Dernière minute ...
Né à Barcelone, Mnauel Valls, l'ex premier minisre français qualifie le référendum indépendantiste catalan  de "folie" Art :70 œuvres originales de maîtres espagnols exposées au MMVI à Rabat Maroc : 32 établissements privés sanctionnées pour avoir donné des notes non méritées lors de l'année année scolaire 2016-2017 Institut Montaigne : "Le Maroc, tête de pont des investissements internationaux en Afrique" Macron a signé les ordonnances validant la réforme du Code du travail Référendum en Catalogne :  Rabat soutient Madrid Un chef de parti nationaliste flamand veut construire une prison belge au Maroc L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Casa-Paris Orly 2ème ligne aérienne la plus fréquentée au monde Mis en examen, le Franco-marocain El Guerrab démissionne du LREM Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La localité marocaine de Mhamid el Ghizlane est le meilluer endroit au monde pour observer les étoiles selon le magazine web "Blasting News" Le parlement européen rejette  sa recommandation sur l'élargissement du mandat de la Minurso aux droits de l’Homme  La ville palestinienne d'Hébron inscrite au patrimoine universel de l'Unesco La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Côté Basse Cour
Le cinéma à la manière islamiste
Le public marocain n’est pas doté d’esprit critique qui lui permet d’évaluer la consistance d’un film. Alors, il faut le mettre sous tutelle en décidant à sa place. C’est ce qu’a fait exactement le gouvernement Benkirane, via le ministère de la Communication et le Centre cinématographique marocain (CCM), en censurant le dernier film de Ridley Scott «Exodus» dont les principales scènes ont été tournées à Ouarzazate. Du coup, les salles de cinéma, qui disposaient d’un visa d’exploitation en bonne et due forme pour le diffuser le 24 décembre, ont été contactés à la dernière minute pour déprogrammer le péplum. Ce qui laisse supposer que le patron du CCM Sarim Fassi Fihri, au début favorable à sa diffusion, a reçu une consigne de son ministre de tutelle Mustapha El Khali. Dans ce sens pour interdire ce péplum interdit également en Egypte et aux Emirats arabes unis mais pas pour les mêmes raisons. Au Maroc, ce qu’a commis Scott est jugé attentatoire à l’islam car il «personnifie Dieu en un enfant dans une scène où il communique la révélation à Moïse». Finalement, le film sera projeté sans les salles mais sans les séquences mises en cause suite à un accord trouvé avec le réalisateur.
 
 

à lire aussi :
El Guerrouj patauge dans le cacao
Le secrétaire d’Etat à l’Education nationale Abdeladim El Guerrouj n’arrête pas de s’emmêler les barrettes de chocolat. La énième...
Cadeau de fin d’année
Les flambeurs marocains qui aiment claquer leur pognon dans les casinos en Europe seront heureux d’apprendre qu’ils peuvent désormais voyager encore plus loin pour jouer au black...
Le Maroc prend un coup de vieux
 Les Marocains font moins d’enfants que par le passé. Résultat : le pays vieillit vite du fait de la baisse de la fécondité. Fini les familles nombreuses...
Le frein M’dina bus
Carrément mise sur les jantes depuis ces trois dernières années par une gestion chaotique, la société de transport urbain de Casablanca M’dina Bus n’en...