Dernière minute ...
La cour d'appel de Casablanca a condamné le 26 juin 2018 Zefzafi, Ahemjik, Boustati et Ighid à 20 ans de prison ferme   Le Maroc quitte le 25 juin 2018 le Mondial de Russie sur une bonne impression, après un match nul (2-2) face à l'Espagne le tenant du titre Environ 440.000 candidats, dont 48% de filles, passent le Bac au titre de la session de juin 2018, une hausse de 9,68% par rapport à 2017 L'économie marocaine à progressé de 4,1 % en 2017 selon le HCP Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Véhicule de transport avec chauffeur (VTC): Fin de course pour Uber Maroc Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Barrage à Rabat: L'eau est conforme aux normes marocaines de qualité Le président guinéen Alpha Condé: Le retour du Maroc à l’UA renforce l’unité africaine ONU: les colonies juives sur les territoires palestiniens occupés sont "illégales" Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Fermeture définitive de la prison locale Salé 1 (Zaki) Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint Jacob Zuma quitte la présidence de l'ANC  Trump  reconnait Jérusalem comme capitale d'Israël A Abidjan, le Maroc se qualifie au Mondial 2018 sans encaisser aucun but  L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Canard +
Le sport national perd l’une de ses filles prodiges
Fatima Aouam
Figure du sport national et militante associative, l’ex-athlète Fatima Aouam est décédée dans la soirée du samedi 27 décembre à Casablanca, à l'âge de 55 ans, des suites d'une longue maladie. Le président de la Fédération Royale Marocaine d'Athlétisme, Abdeslam Ahizoune, le wali de la région du Grand Casablanca, Khalid Safir ainsi que plusieurs personnalités des paysages sportif, artistique et associatif, ont pris la tête du cortège funèbre, dimanche 28 décembre, qui a accompagné la défunte à sa dernière demeure. Les proches et les amis sont éplorées par la disparition de cette grande dame réputée pour sa rigueur et son professionnalisme mais aussi sa gentillesse, sa jovialité et son sens de l'humour. Appréciée aussi pour sa générosité, la défunte a eu plusieurs vie tout aussi remplies. Celle d’athlète de haut niveau tout d'abord. On la surnommait la reine des pistes puisqu’elle avait dominé pendant longtemps les compétitions arabes et africaines. Son chemin vers la gloire a débuté en Italie, et plus précisément à Padova où l'ancienne championne arabe, africaine et méditerranéenne a battu le record du monde du double mile en 1987. Un record qui resta inviolable pendant plus de 10 ans. Celle de militante de la société civile ensuite. Désignée comme ambassadeur bénévole de l'Unicef, Fatima Aouam a montré qu’elle avait aussi la fibre sociale à travers l’association Fondation Jet Energy qui vise à promouvoir la pratique des activités physiques et du sport auprès de la jeunesse, et de l'utiliser comme un outil à la fois éducatif et divertissant. Elle était persuadée de l'importance du sport comme vecteur essentiel de l'éducation du citoyen. Discrète et passionnée, Fatima Aouam était l'une des rares personnalités ayant milité pour le lancement du championnat national du football féminin.
 

à lire aussi :
Birrou accuse les ministres PJD
Le ministre chargé des relations avec le MRE et les Affaires de la migration Anis Birrou a jeté un grand pavé dans la mare lors du conseil du gouvernement en...
Yatim ou la tête de l’emploi
 Avec le ministre PJD de l’Emploi qui a pré- senté récemment son plan de promotion de l’emploi en conseil de gouvernement, le Maroc est bien parti pour...
Afilal perd la mémoire
Abderrazak Afilal est bon pour Bouya Omar et à ce titre ne sera pas condamné dans toutes les affaires où il est poursuivi dont celle se rapportant aux malversations ayant...
Yatim, le ministre sans citoyenneté
« Les sujets liés au lait, javel, pain, carottes, tomates et oignons ne me regardent pas. Je ne suis pas simple citoyen, je suis ministre. Si j’étais simple citoyen tu ne...