Dernière minute ...
10 ans de plus au Gabon pour Maroc Telecom La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 Une tentative d'Algérie et du Venezuela de nuire au Maroc mise en échec au Comité de décolonisation de l’ONU L’organisme onusien de lutte contre la désertification (CLD) : 60 millions de réfugiés "marcheront" sur l’Afrique du Nord et l’Europe d’ici 2020 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Trump annule l’accord avec Cuba conclu par Obama Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Cargo saisi par la justice sud-africaine : L’OCP dénonce une décision en contradiction avec le droit international Une équipe maroco-allemande découvre le plus ancien Homo Sapiens, vieux de 300 mille ans,  à Jebel Irhoud (Maroc) Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario La RAM maintient ses 5 vols hebdomadaires vers Doha Le nombre de candidats au bac à nouveau en baisse : 325.191 contre 431.934  en 2016 L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Casablanca parmi les villes avec la plus forte densité de population au monde (WEF citant des données ONU) SM le roi Mohammed VI annule ses visites en Arabie saoudite et Egypte  Le Malawi ne reconnaît plus la Rasd Pour la 1ère fois Hamas accepte un Etat palestinien sur la base des frontières de 1967 Attaque chimique en Syrie : La France accable Bachar el-Assad Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Trump signe un décret abrogeant des mesures d'Obama sur le climat L'américain Akamai Technologie : Le Maroc offre la 3e meilleure connexion Internet en Afrique La Zambie retire sa reconnaissance de la pseudo RASD Le Maroc souhaite adhérer à la CEDEAO La ligne 2 du tramway de Casablanca opérationnelle fin 2018 Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Côté Basse Cour
Abdallah Saleh à Malabo ?
Le Maroc deviendra-t-il la terre d’asile de prédilection pour chefs d’Etat déchus ? Après le burkinabé Campaoré qui a quitté la présidence sous la pression de la rue c’est autour du yéménite Ali Abdallah Saleh, chassé du pouvoir en 2012, de faire les yeux doux aux autorités marocaines dans l’espoir de lui offrir un exil politique à l’ombre des palmiers de la belle Marrakech. Devenu indésirable dans son propre pays sur lequel il a régné sans partage entre 1992 et 2012, l’homme a écopé le 14 novembre dernier de sanctions adoptées à son encontre par le Conseil de sécurité après avoir été «blacklisté» par Washington. Aux dernières nouvelles, le Maroc a rejeté la demande de ce personnage réputé sanguinaire et jugé trop encombrant. Parions que la Guinée équatoriale de Nguema, qui a accepté d’abriter la CAN 2015 dont le Maroc a été dessaisi pour avoir demandé son report pour cause d’Ebola, se fera un plaisir d’offrir le gîte à l’ex-président yéménite. Avec la médiation désintéressée de Issa Hayatou bien sûr !
 
 

à lire aussi :
La CGI prise en défaut
Les malfaçons et autres imperfections sont monnaie courante dans l’immobilier au Maroc au point que les acheteurs refont souvent les travaux (plomberie, sanitaire, tuyauterie,...
Le GCAM récompensé par «STP Excellence Award»
Le groupe Crédit Agricole du Maroc (GCAM) intègre pour la première fois la prestigieuse liste des banques primées par Standard Chartered Bank «CSB», qui figure...
Double consécration pour l’ONEE
L’usine de production d’eau potable du bassin de Sebou-Fès relevant de l’Office National de l’Electricité et de l’Eau Potable (ONEE) qui alimente la...
Méditel bouscule les femmes
A l’occasion du 8 mars, Méditel cherchait s’offrir un joli coup de pub en faisant ouvrir gratuitement tout au long de cette journée les salles du cinéma au...