Dernière minute ...
Environ 440.000 candidats, dont 48% de filles, passent le Bac au titre de la session de juin 2018, une hausse de 9,68% par rapport à 2017 L'économie marocaine à progressé de 4,1 % en 2017 selon le HCP Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Véhicule de transport avec chauffeur (VTC): Fin de course pour Uber Maroc Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Barrage à Rabat: L'eau est conforme aux normes marocaines de qualité Le président guinéen Alpha Condé: Le retour du Maroc à l’UA renforce l’unité africaine ONU: les colonies juives sur les territoires palestiniens occupés sont "illégales" Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Fermeture définitive de la prison locale Salé 1 (Zaki) Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint Jacob Zuma quitte la présidence de l'ANC  Trump  reconnait Jérusalem comme capitale d'Israël A Abidjan, le Maroc se qualifie au Mondial 2018 sans encaisser aucun but  L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Can'art et Culture
Vent de fraîcheur sur le philharmonique
Orchestre Philharmonique Maghrébi
Et si, pour une fois, vous commenciez l’année en douceur et en harmonie avec de la musique classique ? Alors détendez-vous et laissez-vous emporter par le flot majestueux d’un évènement inédit concocté par les équipes de la Fondation Ténor pour la Culture. Au delà de la programmation, il s’agit d’un projet d’envergure qui verra le jour en janvier 2015 : un Orchestre Philharmonique Maghrébin. Ce nouvel ensemble donnera des concerts dans les pays du Maghreb et à travers le monde «afin de faire rayonner les valeurs de partage et de fraternité entre les peuple». L’orchestre sera constitué de musiciens algériens, marocains et tunisiens issus des plus grands orchestres internationaux, et sera dirigé cette année par le grand chef franco-tunisien Fayçal Karoui. Pour cette première série de concerts, la soprano algérienne Amel Brahim-Djelloul et la pianiste marocaine Dina Bensaïd, toutes deux diplômées du prestigieux CNSMDP (Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris) se joindront à cette initiative originale en tant que solistes. Impulsée par la Fondation Ténor pour la Culture (FTC), créatrice l’Orchestre Philharmonique du Maroc, cette formation a notamment pour but de créer des ponts culturels entre les 3 pays d’Afrique du Nord. «Le projet porte en effet en lui une symbolique forte de rapprochement entre peuples voisins, et utilise pour ce faire le langage universel de la grande musique », explique un communiqué de la FTC. A la clé, un programme musical compostions frissonnantes, subtiles, comportant des œuvres emblématiques du répertoire classique, comme la 5e symphonie de Beethoven et le 2e Concerto pour piano de Rachmaninov. Pour une première édition, les organisateurs étoffent cette programmation par une partie lyrique reprenant de grands airs d’opéra "les Noces de Figaro" qui sera interprétée pour le plus grand plaisir des mélomanes, par la soprano algérienne. Les 70 musiciens du nouvel Orchestre Philharmonique du Maghreb, sillonneront 4 villes du Royaume Rabat, Casablanca, Tanger et Marrakech, du 7 au 13 janvier pour des premiers concerts qui marqueront certainement les esprits. L’Orchestre Philharmonique du Maghreb en partenariat avec l’Ecole internationale de Musique et de Danse, proposera aussi un concert scolaire destiné aux jeunes le 8 janvier à Casablanca.
Meriem EL YOUSSOUFI

à lire aussi :
A Tanger, le court fait son ciné
U ne cinquantaine de films représentant 18 pays méditerranéens seront en compétition dans le cadre de la 14e édition du Festival du court métrage...
Timitar tout en rythme et en couleurs
Tout au long de la 12e édition du festival Timitar, Agadir a vibré aux rythmes de la musique amazighe et mondiale. Pour la soirée de clôture, le public a eu droit à...
Carte blanche à Amina Benbouchta
Dans le cadre de ses actions de promotion des talents artistiques du Maroc contemporain, la Fondation CDG donne Carte Blanche à l’artiste Amina Benbouchta pour le montage d’une...
Holmarcom célèbre le climat avec art
Le Groupe holmarcom expose les créations de 17 designers au sein de son stand situé dans la Zone Verte du village de la COP22, espace « Innovation et Solution », du 7 au 18...