Dernière minute ...
Le parquet de Tokyo a décidé vendredi 11 Janvier 2019 de retenir deux nouvelles inculpations contre Carlos Ghosn Les ménages marocains pessimistes pour l'année 2019 (HCP) 13,75 tonnes de résine de cannabis saisis samedi 05 Janvier 2019 au Port Tanger Med  Des données personnelles de centaines de responsables allemands, dont Merkel, divulguées sur internet Meurtres d'Imlil : le BCIJ arrête 17 complices (Le ministre de l'Intérieur le 24/12/2018) La crise des Gilets jaunes aura coûté 0,2 point de PIB à la croissance en France  à fin 2018 (Insee) Guides touristiques non formés : la phase transitoire passera à 6 ans Agriculture: 18 milliards de DH pour booster les produits du terroir 68% des Marocains contre GMT+1  Taoufik Bouachrine condamné à 12 ans d'emprisonnement Le Roi participe à Paris aux cérémonies du centenaire de l'armistice  Pas d'augmentation des tarifs de la vignette auto en 2019 au Maroc (Gouvernement) Le PIB agricole a augmenté en moyenne de 5,25% depuis le lancement, il y a 10 ans, du Plan Maroc Vert pour s'établir à 125 milliards de DH en 2018 A fin août 2018, 54.000 tentatives d'émigration ont été avortées au Maroc (gouvernement) L'INDH-III dotée de 18 milliards de dirhams pour plus d'efficience La Cour de cassation confirme la liquidation de Samir Mohamed Benchaâboun est depuis le 20 août 2018 le nouveau ministre de l'Economie et des Finances Le portefeuille du secrétariat d'Etat à l'Eau détenu par Charafat Afailal a été supprimé du gouvernement Al Othmani  le 20 août 2018 Fouzi Lekjaa, président de la FRMF: «Hervé Renard reste à la tête des Lions de l'Atlas au moins jusqu'à la CAN 2019 avec l'objectif de la gagner» Le discours du Trône 2018, une « feuille de route » axée sur le social   Le Maroc quitte le 25 juin 2018 le Mondial de Russie sur une bonne impression, après un match nul (2-2) face à l'Espagne le tenant du titre Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Ouac-Ouac
Casablanca : Bourgogne a peur…
Alors qu’il se dirigeait vers un fast-food situé sur le boulevard Abdellatif Ben Kaddour à Bourgogne (Casablanca), un policier a été surpris par deux individus qui surgissent brusquement d’un véhicule. Munis de sabres et à visage découvert, les malfrats s’en prennent physiquement à l’officier et tentent de s’emparer de son arme de service. Grièvement blessé, l'homme ne savait pas quoi faire : se défendre ou s’enfuir. Et il s'en est fallu de peu pour que le pauvre flic y laisse la peau n’était l'intervention d’un groupe de passants courageux qui ont réussi à encercler et à maîtriser les assaillants, excepté leur chauffeur qui est parvenu à prendre la poudre d'escampette. Ce fait divers, survenu vendredi dernier en plein jour, a suscité un grand effroi chez les habitants du quartier de Bourgogne où la délinquance progresse sur fond d’inquiétudes et d’interrogations. Au point que les riverains ont décidé de créer une association baptisée "L’Amical des Habitants de Bourgogne" afin d’inciter les autorités à réagir pour sécuriser leur quartier devenu un repère de bandits où la violence règne en maître. Squatteurs, dealers, vendeurs ambu-lants, SdF... Si certains habitants évitent de trop dramatiser, il n’en reste pas moins que cette situation d’insécurité a installé une sorte de suspicion sociale en ce sens que les garçons du quartier sont regardés avec une certaine méfiance."L’Amical des Habitants de Bourgogne" appelle de leurs vœux l’avènement d’un homme de terrain à la tête de leur arrondissement de la qualité de Abdelilah Saouti qui avait mené une véritable guerre contre la délinquance dans l’un des quartiers les plus chauds de la ville, Derb Sultan, au plus fort du phénomène Tcharmil qui faisait les grands titres des journaux.
 
 

à lire aussi :
Plus de pubs, mais moins fort…
Le mois de Ramadan, c'est toujours la haute saison pour les chaînes nationales de télévision. Comme à chaque fois, la course à l’audience vire carrément...
Diplomate ou psychopathe ?
Un fonctionnante de l’ambassade américaine à Rabat est au centre d'un fait divers assez grave que quelques sites électroniques, notamment Yabilidai, ont relatée et...
Laiteries bombes urbaines
 I ls prolifèrent comme des champignons si bien qu’il n’y a pas un quartier qu’ils n’ont pas envahi. Parfois en pagaille dans une seule rue. Les snacks, laiteries...
Tacos de Lyon, le sourire en moins
Casablanca se vante toujours d’être la ville du Royaume la plus animée et pourtant… Une fois qu’on a fait le tour, eh bien on l’a vite fait ! Le Bec Tranchant,...