 325.191 contre 431.934  en 2016 L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Casablanca parmi les villes avec la plus forte densité de population au monde (WEF citant des données ONU) SM le roi Mohammed VI annule ses visites en Arabie saoudite et Egypte  Le Malawi ne reconnaît plus la Rasd Pour la 1ère fois Hamas accepte un Etat palestinien sur la base des frontières de 1967 Attaque chimique en Syrie : La France accable Bachar el-Assad Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Trump signe un décret abrogeant des mesures d'Obama sur le climat L'américain Akamai Technologie : Le Maroc offre la 3e meilleure connexion Internet en Afrique La Zambie retire sa reconnaissance de la pseudo RASD Le Maroc souhaite adhérer à la CEDEAO La ligne 2 du tramway de Casablanca opérationnelle fin 2018 Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Côté Basse Cour
Le cinéma à la manière islamiste
Le public marocain n’est pas doté d’esprit critique qui lui permet d’évaluer la consistance d’un film. Alors, il faut le mettre sous tutelle en décidant à sa place. C’est ce qu’a fait exactement le gouvernement Benkirane, via le ministère de la Communication et le Centre cinématographique marocain (CCM), en censurant le dernier film de Ridley Scott «Exodus» dont les principales scènes ont été tournées à Ouarzazate. Du coup, les salles de cinéma, qui disposaient d’un visa d’exploitation en bonne et due forme pour le diffuser le 24 décembre, ont été contactés à la dernière minute pour déprogrammer le péplum. Ce qui laisse supposer que le patron du CCM Sarim Fassi Fihri, au début favorable à sa diffusion, a reçu une consigne de son ministre de tutelle Mustapha El Khali. Dans ce sens pour interdire ce péplum interdit également en Egypte et aux Emirats arabes unis mais pas pour les mêmes raisons. Au Maroc, ce qu’a commis Scott est jugé attentatoire à l’islam car il «personnifie Dieu en un enfant dans une scène où il communique la révélation à Moïse». Finalement, le film sera projeté sans les salles mais sans les séquences mises en cause suite à un accord trouvé avec le réalisateur.
 
 

à lire aussi :
Le mechoui ça compte
Pas moins de 14 formations politiques sont invitées à restituer au trésor public la bagatelle de 15,5 millions de dh au titre de la subvention électorale accordée...
La dernière blague de Benkirane
  Il y a trois mois environ, Abdelilah Benkirane a rencontré un juif marocain qui se prénomme Paul aux obsèques d’une personnalité au cimetière Chouhada...
Souriez vous êtes reconnu !
La police marocaine serait intéressée par l’acquisition d’un logiciel de reconnaissance faciale. Ce software, assez onéreux mais très précis et utile...
Rixe de bar à l’Istiqlal
La réunion des organisations parallèles de l’Istiqlal du samedi 1er avril à Rabat a tourné au pugilat et aux actes de vandalisme. à voir ces scènes de...