Dernière minute ...
SM le roi Mohammed VI annule ses visites en Arabie saoudite et Egypte 9e circonscription : La presse algérienne s'indigne du retrait de candidature de Leila Aichi Après l'abandon de la Suède des poursuites contre lui, Julian Assangeva demanderait l'asile politique à la France L'adjoint de l'ambasssadeur du Maroc à Sainte Lucie agrésé physiquement par un diplomate algérien lors d'une réunion d'un comite onusien  Macron élu avec  20.753.797  voix soit 66,10% des suffrages exprimés  contre 10.664.118 pour Le Pen (33,90%)  Le Malawi ne reconnaît plus la Rasd Trump se dit « honoré » de rencontrer Kim Jong-un « si les conditions sont réunies » Pour la 1ère fois Hamas accepte un Etat palestinien sur la base des frontières de 1967 Le programme Al Othmani approuvé mercredi 26 avril par 208 voix, 91 députés ont voté contre et 40 se sont abstenus Attaque chimique en Syrie : La France accable Bachar el-Assad Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le transport et le résidentiel, principaux consommateurs d'énergie avec un total de 59,8  Trump signe un décret abrogeant des mesures d'Obama sur le climat Le gouverneur de la province d’al-Hoceima limogé après les incidents violents qui secouent la ville  L'américain Akamai Technologie : Le Maroc offre la 3e meilleure connexion Internet en Afrique Tuberculose: Plus de 30.000 cas enregistrés au Maroc en 2016 Donald Trump accuse Obama de l'avoir mis sur écoute à la Trump Tower La Zambie retire sa reconnaissance de la pseudo RASD Le Maroc souhaite adhérer à la CEDEAO La ligne 2 du tramway de Casablanca opérationnelle fin 2018 Le Nigéria confirme le projet de gazoduc ouest-africain allant jusqu’au Maroc Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole Le Groupe OCP s’engage à dessaler l’eau de mer à El Jadida à l’horizon 2020 Le Crédit Agricole du Maroc met à la  disposition du secteur primaire la somme de  30 MMDH sur la période 2014-2018 

Côté Basse Cour
Abdallah Saleh à Malabo ?
Le Maroc deviendra-t-il la terre d’asile de prédilection pour chefs d’Etat déchus ? Après le burkinabé Campaoré qui a quitté la présidence sous la pression de la rue c’est autour du yéménite Ali Abdallah Saleh, chassé du pouvoir en 2012, de faire les yeux doux aux autorités marocaines dans l’espoir de lui offrir un exil politique à l’ombre des palmiers de la belle Marrakech. Devenu indésirable dans son propre pays sur lequel il a régné sans partage entre 1992 et 2012, l’homme a écopé le 14 novembre dernier de sanctions adoptées à son encontre par le Conseil de sécurité après avoir été «blacklisté» par Washington. Aux dernières nouvelles, le Maroc a rejeté la demande de ce personnage réputé sanguinaire et jugé trop encombrant. Parions que la Guinée équatoriale de Nguema, qui a accepté d’abriter la CAN 2015 dont le Maroc a été dessaisi pour avoir demandé son report pour cause d’Ebola, se fera un plaisir d’offrir le gîte à l’ex-président yéménite. Avec la médiation désintéressée de Issa Hayatou bien sûr !
 
 

à lire aussi :
Le monopole de Benamour
Une nouvelle loi modifiant et renforçant ses prérogatives ayant été votée, le mandat du conseil de la concurrence, instituée en 2009, a expiré en...
Méditel bouscule les femmes
A l’occasion du 8 mars, Méditel cherchait s’offrir un joli coup de pub en faisant ouvrir gratuitement tout au long de cette journée les salles du cinéma au...
Purges à l’algérienne
Après une série de purges dans les rangs des hauts gradés de l’APN et des services secrets militaires, c’est au tour de l’ex-chef de la sécurité...
Le GCAM récompensé par «STP Excellence Award»
Le groupe Crédit Agricole du Maroc (GCAM) intègre pour la première fois la prestigieuse liste des banques primées par Standard Chartered Bank «CSB», qui figure...